Glycine

Une glycine pour fleurir une façade, magnifique idée....

Glycine, simplement Eblouissante !

La glycine, une fois fleurie, est éblouissante ! Qui n’a pas été subjugué par ces superbes grappes de fleurs, bleues, blanches, roses, rouges ou encore violettes ? Son long et découpé feuillage, aux folioles ovales et pointues, poussent tout le long de puissantes lianes qui entourent leur support et dont la rapidité de croissance est impressionnante. Et enfin le parfum, particulièrement de la glycine bleue, envoûtant !

Il faut être patient pour obtenir cette belle floraison et en profiter. En général les 2 ou 3 premières années après la plantation, le pied ne produira pas toujours de fleurs, ou en tout cas pas en nombre. C’est à partir de la sixième et septième année que la glycine commence réellement à fleurir plus généreusement. Pour une glycine issue de semis, ce temps peut encore être plus long pour atteindre une dizaine d’années avant que la floraison ne devienne réellement intéressante. Le proverbe prend alors tout son sens: quand on aime on ne compte pas.

Si vous en possédez déjà un pied, il est bien sûr possible de multiplier la glycine (semis ou marcottage) pour mettre un pied ailleurs dans le jardin ou bien participer à une bourse d’échange de plantes ou de graines…

Nom botanique :

Wisteria – plusieurs variétés

Type de plante

• Famille : fabaceae – fabacées
• Cycle : vivace
• Rusticité : rustique
• Feuillage : semi-perenne
• Exposition : soleil
• Sol : terre ordinaire, fertile, pas trop riche en azote, ni trop calcaire.
• Port : plante grimpante
• Enracinement : racines
• Origine :  Etats-unis, Chine, Japon

Particularité

• Résistance au froid: -20°C
• Floraison  : mai-juillet et septembre
• Entretien : arrosage en cas de sécheresse, taille courte en février.
• Hauteur : de 3 à plus de 10 mètres
• Culture : facile
 • graines toxiqueToxicité : les graines sont toxiques
• Comestible : non

Quel type de sol pour la glycine :

• Un sol fertile, profond et drainé.
• Terre pauvre en azote et en calcaire.

Quand planter le glycine ?

• On peut planter la glycine en automne ou au printemps.

Comment planter la glycine ?

Préparez le sol :

• Choisissez une zone ensoleillée, où la plate pourra trouver un support, mur, grillage, tonnelle…
• Ameublissez la terre, sur une hauteur de bêche, environ 25 – 30 cm de profondeur.
• Amendez la de terreau de plantation.

Préparation pour la plantation :

• Sortez-la de son conteneur et griffez le tour pour libérer les racines.
• Replacez le dans son conteneur et faites le tremper dans un seau.
• Préparez le trou aux bonnes dimensions.
• Placez le pied de glycine.
• Rebouchez les interstices avec le terreau de plantation et de la terre du jardin.
• Tassez bien de manière à ce que la glycine soit bien fixée au sol.
• Arrosez.

Période de floraison de la glycine :

• 2 périodes de floraison :

>En fin de printemps mai et juin.
> En fin d’été, au mois de septembre.

Entretien :

Arrosage : en cas de sécheresse
• Taille : en fin d’hiver ou au printemps vers février, une taille courte, sur les branches qui ne possèdent pas de bouton formé.

D’autres variétés :

• Glycine wisteria sinensis : (Chine), très vigoureuse, fleurs mauves en grappe de 30 centimètres
• Glycine wisteria sinensis « black dragon » : à fleurs violettes

• Glycine wisteria floribunda : (Japon), grappe de 50 centimètres, aux fleurs mauves
• Glycine wisteria floribunda Alba : aux fleurs blanches
(…)

S’accorde avec

• On peut les associer avec d’autres grimpantes, d’autres lianes comme une clématite, un rosier grimpant, une bignone
• On peut associer la glycine avec un arbre. Attention toute fois, la glycine avec le temps pourrait étouffer son support.

La glycine avec ou sans jardin

Au jardin : en cloture, sur un mur, en pleine terre pour fleurir une pergola….
Sans jardin : pas de glycine ;-( !

On récapitule la culture de cette belle grimpante au jardin ornemental :

• Cycle : Plante vivace
• Rusticité : Plante rustique
• Feuillage : Caduc à semi-perenne.
• Floraison : fin de printemps et fin d’été – Mai-juin et septembre
• Couleur des fleurs : Blanc, ivoire, ivoire et jaune, violet, rose, rouge, bleu….
• Type de sol : Profond, drainé, ni trop calcaire, ni trop azoté.
• Semis : Voir la fiche Multiplier
• Plantation : Printemps, au mois de mai et l’automne avant les grands froids.
• Entretien : arrosage l’été
• Exposition :  Soleil
• Utilisation : Sur un support, une tonnelle, une pergola, un mur, voire un support végétal…

Glycine en fleurs

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil et mi-ombre
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Fertile, profond et drainé
  • Quels besoins en arrosage ?

    Arrosage :
    En période de sécheresse

  • Taille adulte de la planteTaille L x H :
    jusque 8 x 4 m.
  • Distance de plantationDistance :
    2 à 3 m
  • Profondeur de plantationProfondeur semis :
    5  cm
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Printemps et automne
  • Quand planter ?Plantation :
    Printemps et automne
  • Quand récolter ?
    Floraison :
    Mai-juin et septembre

3 Comments

  • […] des Alchémilles. Contre un mur, on peut également proposer une plante grimpante, un lière, une glycine… En haie, avec un Genêt, au jardin on est libre de ses […]

  • sandrine dit :

    Bonjour, je dois tailler une glycine qui a pris trop d’ampleur. Je l’ai plantée le long d’une haie. Il y a plein de sites sur lequel on trouve des informations mais qui sont trop compliquées et qui s’adressent à des gens qui en connaissent surement bien plus que moi, branches originale,;ligneuses, latérales… C’est quoi ? pouvez vous m’aider ?

  • Bonjour Sandrine,

    Merci de l’intérêt que vous portez à jaime-jardiner.com. N’hésitez pas à nous « liker » sur Facebook ! facebook.com/jaime.jardiner/

    Je ne sais pas depuis combien d’année votre glycine est plantée et si elle est récente… Il faut quelques fois quelques années pour qu’elle produisent des fleurs en nombre.

    Choisissez les branches les plus grosses et qui ressemblent à du bois (branches « Ligneuses » c’est l’expression que vous avez dû lire ou « branches charpentières » c’est à dire les branches d’origine qui créent la structure de la glycine).

    Raccourcissez-les à leur extrémité. La glycine est une plante très très expansive…. Il n’y a pas trop de risque sur la taille.

    Ensuite taillez les branches secondaires « latérales » c’est l’expression que vous avez dû lire, c’est à dire les branches qui partent de ces grosses branches, les branches « charpentières ». L’important, c est de faire une belle structure générale.

    Les branches charpentières produiront des pousses (des branches) qui deviendront très longues pendant été et qu’il ne faut pas hésiter à tailler (parfois plusieurs fois par saison).

    Cela formera au cours de la fin de l’été des branches de quelques dizaines de centimètres, qui vont « aoûter » c’est à dire devenir « ligneuse » et ressembler à du bois.

    Ce sont ces branches que vous taillerez à 2 ou 3 yeux en hiver comme pour un arbre fruitier. L’idée ici, étant de produire des « coursonnes » c’est à dire des branches relativement courtes riches en sève et qui formeront les fruits… Les fleurs dans le cas de la glycine.

    Pour cette année, il est un peu tard. Mais taillez les longues lianes qui nuisent aux autres fleurs, c’est sans risque !

    A bientôt, Daniel

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !