Clématite

Cultiver une clématite au jardin, l'une des plus belle plante grimpante, c'est s'assurer des belles floraisons colorées..

La Clématite est l’une des stars des plantes grimpantes, c’est la Reine des « lianes » ! Il en existe des dizaines de variétés – en fait, il existe presque 300 variétés de clématites.
Elles sont de forme, de taille et de couleur différentes : monochrome ou bi-color, à fleurs simples ou doubles, à grandes fleurs ou petites, à floraison printanière, estivale ou automnale… Ce qui est sûr c’est qu’elles ont une croissance rapide, qu’elles sont faciles à cultiver. Vous l’aurez compris, si vous cherchez une plante grimpante, la clématite est un bon candidat pour recouvrir un mur, une tonnelle, ou un grillage de séparation.

J’ai une anecdote. Petit, j’accompagnais un bon copain et ses parents à la jardinerie locale, on était toujours ensemble… J’adorais déambuler dans les allées, sentir les fleurs, regarder les papillons, une époque où il y en avait encore pas mal. Pendant qu’on faisait les andouilles dans les allées, les parents se baladaient, choisissaient… puis la maman demande au jardinier « tiens, j’ai une clématite qui prend vraiment beaucoup de place, elle étouffe « un peu » les autres plantes – je me rappelle cette clématite, elle était immense, quand elle était fleurie elle était magnifique – ,(…) Et le jardinier de lui répondre, c’est la bonne période, vous pouvez tailler la clématite, vous pouvez même la réduire assez fortement sur le pied ! Ni une ni deux… Pensant redonner un coup de jeune à la clématite, lui donner une nouvelle vie, une nouvelle forme, voilà la maman qui coupe purement et simplement le pied à 30 cm du sol… Je me souviens qu’il y a eu bagarre entre monsieur et madame ce jour là… Et la Clématite n’y a pas survécu ! La nouvelle clématite qui a prit sa place, bien que magnifique, a mis du temps à la remplacer, pas sur le mur, mais dans les cœurs…. Les fleurs, les plantes, les arbres, ça provoque des souvenirs. (voir les conseils pour la taille de la clématite un peu plus bas, vous éviterez un scène de ménage 😉 )

Vous aussi vous avez une « histoire de plante », un souvenir du jardin, du votre ou de celui de vos grands-parents, partagez-les. N’hésitez pas à nous le raconter. Les jardins, ce sont des souvenirs et c’est la vie qui vient, c’est pour ça qu’on aime jardiner !

Découvrez-vite comment planter et même comment semer la clématite, la planter et l’entretenir.

Quelques commentaires à propos des graines clématite où Carl nous pose une petite colle, à propos de la récolte des graines, de leur séchage… Alors si vous avez des questions, des réponses : Lisez ou commentez ; ) Merci !

Nom botanique

• Clematis SPP

Info plante :

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : caduc (Il existe 2 variétés au feuillage persistant : l’Armandii et la clématite Snow drive)
• Rusticité : Plante rustique
• Famille : Asteraceae, Astéracées
• Port : Plante grimpante
• Exposition : Soleil et mi-ombre
• Sol : Tous sols, plutôt drainant
• Semis : Pot
• Bouture : l’été, assez facile
• Plantation : Printemps ou automne
• Floraison : avril à octobre
• Fructification : –
• Enracinement : Racines
• Zone de culture :  -17 à – 22 C, zone 6 voir carte de rusticité france carte de rusticité du Quebec
• Origine : Pourtour Méditerranéen
• Plante mellifère : Peu
• Plante comestible : Oui
• Plante Toxique : Non

Particularités

• Résiste au froid jusque : -20°C, jardinage facile.
• Les racines et le bas de la plante doivent être protégées les premières année paillage ou tuile pour éviter trop d’humidité en période de froid.

Avantages au jardin

En dehors de la première année ou la plante « prend ses marques », la Clématite a beaucoup d’avantages : la rapidité de croissance, le nombre de fleurs – une véritable explosion pour beaucoup de variétés – le choix des couleurs, le peu d’entretien, en dehors des bois sec à supprimer… La clématite est vraiment facile au jardin.

Description de la clématite

Des longues tiges très ramifiées, elle s’accroche aux supports sans mal, la Clématite grandit à grande vitesse. Lorsque les fleurs apparaissent, ells sont enfermées dans un calice pointu, qui s’ouvre pour laisser apparaitre de belles fleurs colorées. Une grande variété de couleurs qui vont du blanc et couleurs pâles, aux couleurs les plus vives et/ou denses.

L’info du jardinier

La clématite adore pousser dans un sol frais et riche en humus. Elle aime le soleil sur son feuillage, mais elle préfère que son pied soit à l’ombre. Alors, une fois que vous avez planté la clématite au soleil, déposez à sa base, devant la tige principale, une ou deux tuiles qui auront pour mission de laisser le pied à l’ombre pour le protéger du soleil, de sa lumière et de sa chaleur – et ainsi, lui conserver l’humidité.

Quand semer la Clématite ?

• Semez les graines de clématites en godet au mois de mars, sous abri hors gel, voire chauffé.
• Semez les graines de clématites en pleine terre au mois d’Avril, ou en mai pour les régions les plus froides.

Comment semer la Clématite ?

Pour semer la Clématite, il faut récupérer les graines quand les fleurs fanent ou plus facilement s’en procurer en jardinerie.

Sachez qu’il est toute fois possible, dans de bonnes conditions naturelles, que les graines se déposent à même le sol et qu’elles puissent s’enraciner, et qu’une voire des nouvelles clématites apparaissent… C’est possible, parfois, mais rarement finalement.

Semez sous abri aux mois de mars-avril

• Semez en godets de tourbe rempli de terreau bien riche.

• Faites un trou de 1 cm de profondeur pour y déposer 2 à 3 graines.

• Recouvrez de terreau.

• Arrosez.

Info :

Pour bien réussir les semis de clématite, il faut que la température soit d’environ 20°C. Arrosez légèrement et régulièrement et surtout ne « gorgez » pas les godets d’eau.

Semer en pleine terre

(En mai pour les régions septentrionales)

• Ameublir la terre .
• Créer un mélange 70% terreau et 30 % terre du jardin, le tout bien mélangé.
• Faites des trous de 2 cm de profondeur, déposez-y 2 graines par trou.
• Recouvrez de terre.
• Arrosez légèrement et régulièrement jusqu’à la levée.

Comment planter la Clématite?

Mettre les plants en pleine terre au mois d’avril, c’est la méthode la plus simple, la plus rapide et la moins risquée.

• Préparer la zone en ameublissant la terre – Choisissez une zone ensoleillée.
• Enrichir largement la terre de terreau, vous pouvez ajouter au fond du trou des feuilles mortes.
• Positionnez le plant de Clématite en pot à l’endroit choisi*
• Recouvrez de terreau et tassez bien.
• Arrosez largement.

Conseil jaime-jardiner.com :

* Lorsque vous déposez le plant à l’endroit prévu, positionnez les racines à l’horizontal plutôt que (logiquement) la tige vers le haut. Cassez la motte de terre qui entoure le plant, recouvrez de terreau, tassez, c’est de cette façon que la reprise des racines se fera le plus efficacement.

Les variétés de clématites :

La Clématite Arabella reprend à la base du pied chaque année. Ses fleurs, de juin à octobre, mesurent 8 à 10 cm de diamètre, et sont de couleur mauve et le coeur blanc/crème. Grimpante mais peu invasive 1 à 2 mètres de hauteur sur 1 mètre de largeur. La clématite Arabella est idéale pour couvrir une terrasse, ou acolée à un petit arbre mort, dans un buisson, ou une haie .

La Clématite « Petit faucon », elle possède de très grandes fleurs, de juillet à septembre, mesure entre 8 et presque 20 cm, elles sont d’un bleu profond, intense, avec les étamines jaune orangé. Comme l’Arabella, la clématite « petit faucon » est peu invasive, jusque 1,5 mètres de hauteur. Même usage.

La Clématite Avant-garde, peut mesurer jusque 3 mètres, ce qui leui permet une utilisation en séparation ou pour recouvrir un mur ou l’accrocher à un arbre, sapin conifère… Elle produit de superbes petites fleurs double en pleine été (juillet et Août) Rouge au coeur rose d’environ 5 à 6 cm de diamètre.

Les clématites sont classées en 3 groupes qui répertorient les plus de 200 espèces différentes de clématites  :

Dans le Groupe 1 :

On retrouve les clématites à petites fleurs et à floraison printanière, qui se produit sur les pousses de l’année précédente comme Clematis alpina, Clemetis. macropetala, C. armandii, C. montana…

Dans le Groupe 2 :

On retrouve les clématites à grandes fleurs qui produit une première floraison plus précoce, entre avril et juillet sur les pousses de l’année précédente, , puis une deuxième floraison en août-septembre, sur les pousses de l’année, comme Clematis. florida, « Dr Ruppel », et d’autres comme Clematis « Nelly Moser » ou « The President ».

Les clématites du Groupe 3 :

Elles produisent des petites fleurs à floraison plus tardive, entre juin jusqu’à octobre, sur les pousses de l’année Clemtatite « Étoile rose », « Tangutica » et d’autres, mais aussi des Clématites à grandes fleurs entre juillet et septembre, sur les pousses de l’année Clemtatis « Jackmanii », « Mme Julia Correvon », « Rouge cardinal », « Ville de Lyon »… et les clématites herbacées vivaces « durandii », « integrifolia »…

D’autres Clématites :

• La Clématite Snow drive aux fleurs blanches et à l’odeur délicatement parfumé de vanille. Elle mesure jusque 5 mètres de hauteur et son feuillage est persistant et d’apparence « huilé ». Cette Clématite bénéficie d’une très longue période de floraison, de Mars à Juillet-Août. …

• Clématite Montana Mayleen, Clématite Inspiration, Clématite Joséphine Evijohill, cette dernière fleurit au primtemps et à l’automne….

• Découvrez également la clématite herbacée, c’est à dire non-grimpante (ou peu) parfaite pour les massifs et autres parterres.

S’accorde avec

• Pourquoi pas…. Avec d’autres autres Clématites, et sinon un Rosier grimpant. Pensez également au support, un buisson, un treillis, une pergola…
• D’autres grimpante comme les Glycines ou Passiflores

Avec ou sans jardin…

• Au jardin : beaucoup d’usage pour les Clématites, pour les variétés grimpantes, en haie, accrochées à un treillis, à un arbre ou un buisson. • Pour les variétés herbacées (non grimpante ou peu grimpante), en massif ou en bordure, ou parterre. • Sans jardin : En pot de terre de 40 à 50 cm, au pied d’une tonnelle ou pour fleurir une baie ou porte d’entrée.

Entretien des clématites

• En fin de saison et au long cours, supprimez les branches séchées. Eventuellement une taille de mise ne forme ou de rabbatage pour retrouver des espaces au jardin, si besoin. La clématite supporte très bien les coupes de rafrichissement, elles sont à prodiguer juste après la fin de la floraison.

• Il est parfois nécessaire au bout de quelques années de tailler plus fortement la Clématite : soit parce qu’elle devient moins belle, soit parce que des « bois morts » n’ont pas été traités régulièrement, ou plus simplement, elle donne moins de fleurs… Comment faire ?

Arroser les clématites :

Lors des longues périodes de soleil, protéger le pied et la terre qui est au pied, el le recouvrant d’écorces. Vous pouvez également dans les régions les plus chaudes, déposer quelques beaux cailloux ou belles pierres qui vont isoler encore mieux le sol et permettre à la terre et aux écorces de ne pas chauffer et de maintenir leur taux d’humidité.

Quand tailler les clématites d’été ?

Comme beaucoup de plantes à floraison d’été, la clématite doit être taillée en fin d’hiver, selon la région jusque fin mars et toujours avant la reprise de la végétation.
Il est aussi possible, plus simplement, de retirer le bois mort. C’est une action que vous pouvez faire en fin de floraison ou bien en même temps que la taille de fin d’hiver.

Comment tailler les clématites ?

Comme les fleurs apparaissant sur des tiges de l’année pour les clématites, une trop importante et trop tardive pourrait compromettre leur floraison mythique.

Produire une taille limitée…

Si la clématite se développe en lieu et place prévus, produisez une taille légère, taillez au dessus de quelques nœuds selon volonté sans excéder le quart, des lianes anciennes naitront celles de l’année qui seront porteuses de nombreuses fleurs.

Taille plus importante ?

Les clématites d’été acceptent parfaitement les tailles sévères.
Attention tout de même à certains conseils qui vous indiquent de Tailler à ras. Un taille a ras tuera le plus souvent votre clématite.
La taille sévère est réservée aux clématites de quelques années, bien installées, dont vous avez envie de redéfinir l’espace qu’elle(s) occupe(nt) au jardin. Pour cela, il faut retravailler la structure en supprimant un tiers des anciennes branches.

Le conseil du jardinier amateur :

Pour choisir lesquelles tailler en confiance , conservez celles qui vous semblent les plus vigoureuses qui portent plus de branches secondaires et supprimez celles qui vous semblent moins productives, et/où plus chétives.

Taille très sévères ?

Parfois une reprise du jardin – une partie ou en totalité – ou un même projet de bâti, nécessite de reprendre complétement l’espace que la clématite occupe.

Dans ce cas, poursuivez la taille décrite au paragraphe ci-dessus et terminez la taille en coupant les tiges à environ 40 cm du sol, dans la limite de ramifications existantes pour améliorer la rerpise. Dans le cas contraire couper trop fortement et trop court pourrait signifier la mort de votre clématite.

Floraison

Fleurs de Mars à octobre, Attention, il existe de nombreuses variétés, toutes ne fleurissent pas si longtemps mais en choisissant bien vos Clématites, vous gagnez 6 mois de fleurs au jardin.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil et pied à l’ombre
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Tout sol drainé
  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    En cas de sécheresse
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) :
    jusqu’à 5 m plant espacés d’1 mètre
  • Profondeur de plantationProf plantation :
    Ne pas enterrer le collet
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Mars-Avril
  • Quand planter ?Plantation :
    Mai, juin
  • Quand récolter ?Floraison :
    De Juin à Septembre

• Photo Jaime-jardiner.com

clematite armandii à floraison précoce
Clematite piliuClématite piliu

11 Comments

  • carl mino dit :

    Cool! Beau Site!Merci!

    • Bonjour Carl,

      Merci pour votre message, c’est toujours sympa d’avoir des encouragements !

      A bientôt j’espère.

      Daniel

      • carl mino dit :

        Je viens de relire l’article que je vais partager par facebook et é-mails.J’ai des questions:Les graines,est-ce les petites tiges de 1 à 2 cm dans le centre de la fleur?

        Si oui,je les ai mises dans un petit pot de pillules pour le printemps prochain mais dois-je les faire sécher en laissant ouvert le couvercle et combien de temps?

        Merci Daniel! Quand j’aurai plus de temps,j’irai lire vos autres articles.

        • Bonjour Carl,

          Merci encore pour votre fidélité.

          Oui c’est bien ça, toutes les variétés de clématites ne sont pas totalement semblables, mais pour les plus connues et cultivées c’est bien les graines situées à la racine d’un long « cil de papillon », ou bien d’autres forment une sorte d’anémone, avec des pièces végétales plus épaisses. Les graines de clématites peuvent être stériles plus souvent que d’autres variétés et rendent plus incertain les résultats de la « récolte ».

          Sinon vous pouvez les faire sécher 3 semaines à température ambiante et sous abri sec. J’avais lu, il y a longtemps, qu’il fallait les mettre au congélateur quelques semaines avant de relancer la culture sous abri au mois de mars, sans doute pour assurer la ré-humidification et créer un choc thermique qui rendrait plus fertiles les graines.

          J’espère vous avoir aidé. Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt sur j’aime-jardiner.com

  • Jeanne dit :

    Bravo pour le site. j’aime bien les fiches vraiment bien détaillées. Il en manque 😉 !

    J’ai bien aussi les petites histoires, bonne continuation j’aime jardiner !

  • Fred dit :

    J’ai découvert ce site que j’adore déjà ! Je viens d’acheter une maison où le jardin se contentait d’être une pelouse et une haie, ça manquait de couleurs ! Je m’attache donc à le rendre un peu plus coloré, petit à petit… J’avais cependant une question : ma terrasse un peu surélevée faisant le tour complet de la maison, je n’ai pas vraiment d’emplacement « facile » pour qu’une clématite puisse être guidée contre mon mur. Du coup je l’ai plantée en bac (un grand bac, de 40 litres), est-ce qu’il y a la moindre contre-indication contre sa pousse en bac plutôt qu’en terre ?

    • Bonjour et merci Fred,

      Passez le mot ;-)… On commence et vos encouragements sont les bienvenus.
      Il n’y a pas de problème à faire pousser une clématite en grand pot. avant de mettre le substrat prévoyez une bonne couche de drainant. Attention à l’hiver. Protégez le pot du gel et paillez le bas de la clématite.

      N’hésitez pas à nous remonter des infos, des choses que vous apprécieriez voir arriver sur le site…

      Encore merci et à bientôt !

  • Jean-Renaud Faliu dit :

    Je recherche un établissement qui peut me donner/vendre un catalogue de graines de clématites. Adresse ? Email ? Points de vente ??
    Merci d »avance

Leave a Comment

Captcha-formulaire *

Google+