Lamier

lamier, amium orvala, ortie rouge, lamier pourpre, superbe plante des sous-bois, à feuilles d'ortie età la floraison pourpre (voire blanche) de fin de printemps et début d'été !

Lamier, lamier pourpre, Ortie rouge

Le lamier ajoute une note naturelle au jardin. Ses grandes feuilles dentelées, d’un beau vert bleuté profond, ses petites fleurs, couleur pourpre ou rose, visibles en haut des tiges, et s’accorchant à l’aisselle des feuilles, lui donne un air de plante sauvage. Le lamier est très rustique – jusqu’à -28°C  – il se développera à merveille dans un sol frais et riche et adorera les expositions mi-ombre et soleil, à tel point qu’il peut être assez envahissant. Mais en réalité vous n’aurez aucune difficulté à controler son implantation dans vos massifs ou bien dans les zones du jardin où l’ombre des arbres reigne en maître. Encore une qualité, le Lamier ou lamier pourpre se développe rapidement et produit rapidement un très joli premier tapis fleuri rose-pourpre !

Nom botanique :

• Lamium Orvala

Info plante :

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Caduc
• Rusticité : Plante rustique (-28°C)
• Famille : Malvaceae, malvacées
• Port : Touffe dressée
• Exposition : Soleil ou mi-ombre
• Sol : Tout sol frais
• Semis : Été
• Plantation : Printemps et automne
• Multiplication : Division des touffes, division des rejets ou bouture printemps
• Floraison :  Avril à juin-juillet
• Fructification : Akènes contenant les graines
• Enracinement : Racines
• Zone de culture : Zone 6 voir cartes de rusticités : France ou Québec
• Origine : Zones tempérées d’Europe  – d’Asie ocidentale ou d’Afrique du Nord
• Plante mellifère : Oui.
• Plante comestible : Non

Particularités :

• Forme et implantation des fleurs.
• Croissance très rapide.
• Semences difficiles à trouver dans le commerce.
• Le lamius orvala se ressème difficilement spontanément.
• Forme originale des fleurs.

Quels avantages au jardin du lamier pourpre ?

• Implantation facile au jardin.
• Forme rapidement un beau couvre-sol
• Pas d’entretien

Quelle exposition ?

• Soleil et mi-ombre

Quel sol  ?

• Tout type de sol, frais.

Méthode de multiplication du lamius orvala rose ?

• Semis l’été en fin de floraison
• Division des touffes ou rejets, au printemps ou à la fin de l’été
• Bouture en été

Quand semer ?

• En fin de floraison, (mai à juillet).

Comment semer les graines du lamier pourpre ?

Récupérez les graines :

Le lamier pourpre ne se ressème naturellement qu’assez rarement. il s’étale grace à ses rejets racinaires. Il est m^me assez difficile de trouver des graines dans le commerce. Le plus sûr moyen de trouver des graines, c’est de les récupérer sur une plante.
En fin de floraison les fleurs du lamium orvala laissent place à des akènes de couleur noire.  Récupérez-les avant qu’ils de tombent.
Une astuce consiste à les « ensacher » de manière à ce que les graines puissent naturaliser sur le pied du lamier. De cette manière, au bont moment, les akènes se détacheront et tomberont dans le sachet et même, si elles restent attachées à la tige, vous n’aurez plus qu’à les frotter pour les détacher.

Semis en caissette :

• Remplissez la caissette de terreau pour semis.
• Humidifiez-le bien.
• Semez les graines.
• Recouvrez de terreau pour semis.
• Maintenez humide jusqu’à le levée.
• Quand les plantules mesurent quelques centimètres…
• Placez les en godet individuels remplisde terreau piur plantation.
• Conservez frais.
• Quand les plantules mesurent une dizaine de centimètres ou plus…
• Repiquez jusqu’à l’automne.
• Soyez vigilent en cas de sécheresse afin que les plants soient arrosés le cas échéant.

Quand diviser ?

• Au printemps ou à la fin de l’été.

Comment diviser le lamius orvala ?

• Le lamier se divise facilement.
• Pour le diviser on peut procéder de 2 manières :
• L’une consiste à prélever les rejets de l’année afin de les réimplater au jardin.
• L’autre méthode consiste plus simplement à diviser la motte en 2.
• Au printemps les racines boostées par la séparation vont produire de nouveaux rejets donnant une « nouvelle jeunesse » à la plante.

Quand bouturer ?

• Bouturez les tige pendant l’été, après la floraison.

Comment bouturer le lamier ?

• Prélevez une (ou plusieurs) tige(s) assez haute, à partir de la base de plant.
• Coupez-les en 2 et ne conservez que la patie basse de la tige.
• Ne laissez qu’une ou 2 feuilles à la base de la tige, au milieu et en haut et retirez les autres.
• Placez les tiges dans l’eau.
• Elles vont produires des racines fines.
• Préparez des pots remplis d’un mélange assez riche, un mélange terreau compost mature et repiquez-y les boutures.
• Vous pourrez les replanter dès le printemps suivant.

Quand planter l’ortie rouge ?

• Plantez au printemps en mars et avril ou en automne septembre à novembre.

Comment planter  le lamier pourpre ?

• Préparez le sol en le travaillant sur une demi-hauteur de bêche, afin d’obtenir une belle terre homogène.
• Creusez un trou un peu plus grand que la motte du conteneur.
• Grattez les bords de la motte pour libérer les racines.
• Placez du compost mature.
• Placez le plant en godet.
• Rebouchez avec la terre du jardin et sable.
• Tassez bien avec à la main.
• Arrosez

Le mot du jardinier amateur :
Laissez un espace important entre les plants. On considère généralement un espace de 50 à 60 cm en chaque plant.

Entretien du lamier :

• Arrosage : La terre doit toujours être fraîche.

 Floraison :

• Floraison du lamier rose pourpre intervient à partit d’avril à juin et parfois juillet.

Variétés :

Lamium orvala « Alba » : Fleurs blanches
Lamium orvala « Silver » : Feuilles feuilles argentées et fleurs roses

Il existe une cinquantaine d’espèces dans ce genre lamium vivaces ou annuelles : 
Lamium maculatum – Lamier maculé : couvre-sol de 15 à 25 cm de hauteur, à floraison en épis étagés, qui apprécie les sols frais légers et riches. Floraison de fin de printempsà début d’été.
Lamium galeopdolon – Lamier doré : beau feuillage panaché, ce lamier à rhizome et stolonnifère se développe très rapidement, mais attention tout de même c’est une variété qui peut rapidement devenir envahissante.
Lamium album, c’est l’ortie blanche que vous connaissez, celle qui orne joliement les bord de chemin, elle ne pique pas, ses fleurs forme des petites blanches à symétrie bilatérale qui ont un goût légèrement sucré.

Que planter avec un lamier ?

• Jouez à fond le sous-bois à proximité d’arbre et d’arbustes mi-ombre, en compagnie de myosotis du caucase, des jonquilles, des jacinthes des bois.

Utilisation :

• Au jardin : en massif, en sous-bois… en plaine arborée…
• Sans jardin : 
en pot évasé de 20-30 cm de hauteur par 40 de large.

Photo picked on wikipedia.org by  Daderot – Public Domain – modified by jaime-jardiner.com

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil et mi-ombre
  • Quelle qualité de sol ?

    Sol :
    Frais et plutôt riche

  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    Sol toujours frais
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) :
    De 0,6 x 0,50 m
  • Profondeur de plantationProfondeur :
    Graines recouvertes
    plantez à 10-15 cm.
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Été
  • Quand planter ?Plantation :
    Mars-avril
    Septembre-novembre
  • Quand récolter ?Floraison :
    Avril à juin-Juillet

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !