Coeur de Marie

Coeur de Marie - Dicentra Spectabilis

Le coeur de Marie, superbe fleur, délicate et résistante !

On l’appelle aussi coeur saignant ou coeur de Jeannette. C’est une superbe plante vivace, qui forme des touffes au feuillage découpé, vert bleuté, qui disparait lorsque l’été arrive.
Le Cœur de marie est une plante bien connue dans nos jardins. La plante a traversé les époques et les modes sans que les jardiniers ne s’en lassent. Le Coeur de Marie possède des atouts : son charme, on l’a dit plus haut, sa résistance bien que le jeune feuillage craigne les gelées tardives, l’originalité de ses fleurs et même de ses feuilles, en fait une plante plébiscité dans les jardins et même à la saint Valentin.

Le Dicentra spectabilis
ou coeur de Marie, quand il est bien enraciné au jardin, peut atteindre un bon mètre de haut et autant en largeur. Ses tiges sortent de terre au printemps, elles portent des feuilles composées trilobées, d’aspect très délicates. Se faisant, les branches apportent une impression d’abondance et à leur extrémité, les fleurs originales de la coeur de Marie apparaissent, elles font environ 4 cm de haut et 3 de large et elles peuvent être 4 – 5 à une quinzaine de fleurs.
L’espèce de base, présente des pétales externes rose dense, en forme de cœur et des pétales blancs. Les fleurs fécondées donneront une gousse qui produira des graines noires et rondes, entourées d’un mucilage blanc.

Nom botanique :

Dicentra spectabilis

Type de plante

Famille : Papavéracées
• Cycle : plante vivace
• Rusticité : rustique -15°C
Feuillage : caduc
Exposition : mi-ombre – ombre
• Sol : Profond, plutôt neutre, toujours frais, riche en humus, il peut être légèrement acide
• Port : Buissonant
• Enracinement : rhizomes
• Origine :  Asie, Sibérie, Japon

Particularités :

• Résistance au froid : Oui mais le coeur de Marie craint les gelées tardives.
• Floraison  : fin du printemps jusqu’au milieu de l’été
Entretien : Après la floraison, il faut retirer les feuilles qui ont séchées.
• Hauteur : de 50 à 80 cm
• Toxicité : la sève peut être irritante.

Quand les planter ?

En  conteneur, au printemps après les gelées, ou en septembre.

Comment les planter ?

L’info du jardiner :

• Placez le Coeur de Marie dans un endroit abrité, près ou sous un arbre caduc ou près d’un mur.

Préparez le sol :
• Creusez sur la profondeur d’une bêche environ 25 cm de profondeur.
• Selon la nature du sol, renforcez compost et du terreau.
• Sortez le plant du conteneur et griffez la motte avec la main ou avec un râteau à main.
• Placez le plant.
• Laissez 10-15 cm d’espace entre les plantations.
• Tassez, arrosez, c’est planté !

Peut-on Multiplier les Coeur de Marie ?

Par semis :

• On peut récupérer les graines et les replanter dès qu’elles sortent des gousses.
• Plantez-les sous abri dans des godets remplis de terreau et maintenez la terre humide.
• À replanter en automne, en septembre – octobre.

Par bouturage :

• Attention, c’est possible mais la coeur de Marie n’apprécie beaucoup de voir son rhizome abimé.

Période de floraison :

•  Le coeur de Marie fleurit de la fin du printemps jusqu’au milieu de l’été

Entretien:

• Arrosage : L’été, arrosez régulièrement, le sol doit toujours être frais.

Quelques variétés…

Dicentra scandens : Coeur de marie grimpante
Quelques variétés hybrides :
Dicentra spectabilis « natural » : Coeur de Marie à fleurs roses et blanches
Dicentra spectabilis  « Alba » : coeur de Marie à fleurs entièrement blanches, coeurs et pétales
Dicentra spectabilis « Valentine » : coeur de Marie à fleurs rouges
Dicentra spectabilis « Gold Heart » : coeur de Marie au feuillage original, orangé.

S’accorde avec

• Des fougères, des hellébores, des Hostas.

Avec ou sans jardin…

Au jardin : en prairie ombragée, en sous-bois, en massif ombragé
Sans jardin : dans une beau pot de 30 cm, à enrichir chaque année de compost.

On récapitule

• Vivace : Vivace
• Rusticité : Jusque -15 °C
• Floraison : Avril-mai à juillt
• Couleur : Blanc, crème, jaune, rouge…
• Type de sol : Riche humifère et frais
• Plantation : Pleine terre fou début de printemps ou septembre à octobre
• Entretien : Sol frais tout l’été et recouvrir les bulbes de composte en septembre
• Utilisation : Sous bois, massif ombragé

Exposition
Sol et Arrosage
Taille du pied (LxH)
Espace
entre les pieds
Picto ensoleillement Anémone
picot arrosage Anémone
picto hauteur largeur Anémone
picto espace plant Anémone
Soleil

Sol frais

120 x 150 cm
25 cm
Profondeur de plantation
période de plantation
période de floraison
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
15cm
 Printemps et automne
fin de printemps au milieur de l’été

Photo Jim lh — Créative Commons on wikipedia.org 

10 Comments

  • Alain dit :

    « On peut récupérer les graines et les replâtre dès qu’elles sortent des gousses. »

    Je n’ai pas compris ce que cela veut dire. Ça veut dire quoi replâtre dans ce contexte ?

    • Bonjour Alain,

      Merci pour votre question. Évidemment, il n’y a rien à comprendre, ça ne veut rien dire, c’est l’un des facheux défauts des correcteurs orthgraphiques, auxquels je fais trop confiance et qui me trompent parfois (trop souvent). Vous auriez dû lire « replanter » et non replâtre….
      Merci encore pour votre alerte.

      Daniel

      • Alain dit :

        Merci pour votre réponse.
        Pour le moment les gousses sont vertes et fermées. Donc si j’ai bien compris, il faut encore attendre qu’elles mûrissent et que les graines commencent à sortir d’elles-mêmes des gousses, c’est ça ?

        • Oui c’est ça. Pour devenir germinatives, les graines ont besoin d’un cycle complet. À la fin de ce cycle, les gousses sèchent et libèrent les graines dans la nature.
          Pour les récupérer, vous pouvez placer un petit sachet, fermé avec un élastique, qui entoure la/les gousse(s).
          Quand les graines sortent, elles tombent dans le sachet et le tour est joué.
          Bonne soirée.

          Daniel

          • Alain dit :

            Super merci pour les explications 🙂

          • Garbarini dit :

            Bonjour,
            J’ai acheté 2 pots de cœur de Marie ce printemps pour ma terrasse. Je les ai mis dans des pots plus grands. Ils ont doublé de volume mais par contre ils ne font pas de fleur. Sur l’un des pots il y a des feuilles qui ont des tâches blanches. Pouvez vous me dire ce que c’est et pourquoi elles fleurissent pas.

          • Bonjour Isabelle,

            Merci de l’intérêt que vous témoignez à jaime-jardiner.com.
            Il est toujours difficile de répondre sans constater de visu les différents problèmes.
            Les tâches peuvent être dues à un stress à cause des gelées tardive par exemple. Vous dites avoir mis en pot le coeur de Marie au printemps. Cette année, et il a eu de forts coups de froids et surtout tardifs. L’arbuste est rustique, mais parfois, un coup de froid (hors saison) et succédent un hiver relativement doux, synonyme de développement précoce, peut avoir des répercussions importantes. Et pour la floraison, le froid pourrait avoir « brûlé » des embryons de boutons floraux et ne pas permetre la floraison des arbustes. Est-ce que ça pourrait être une piste ?

            Si l’arbre se développe, à priori, c’est qu’il n’y a pas de problème majeur. Une maladie ferait flétrir ses feuilles, ralentissant la croissance voir tuant l’abruste. Si les rhyzomes n’ont pas été abimé lors de la replatation voir lors de la mise en pot chez le pépiniériste, tout devrait revenir dans l’ordre… pour l’année prochaine.

            N’hésitez pas à ajouter du compost à mélanger à la terre pour l’enrichir, le coeur de marie cultivé en pot en a besoin.

            J’espère que la réponse vous satisfera.

            A bientôt sur jaime-jardiner.com

            Daniel

  • Delavallade dit :

    Bonjour,
    Site agréable, fiche claire
    Dommage que dans la partie « on récapitule », les infos soient discordantes pour certaines avec celles détaillées dans les chapitres (T°C rusticité, cm espacement pieds, H…).
    Je suivrai donc plus probablement le détail que le résumé 🙂
    Mais merci quand même !

    • Bonjour Agnès,

      Merci pour votre commentaire et pour l’intérêt que vous témoignez à jaime-jardiner.com.
      Merci d’avoir « soulevé » ces incohérences. Je ferai – dès demain – un petit passage en revue de cette fiche pour faire les corrections nécessaires.

      Je vous remercie et vous souhaite (il est tard) une bonne nuit.

      Merci encore,

      Daniel

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !