Groseille : plantation, entretien, taille, récolte, variétés...

Groseille

groseille, un goût acide et sucrée, un superbe fruit d'été !

Groseillier classique, groseillier à maquereaux : des fruits d’été faciles et délicieux !

Dans la famille des groseilliers, il faut distinguer deux « familles ». L’une porte des fruits généralement rouges ou à groseilles blanches, l’arbuste les porte en grappe de 10 fruits/baies et plus, c’est le groseiller « classique ». Il existe une autre variété, que j’adore personnellement , qu’on appelle « groseillier à maquereaux ». L’arbuste est généralement plus petit, les fruits sont isolés, et bien plus gros, jusque 1,5 cm de diamètre. Selon le moment de leur récolte il peuvent être acides jusqu’à très sucrés. Ces 2 familles de groseillers sont faciles à cultiver, dans des sols « normaux ». Il faut juste éviter les sols trop calcaires et que les racines prennent un « coup de chaud » l’été. Ces arbustes sont en nombre dans les régions du nord et souvent en en montagne ce qui prouve leur résistance au froid, s’il le fallait.

Nom botanique :

• Ribes rubrum

Type de plante :

• Plante : arbuste fruitier
• Feuillage : perenne ou caduc (selon la variété)
• Type de plante : Arbre à fruits
• Famille : Grossulariacées
• Port : plante arbustive

Particularité

Le groseillier résiste au froid jusque – 30°C.

Avantage au jardin

• Production en fruits.
• Assez esthétique lors que les fruits sont de sortie.
• Facile à cultiver

Description du groseillier :

Groseilliers « classiques » : l’arbuste est largement ramifié à partir de sa base et produit les longues branches verticales qui vont à leur tour ramifier. Elle porte des groseilles en grappe, une dizaines de petites baies d’1/2 à 1cm, tenues entre elles par une très fine tige végétales d’une beau vert vif. L’arbuste peut mesurer jusque 2 mètres, mais rien ne sert de le laisser trop monter afin de préserver une récolte facile. Le groseillier existe avec des groseilles rouges, des blanches et des roses. Elle rentre dans de nombreuses recettes de plats, de desserts ou encore, de gelées et confitures, généralement préparées à partir de fruits moins mûrs, car ils contiennent plus de pectine (gélifiant naturel).

Groseillier à maquereau : c’est un petit arbuste qui ne mesure guère plus d’un mètre. il a de fines branches au bois claire qui portent des épines et les fruits. Ces fruits sont plus gros que ceux du groseillier classique. Quand la couleur des fruits est verte, à cette étape, les fruits son âpres et acides, et plus les fruits vont murir, plus leur couleur tirera sur le violet jusqu’au violet très foncé. Là leur goût est complètement sucré. Plus sucré, très sucré, ce n’est pas à ce moment là que les fruits sont les meilleurs, ça n’est que mon point de vue… Ils sont pleins de saveurs quand le fruit est violet transparent, il peut rester des reflets verts, l’acide est encore bien présent et le sucré vient de faire son apparition… J’en salive ! Blagounette… Monsieur et madame salivehummm ont un fils ? Ben oui : Jean, Jean salivehummmm, bon d’accord, je me tais !

Les semis :

Je vais vous décevoir. Je n’ai pas traité cette section. En fait si semer le groseillier n’est pas si compliqué, l’action relève d’une certaine persévérance… Pour un résultat qui ne sera pas garanti.

Privilégiez donc le bouturage, simple et très efficace.

Comment planter cet arbre à groseilles ?

Plantez un groseillier est une chose simple, à conditions de respecter quelques étapes, et notamment de s’y prendre à l’avance.

Avant de le planter…

• Préparez le trou de plantation un peu à l’avance, la veille ou mieux, quelques jours.
• Ameublissez la terre sans la retourner totalement et amendez-là avec une fumure de fond (compost).
• Dans le cas d’un achat en jardinerie, privilégiez la plantation d’un arbre à racines nues plutôt qu’un plant en container, dont les racines souvent contraintes sont moins bien développées et impliquera un développement possiblement plus lent.
• Les branches peuvent être taillées pour laisser surtout celles qui démarrent du tronc. Raccourcissez les d’1/3 pour favoriser la ramification.

Quand planter le groseillier ?

Plantez le groseillier au printemps de Mars a Avril.

Quelle exposition ?

• Soleil, si possible à l’abri du vent.
• Les racines du groseilliers souffrent parfois de trop de soleil. Le pied de l’arbre et les racines sont sensibles aux trop fortes chaleurs et la terre doit rester fraîche le plus possible. Dans les région au climat méditerranéen, il faut absolument le protéger, et/ou lui trouver un endroit abrité.

Quelle qualité de sol pour le groseillier ?

Sol : normal, tout type de sol
PH du sol : neutre
Humidité du sol : sol frais

Distance entre pieds de groseillier ?

1,5 mètres dans tous les sens.

Pour un sujet à racines nues (généralement acheté en jardinerie) :

• Rafraîchissez-le légèrement, c’est-à-dire coupez les racines de quelques centimètres, en particulier les parties abimées.
• Trempez-les quelques heures (2 au moins) dans du « pralin » pour faciliter la reprise : le « pralin» est un mélange de terre de votre jardin, d’eau et de fumier*, une sorte de boue nourrissante. Elle va s’immiscer autour des racines et faciliter la reprise de l’arbuste une fois planté.

*  Vous pouvez trouver du fumier en sac en jardinerie.

Pour le groseillier en container/pot :

• Plongez le pot dans l’eau pendant au moins une demi-heure, ou bien arrosez-le largement.
• Préparez les racines en supprimant celles qui sont abimées et griffez les bords de manière à ce qu’elles reprennent plus efficacement dans la nouvelle terre.

Planter le groseillier ?

À l’endroit préparé pour recevoir le groseillier (ci dessus, « avant de planter ») :
• Faites un trou plus grand que la motte de votre arbuste.

• Arroser juste avant la plantation, au fond du trou.
• Placez l’arbuste.
• comblez avec la terre de préparation du jardin.
• Tassez bien.
• Arrosez généreusement.

La récolte des fruits ?

La récolte des groseilles commence en juin et se poursuit en juillet.
• Les fruits sont délicats, la récolte se fait à la main ou avec des ciseaux pour couper les grappes.
• Les fruits se consomment mûrs.

La Conservation des groseilles ?

C’est un sujet essentiel. Car la récolte des groseilles, pour peu que le groseillier soit en pleine forme, que la météo n’ait pas été trop médiocre, est généralement abondante. Comme on l’a vu plu haut, les fruits sont fragiles et ne se conservent pas très longtemps.

• Pour conserver les groseilles le moyen le plus simple, c’est la congélation :
> Rincez rapidement les groseilles puis…
> Étalez-les délicatement sur un torchon pour supprimer le maximum d’eau.
> Placez les dans des sacs congélation (privilégiiez des petits sacs plutôt que des gros)
> Placez-les ensuite au congélateur. Les groseilles se conserveront parfaitement jusque la récolte suivante… si besoin.

fromage blanc givre fruit rougePour les utiliser, une idée recette : Fromage blanc givré au fruits rouges

• Pour conserver les groseilles, faites des confitures ou des gelées :
> C’est un moyen qui exige un peu de cuisine….
> Mais qui vous permettra de vous rappeler tous les matins que d’avoir ses propres fruitiers… C’est agréable 😉 !
> Voir les recettes de confitures de jaime-jardiner.com (n’hésitez pas à nous poster vos recettes en commentaires ou par mail à contact@jaime-jardiner.com

• Pour ne pas en perdre, faites des petites barquettes que vous donnerez aux amis….

• Pour conserver vos fruits rouges et vos groseilles en particulier, vous pouvez également faire des Jus ou coulis :

Pour faire un Jus de groseille :

(Sans centrifugeuse ou machine à jus, très tendance en ce moment…)
• Vous pouvez le faire avant congélation ou après.
• Il suffit de placer les fruits dans un chinois et de presser avec une cuillère.
• Gardez la pulpe restante dans un petit récipient.
• Ajouter un tout petit peu d’eau.
• Mélangez pour bien la mouiller.
• Repassez au chinois.
De cette manière, vous obtenez un jus dense et du plus pur fruit.

Pour faire un coulis de groseille :

• Placez les fruits dans une casserole
• Ajoutez du sucre 1 càs pour 100g de fruits
• Faites chauffer jusqu’à ce que les fruits se « délitent »
• Laissez refroidir
• Passez au chinois
• Selon le résultat plus ou moins liquide(teneur en eau)
• Faire réduire à la casserole à feu doux-moyen jusqu’à obtention de la texture souhaitée

Et quelle variétés de groseilliers planter ?

• Blanka, comme le nom l’indique groseille blanche
• Jonkher von Tets, groseille rouge vif.
• London Market, Groseillier à grappes rouges.
• Rovada, groseillier à grappes rouges
• Junifer, groseillier à grappes rouges

• Red Lake, rouge clair/ rose, sucrée.
• Rolan, rouge, bien résistante aux maladies.
• Mulka, rouge sombre, récolte en août.
• Gloire des Sablons, rose pâle.
• Versaillaise rouge, précoce (mûre fin juin) ;
• Versaillaise blanche, translucide, fruitée et acidulée.

• Winham’s Industry, groseillier à maquereau.
• Groseillier à fleurs ‘King edward VII.

Comment épépiner les groseilles :

C’est une opération fastidieuse et… assez précise mais les recettes de confitures peuvent en être un peu améliorée.
• Choisissez des grappes de groseilles bien mûres et colorées.
• Passez-les sous l’eau froide pour les nettoyer.
• Détachez chaque groseille en les abimant le moins possible.
• L’astuce c’est d’utiliser une que vous couper pour la biseauter.
• Creusez chaque groseille jusqu’au pépins et retirez-les, c’est une astuce intéressante car les pépins se coincent dans le biseau et sont plus faciles à « chopper » 😉 !

Exposition
Sol et Arrosage
Taille de l’arbuste
Espace
entre arbre
Soleil
• Sol frais
riche en humus
et très drainé
1,80m
1 à 1,5 m
Profondeur de plantation
Printemps ou automne
période de récolte
25-30cm
 Printemps
(hors gel)
Juin – Juilliet

récolte des groseilles rouges en juillet...Groseille et groseillier

2 Comments

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

jaime-jardiner.com ainsi que nos partenaires, nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies. jaime-jardiner.com Pour mesure l’audience et vous proposer les fonctionnalités de vos Réseaux Sociaux préférés. Nos partenaires les utilisent pour personnaliser les publicités (Google Adsens ©). Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? SUIVI DE L'AUDIENCE DE JAIME-JARDINER.COM Les cookies Analytics (analyse d'audience) sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience. Ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont été les plus vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que les internautes apprécient sur jaime-jardiner.com et ce qu'ils aiment moins. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus, ceux que les utilisateurs attendent. ce sont des chiffres qui nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Nous avons fait la démarche de limiter les cookies à 14 mois dans Google analytics conformément à la loi. Pour respecter la nouvelle réglementation RGPD qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018, nous vous proposons la possibilité de recevoir ou de supprimer vos données liées aux cookies ICI : https://www.jaime-jardiner.com/mentions-legales/ PUBLICITÉS : jaime-jardiner.com fait appel à Google Adsense© pour la monétisation du site. Google Adsense© dépose des cookies (ou à ceux des partenaires) qui peuvent lui permettre d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts. RÉSEAUX SOCIAUX : Pour vous permettre de partager avec vos amis ou "liker" les contenus de jaime-jardiner.com nous intégrons les codes de nos partenaires Facebook©, Twitter©, Google+© et Pinterest© qui mettent à jour les cookies lors de votre visite. ABONNÉS NEWSLETTER : Tous les abonnés à la newsletter jaime-jardiner.com se sont abonnés sur le site en remplissant un formulaire simple et logiquement chacun a donné son accord. Si vous ne souhaitiez plus recevoir nos messages, en bas des message vous avez une possibilité de désinscription en 1 clic.

Fermer