Livèche

Livèche, basilic japonais, basilic chinois, ache des montagnes, cerfeuil des montagnes...

La livèche, les feuilles, les graines, des saveurs en cuisine.

La livèche possède beaucoup de noms, de synonymes. On l’appelle Ache des montagnes ou Céleri perpétuel mais aussi  céleri de montagne ou encore herbe à Maggi… N’en jetez plus la mémoire est pleine. – En parlant de mémoire, savez vous que la livèche était déjà cultivée au moyen âge dans le jardin potager de Charlemagne. – Herbe à Maggi vous avez bien lu. Et cela fait bien référence à la marque de bouillon. En réalité, à la fin du XIXème siècle, c’est Julius Michael Johannes Maggi qui invente un condiment liquide Maggi très populaire qui fera évoluer le nom de la plante vers l’expression commune Herbe à Maggi. Ce qui surprenant dans cette histoire, c’est que la livèche n’était pas utilisée dans le mélange de plante de Maggi !

La livèche est une plante vivace au feuillage caduc. Ses feuilles, sont utilisées en cuisine, dans la composition des potages, bouillons et autres plats en sauce. Elle peut également servir dans les fonds de sauce. Les chefs qui cuisinent avec des légumes anciens en sont férus.

Nom botanique :

• Levisticum officinale

Type de plante :

 Famille : Apiaceae, apiaceae
• Cycle : Plante vivace
• Rusticité : Plante rustique (-15°C)
• Feuillage : Caduc
• Exposition : Soleil et mi-ombre
• Sol : Riche et frais
• Port : Tiges érigées
• Enracinement : Racines
• Origine : Moyen orient. On la trouve en Europe et en France dans les Alpes.
• Toxicité : non

Particularités et atout santé :

• Santé & nutrition : la livèche est antibactérienne, antispasmodique, cholagogue (dynamise l’activité du foie), diurétique, sédative, digestive, expectorante, stomachique, carminative, détoxifiante,…
• Huile essentielle : La livèche contient de l’huile essentielle.
• Vitamines : Très riche en vitamines C.
• Sels minéraux : –
• Rotation des cultures : La plante en tant que vivace peut rester en place une dizaine d’années voire plus.
• Toxique : Non
• Plante mellifère : Oui.

Avantage au jardin :

• Très facile à cultiver.

Description :

La livèche produit des tiges qui peuvent atteindre 2 mètres. Les feuilles sont très découpées, elles ressemblent un peu à celles du celeri branche… La plante est bien plus haute, jusqu’à 2 mètres. La livèche produit des fleurs jaunes en ombelles, de juillet à  septembre. Après les fleurs viennent les graines que vous pourrez récupérer. Elles sont utilisées en cuisine, notamment dans les desserts.

Quel sol pour le planter la livèche :

• Sol frais, riche, drainé et profond.

Quand semer l’ache des montagnes ?

• En place :  au printemps, à partir d’avril.
• Sous abri : semis en août et septembre.

Comment le semer ?

En pépinière/sous abri chaud :

• Semez directement en godet.
• Utilisez un terreau pour plantation auquel vous pouvez mélanger du compost bien mature.
• Placez 1 à 2 graines par godet, à 2 cm de profondeur.
• Recouvrez de terreau.
• Tassez et arrosez.
• Maintenez la terre humide jusqu’à la levée.

Repiquage  :
• Quand les plants mesurent 15 centimètres.

Quand planter la livèche :

• Toute période, en dehors des risques de gel, même si la plante est rustique.

Comment planter le basilic japonais :

• Travaillez le sol sans le retourner, pour bien l’ameublir.
• Amendez-le de compost pour favoriser la croissance et ajoutez du sable pour le rendre plus drainant si nécessaire.
• Placez les plants de livèche espacés de 50 cm.
• Rebouchez et tassez sans abimer les racines.
• Arrosez.
• Conservez le sol frais.

Quelle exposition pour la livèche?

• Ensoleillée.
• Dans les zones très ensoleillées et chaude, il est plutôt conseillé de les planter en mi-ombre.

Récolte et conservation ?

Récoltez au besoin, du printemps jusqu’à l’automne, avant les grands froids, où la plante commencera à dépérir.
• Pour la conserver, il suffit de le faire sécher, coupez les tiges et suspendez-les dans un endroit sec,
• Pour la consommer fraiche, plus longtemps, vous pouvez regrouper des feuilles de livèche enroulées en cylindre dans un film fraicheur, à couper au besoin, ou elles peuvent aussi durer plus lontemps conservées au réfrigérateur, en plaçant la livèche dans un « papier absorbant » légèrement humide puis dans un sachet plastique étanche style sachet congélation.

Vous avez des astuces pour conserver la livèche ?
N’hésitez pas à laisser un commentaire pour expliquer votre méthode ! Merci d’avance.

Entretien du basilic japonais

• Coupez les hampes fleuries
• Divisez la souche toutes les 3 années.
• Au printemps intégrez du compost à la terre de surface.
• L’été dans les régions chaudes, paillez les racines.

Variétés de Livèche :

• Une seule variété. Elle produit des tiges plus ou moins rougeâtre.

Livèche et bonne compagnie au jardin potager

• La livèche semble n’avoir que des amies au potager. Elle est particulièrement intéressante car elle donnerait plus de goût au haricots blancs et d’autres légumes.
• Plantez-la en massif de plantes aromatiques vivaces : thym, romarin, menthe, sauge, sarriette, origan
• Attention, la culture en pot donne de mauvais résultats. Les racines de livèche sont puissantes et ont besoin de terre riche et profonde.

Rotation des cultures ?

• La plante peut rester en place 10 années. Il faudra attendre 4 ans pour la replanter à la même place.

Maladies de la livèche ?

• La plante semble ne pas souffir de maladie.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :Soleil et mi-ombre
  • Quelle qualité de sol ?Sol :Sol frais, riche, drainant et profond
  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :Sol frais
  • Taille adulte de la planteTaille :Jusque 2 m.
  • Distance de plantationDistance :50 cm
  • Profondeur de plantationProfondeur :10 à 15 cm
  • Quand semer la plante ?Semis :En fin d’été sous abri et avril-mai en pleine terre
  • Quand planter ?Plantation :Avril – mai
  • Quand récolter ?
    Récolte 😛rintemps, été, jusque l’automne

Et côté recette ?

Ça vient… 😉 !

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !