Citronnier : cultivez LE fruit d’or !

Citronnier, l'arbre à citron, le fruit d'or !

Le citronnier, plus qu’un arbre à « citron »…

Un citron peut être bien plus que l’usage qu’on lui réserve parfois sans le considérer. Le citron est un vrai fruit, délicieux quand il est cultivé avec passion. Vous connaissez sans doute le Citron de Menton, ce superbe « fruit d’or », distingué par une IGP (Indication Géographique Protégée). C’est le fruit, avec le melon, qui représente le mieux le sud-est de la France….
Mais connaissez-vous le citron de la côte d’Amalfi, en Italie, au sud de Naples, qui possède également une IGP,  en passant par le citron de Syracuse également en Italie et plus précisément au sud de la Sicile, voire le citron Corse ? Quand j’étais petit, je mangeais de formidables citrons et oranges du Maroc, avec Maroc marqué en jaune dans un lozange noir, mais, grande distribution aidant, ces superbes oranges ont été remplacées le plus souvent pas des agrumes d’Espagne, et comme souvent, sans jeter la pierre Pierre, de qualité bien inférieure. Pourquoi ? Je ne sais pas répondre à cette question tant l’Espagne est un superbe pays. La productivité est souvent privilégiée à la qualité, ceci explique peut-être cela.

Le citron est un agrume, comme l’orange, le pampelousse, ou encore, le yuzu japonnais. Il faut bien l’avouer, en dehors des citrons de Menton (à la forntière Italienne) les Italiens sont très forts dans la culture des argumes avec de superbes fruits, plus particulièrement quand ils sont « élevés » en bio.

Il n’est pas toujours évident de trouver de beaux et bons citrons. En effet, n’espérez pas en trouver chez votre commerçant favori, ou même sur le marché, en dehors des marchés du sud-est, où là, peut-être ou sûrement, les fameux citrons de Menton, mais moins sûr ceux de cyracuse ou d’amalfi orneront les étals.

Bien. Mais si vous vous êtes connectés à jaime-jardiner, c’est pour savoir comment cultiver le citronnier…. Notamment les gestes et plus particulièrement la taille de fructification qui permettront les meilleures récoltes. On y va ?

Nom botanique du citronnier

• Citrus

Type de plante

• Plante : Vivace
• Production : Récolte annuelle ou « 4 saisons »
• Feuillage : Persistant
• Type de plante : Peu rustique (-3° à – 7°C)
• Famille : Rutacées – rustaceae
• Port : Arbustif
• Exposition : Soleil
• Plantation : Printemps
• Zone de Culture : Climat méditerranéen et sud océanique (culture possible en pot).

Particularités du citronnier

• Le citron (bio) est très bon pour la santé, c’est un anti-oxydant, il est également dépuratif, et renforçant.
• Il est également riche en vitamine A, C, et du potassium, calcium et phosphore.

Avantage au jardin

• Le citronnier est facile à cultiver dans les régions méditerranéennes et sud océanique.
• Facile à cultiver en pot dans les régions plus froides.
• Agrume intéressant en cuisine

Le mot du jardinier amateur :

Le citronnier est un arbre fruitier peu rustique. Il souffre au niveau du feuillage dès -3°C et à -7°C, les dégâts du gel sur l’arbre peuvent être irrémédiables. Dans les régions un peu fraiches, privilégiez la culture en pot, qui donne également de bons résultats… Vous ne vous y trompez pas car le cittronnier est cultivé dans toujours plus de régions de france !

Quel sol pour planter un citronnier ?

• Sol neutre, on peut le cultiver dans tous les sols drainés.
• Le citronnier est un arbre fruitier tolérant.
• Dans l’absolu, évitez les sols calcaires.

Quelle exposition ?

• Ensoleillée.

Quand planter le citronnier

• Plantez le au printemps après les périodes de gel.
• Mais attention la culture en pleine terre du citronnier est réservée au contour méditerranéen, et plus largement dans le sud de la France.
Ailleurs, on privilégiera la culture en pot, pour permettre de le rentrer sous abri, une fois l’hiver annoncé.
• Privilégiez un abri lumineux, hors gel, de type serre ou mieux, orangerie, voir véranda non chauffée mais hors gel.

Le mot du jardinier amateur :

Un local d’intérieur chauffé n’est pas toujours un bon endroit pour stocker le citronnier, en effet, la chaleur sèche des intérieurs nuit à son développement.

Préparation du sol avant la plantation d’un citronnier :

• Pour réussir à coup sûr la culture de l’arbre à citron, il est primordiale de préparer le sol en l’amendant :
• En automne, travaillez le sol en ajoutant du compost mature mélangé à de la cendre de bois.

Comment cultiver le citronnier ?

Généralement la culture en pleine terre des citronniers et des agrumes en général est limitée aux zones du sud-est, et/ou proche de l’océan où la température n’atteint que rarement les températures négatives.

Cultiver le citronnier en pleine terre :

• Creusez la terre sur 3 fois la hauteur et la largeur de la motte du citronnier.
• Amendez la terre de compost mature et de terreau de plantation 1/3 de chaque.
• Placez un lit drainant, du gravier ou des billes d’argiles…
• Grattez les racines périphériques pour aérer la motte.
• Trempez la souche dans un seau d’eau quelques secondes avant de mettre le citrionnier en place.
• Placez, comblez avec le mélange et tassez avec le pied.
• Arrosez modérément.

Cultiver le citronnier en pot :

• Choisissez un très grand pot, au minimum 60 cm (voir plus) de diamètre et de profondeur.
• Privilégiez un pot en terre qui permet une meilleure respiration des racines.
• Ajoutez un fond drainant comme du gravier, une belle épaisseur 5 à 10 cm.
• Les racines détestant « tremper », préparez un substrat assez riche et aussi très drainant.
• Préparez un mélange de terre de jardin, de terreau de plantation, de sable et de compost (30/30/30/20%) bien mélangé. Pot à rentrer sous abri hors gel chaque hiver.

Le mot du jardinier amateur :

Manoeuvrer un grand pot, rempli de terre, avec un arbre fruitier dedans peut être difficile. Cela impose même de s’outillier d’un beau diable. Un pot plus petit peut être envisagé. Mais sachez que l’arbre fruitier se sentira rapidement à l’étroit et limitera sa croissance ainsi que sa capacité fructifère.

Entretien de l’arbre à citron :

L’arrosage du citronnier :

• Le citronnier est un arbre fruitier issu des régions chaudes, et généralement l’arrosage en climat classique n’est pas nécessaire.
• Dans des circonstances exceptionnelles, il arrive que l’arrosage soit nécessaire.

Comment connaitre les signes d’un manque d’eau du citronnier ?

• Les feuilles ramollissent et retombent « sans force »

Comment arroser ?

• Privilégiez un arrosage mesuré et répété plutôt qu’un arrosage important.
• Attention à la qualité de l’eau. dans les région au sol calcaire, il est important d’arroser à l’eau de pluie.

Le mot du jardinier amateur :

Arrosage du citronnier et culture en pot ?

En pot, le citronnier perd plus rapidement son eau, c’est du à l’évaporation par le pot, et à la quantité de terre limitée.
Arrosez alors plus régulièrement et en petite suantité, les racines ne doivent JAMAIS baigner.

Fertilisation du citronnier :

• Le citronnier est un arbre qui nécessite une bonne fertilisation notamment au printemps, mais également tout au long de sa croissance. Tous les 2 ou 3 mois, il est important d’intégrer du compost bien mature au pied de l’abre fruitier.

Comment fertiliser ?

• Griffez le sol avec une griffe en faisant attention de ne pas abimer les racines du citronnier.
• Étalez un lit de compost au pied de l’arbre.
• Avec la griffe mélangez la terre du jardin au compost.
• Vous pouvez arrosez très légèrement à cet occasion.

La taille de fructification :

Quand tailler le citronnier ?

• La taille doit être effectuée en dehors des risques de gelées et avant la floraison, c’est la règle pour tous les agrumes. Dans le cas des citronniers qui peuvent fleurir plusieurs fois par ans, il faut alors tailler même si les fleurs sont déjà apparues.
• En général dans les régions où l’on cultive le citron, la taille commence vers le mois de février-mars.

Comment tailler le citronnier ?

Comme pour tous les arbres fruitiers, il faut essayer de conserver les dimensions stables en hauteur, car un arbre fruitier trop haut ne permet pas une récolte facile et même produit beaucoup de perte. Généralement dans le cas des arbre fruitiers l’air et la lumière doivent circuler, la règle est alors de supprimer les rameaux secondaires intérieurs de l’arbre… Et dans le cas d’un arbre à Agrume, ce serait une erreur et il faut privilégier une taille « équilibrée » des rameaux intérieurs et extérieurs.
La taille du citronnier est toujours importante. Acheté déjà formé en pépinière vous serez attentif au 3 ou 4 branches charpentières qui structurent l’arbre et ses ramifications futures. Jeune sujet, vous devrez assurer la tailler pour produire cette structure de taille fruitière.

Taillez le citronnier en 3 étapes comme indiqué sur le shéma ci-dessous.

• Il faut partir des 4 branches charpentières identifiées.
• Taillez-les au 2/3 la première année d’installation.

 L’année suivante des ramifications vont apparaitre et croître…

• Taillez-les : réduisez les nouvelles pousses environ de moitié en coupant juste au dessus d’une feuille.
L’année suivante d’autres ramifications vont de nouveau apparaitre et croître… pour produire la forme de fructification définitive de votre citronnier.

Le mot du jardinier amateur :

N’oubliez pas, la taille est à produire en dehors des périodes de gel et juste avant les périodes de grands froids.
Le sécateur doit être absoluement nettoyé et désinfecté avant de pratiquer une taille.

Taille de ramification pour fructification du citronnier
Récolte du citronnier :

• Selon la variété, les fruits du citronnier arrivent à maturité à partir d’octobre et jusque janvier.
Ou la récolte aura lieu toute l’année au long-cours !

Quelles variétés de citronnier ?

Le citron « 4 saisons » :

L’arbre fruitier produit des citrons bien jaunes et très juteux,  avec quelques pépins, pendant environ 8 mois de l’année, il est très productif et la récolte se fait toute l’année.

Citron meyer :

Les fruits sont jaunes et se distinguent par une peau bien lisse et tirant sur le jaune d’or, plus orangé. Les fruits sont trèsjuteux également. L’arbre fructifie pendant 8 mois, avec un très bon rendement et la récolte se fait au long-cours pendant toute l’année, de janvier à décembre…

Citronnier vert :

Ses citrons verts donne un jus le plus souvent abondant, sans pépins, à la peau très fine. La frucitifivcation s’étale 8 mois sur 12 et le rendement est moins bon que les citronniers jaunes. La récolte se fait au long cours toute l’année.

Citron caviar :

C’est le citron dont tout le monde parle, en tout cas dans la sphère culinaire… C’est un petit citron vert dont la pulpe forme des petites perles idéales à ajouter aux sauces ou à vos meilleures recettes de plats, pour une « explosion en bouche » grâce à un goût vif et acide aux légères saveurs pemplemoussées… Plus qu’un citron quoi 😉 !
Le rendement est bon mais plus faible que les citronniers ci-dessus, mais son originalité est incontestablement là. La récolte se concentre en fin et début d’année à partir d’octobre et jusque février.

Photo by Allentchang picked on wikipedia.org under creative commons licence CC-BY-SA-3.0

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil
  • Quelle qualité de sol ?

    Sol :
    Tous sols drainés
    (évitez les sols calcaires)

  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    en cas de grande sécheresse
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) jusque :
    4 x 4 m
  • Profondeur de plantationProf plantation :
    30 cm
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Printemps
  • Quand planter ?Plantation :
    Printemps
  • Quand récolter ?Floraison :
    Mars à juillet
    Citronnier 4 saisons fleurit 4 fois dans l’année.
    Récolte :
    Décembre à Avril.
    Plusieurs fois par ans pour le citronnier 4 saisons.

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !