Hellébore

Hellébore l'une des belles fleurs présente dès l'hiver et jusque l'été au jardin !
L’Hellébore l’une des reines des fleurs au jardin. Elle est là, présente, dès décembre au jardin ! On l’appelle d’ailleurs Hellébore d’hiver ! Mais aussi :  Ellébore, Herbe aux fous, Rose de Noël (une espèce à part – hellebore niger), Rose de Carème…

L’hiver, son feuillage forme des touffes légères de feuilles allongées, d’un vert dense et magnifiquement lustrées, là où beaucoup d’autres variétés sont en veille.
L’Hellébore a l’air timide. Ses nombreuses fleurs, le long des hampes, en haut des tiges hautes de 15 à 25cm ont la tête baissée, la fleur regarde le sol, elle a le port triste.
Dans les nombreuses Hellébores, on trouve les hellébores d’Orient, appelées aussi « rose de Noël » parce qu’elles ont la réputation d’être les premières fleurs à apparaitre pendant l’hiver et proche de Noël. La famille des Hellébore s’enrichit de nouvelles couleurs chaque année, grâce à l’apparition régulière de nouveaux et nombreux hybrides qui apparaissent dans les pépinières, à la grande joie des collectionneurs… qui en sont fous…

Nom botanique

Heleborus orientalis

Type de plante

• Famille : Renonculacées
• Cycle :
Vivace
• Rusticité : plante très rustique
• Feuillage : persistant
• Floraison : hiver et printemps : de décembre à juin.
• Plante mellifère : Oui

Particularités

• Supporte les basses températures : jusqu’à – 20°.
• Pouvoir germinatif très court.
• Plante mellifère : L’héllébore fleurit très précocément, d’où son nom rose de Noël, et elle bénéficie en outre d’une floraison longue et qui couvre la période du redémarrage des ruches. La fleur produit du nectar et du pollen (ce n’est pas toujours le cas par exemple le coquelicot ne produit pas de nectar). Le nectar et le pollen peuvent être « riches » en saccharose et en fructose, mais selon les conditions ce n’est pas toujours le cas. Le nectar peut être produit pendant une vingtaine de jours.

Avantages au jardin

Un beau feuillage et des fleurs en nombre… Et tout cela, dès l’hiver.

Le nombre de variétés : des couleurs qui vont du « presque blanc » à lie de vin, ou encore rouge-rose. Il existe aussi beaucoup d’autres cultivars dont certains à fleurs doubles. Toutes les variétés ne sont pas également florifères, mais l’Hellébore n’est jamais trop avare en fleurs.

Description de l’Hellébore

Un feuillage accroché à des longues hampes d’environ 30 à 40 cm, avec des feuilles élancées, fines et bien découpées, l’Hellébore a des pétales presque géométriques, fortement nervurés.

Les nervures parfois ressemblent à des vaisseaux sanguins sous la peau.

L’info du jardinier

• L’Hellébore est une plante facile à cultiver – mais pas facile à semer.

• Il est difficile de faire germer les graines récoltées.

• Difficile également d’en trouver dans le commerce.

• Pour les « tenaces », les « Lache-riens », les « qui ne s’en laisse pas compter », mais pour les plus motivés, les patients… C’est difficile, mais pas impossible : Jetez un oeil ci-dessous.

Quand semer les Hellébores ?

• Au mois de juin, après la floraison, quand les fleurs sont fanées mais ce n’est pas si simple alors suivez les étapes ci dessous.

Comment les semer ?

Avant de semer les Hellébores, il faudra récupérer – ou bien vous procurer – les graines.

• C’est aux alentours du mois de juin, quand les fleurs ont fanés et que les inflorescences sont sèches qu’il est possible de prendre les graines. Elles se trouvent à l’intérieur du folicule, elles sont assez grosses et sont dans une sorte de causse.

• Leurs graines ont un pouvoir germinatif très court et de fait, il est compliqué de savoir avec certitude si les graines récupérées pourront encore germer.

• Pour rendre les semis plus efficaces, il faudra mettre les graines une dizaine de jours au réfrigérateur.

Semer les hellébores en godet :

• Remplissez un godet avec du terreau.

• Déposez 2 à 3 graines.

• Recouvrez d’un centimètre de terreau.

• Répétez l’opération dans plusieurs godets selon le nombre de graines dont vous disposez

• Conservez les semis sous abri ou chassîs.

• Les graines ne germeront que l’année suivante, soyez patient et repérez bien les godets.

• Au mois d’avril, vous pourrez les mettre en terre.

Des semis en place, dans le jardin, comment faire ?

Cette méthode est plus simple, mais les résultats sont incertains :

• A la fin du mois du mai, quand l’Hellébore commence à faner :

• Déposez une couche de terreau d’environ 5 centimètres à la base du pied de l’Hellébore, tout autour, sans le tasser, les pluies et l’arrosage du jardin s’en chargeront.

• Les graines de
l’Hellébore trouveront là des meilleures conditions pour leur développement.

• Surveillez les éventuelles pousses l’année suivante, pour les déplacer ailleurs dans le jardin par exemple.

Quand planter les Hellébores ?

• Il est possible de les planter aux mois d’automne ou en fin d’hiver et début de printemps.

Comment les planter ?

Les Hellébores sont très faciles. Elles acceptent tout types de sol, même argileux.

Rien d’original dans la façon des les planter :

• Creusez un trou de 25 cm de profondeur.

• Amandez la terre avec un peu de terreau ou de compost du jardin.

• Déposez les godets et rebouchez le trou.

• Tassez et arrosez sans trop.
• C’est fini

Floraison des hellébores

• Elles fleurissent de décembre à mai-juin

Comment entretenir les Hellébores

• En juin lorsque les fleurs sont fanées, vous pouvez les supprimer ainsi que les feuilles qui se sont abimées.

• Si vous espérez que de nouvelles pousses se développent (la saison prochaine), ne coupez pas les fleurs et laissez-les sécher sur pied.

Quelques variétés

• Hellébore d’Orient est sans doute la variété la plus florifère.

• Hellébore sternii : elle supporte bien le soleil.

• Hellébore Niger : la plus blanche.

• Hellebore « little Black » : pas noir comme son nom l’indique mais rouge foncé.

S’accorde avec

• Plantez-les en massif ou en bordure, avec des crocus, des pensées, des framboisiers d’ornement, bruyères

• À l’ombre d’un grand arbre avec des Narcisses

Avec ou sans jardin…

• Au jardin, en massif, mélangées avec d’autres plantes vivaces.

• Et sans jardin ? En pot, dans un grand pot, qu’il faudra mettre à lombre en été.

Recap Pivoine
On récapitule : Les Hellébores !

• Suporte le froid jusque -20°

• Type de sol : frais, éventuellement même argileux. Sans calcaire.

• Plantez-les a l’automne ou en priorité en mars – avril

• Floraison de décembre à mai-juin.

• Germination difficile.

• Entretenir et éclaircir au long court, quand les fleurs sont fanées.

• Utilisation Massif et bordure

• La culture en pot est également possible

Exposition
Arrosage
Haut. et Largeur
Arrosage
exposition
Hauteur et largeur
Soleil à ombre
Sol frais
40 cm 30 cm
Espace entre les plants
Profondeur
espace entre plants
Profondeur de plantation
30 cm
Ne pas enterrer le collet

Ci-dessous une Hellebore délicate, beige,  avec des veinures violines. Autre image d’hellébore.

Hellebore double

2 Comments

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !