Chou

Tous les choux

Le chou, c’est chou !

Le chou, grande famille de légumes, est cultivé depuis « toujours ». A Rome déjà, puis sous nos rois de France… Et depuis tout ce temps, le chou n’a pas quitté nos potagers, ni nos assiettes. Quelques variétés tout au plus qui avaient été délaissées et qui heureusement reviennent en force avec le bio, comme le chou rave, le chou navet qui est en réalité plutôt un rutabaga, par exemple et d’autres choux… Tous de plus en plus (re) cultivés !

Mais d’abord faisons un point. De quels choux parle-t-on ? C’est vrai que les choux, il en existe quelques uns,  chou rave, chou à feuilles, chou à fleurs… Alors suivez le guide !

Nom botanique :

Brassica oleracea

Les choux pommés :

Le chou à pomme lisse :

Le chou cabus : c’est le chou le plus courant, on le connait sous l’appellation « chou-blanc » ou et dans sa variété « chou-rouge ».
Quelques variétés : Nantais Hatif, cabus de printemps, Bacalans de Rennes et de Saint-Brieuc….

Le chou à pomme frisée :

Le chou de Milan, c’est le chou frisé blanc que vous connaissez, très cultivé et cuisiné également.

Le chou à pomme verticale :

Le chou de Bruxelles dont a croissance se fait « en tige », des bourgeons poussent latéralement, et ce sont ces bourgeons qui forment les choux de Bruxelles.

Le chou à inflorescence :

Le chou-fleur, chou-brocoli, chou romanesco : des choux charnus, dont on mange les fleurs. Ils existent à inflorescence blanche, c’est le chou fleur que nous retrouvont sur tous les étals et dans tous les potagers, et le chou-fleur violet qui nous vient d’Italie… enfin plus précisément : de Sicile, le sublime chou romanesco vert avec un dessin géométrique fabuleux et qui, pour ne rien gâcher, est excellent !

Le chou-rave :

Chou-rave
Un chou un peu oublié mais qui revient petit à petit, c’est un chou cultivé pour la partie très charnue à la base de sa tige. On le cuisine en potée, en soupe. On retire les feuilles, on l’épluche et on coupe la boule en tranche. On peut également le cuisiner « saisi » comme cette recette de poêlée de chou-rave. Le secret pour se régaler avec ce légume, c’est de ne pas hésitez à faire d’épaisses épluchures !

Le chou-rave est souvent confondu avec le chou-navet ou rutabaga,

Les choux non-pommés – Choux à feuilles

Ce sont des choux qui sont récoltés et cuisinés « feuille à feuille ». Ce qui n’est pas consommé était mis au « rebut » comme nourriture pour animaux. Ils sont d’ailleurs parfois cultivés directement pour les fourrages.

– Choux frisés. Ils sont plus rares. Un chou originaire d’Europe, qui se consomme feuille à feuille. On récolte les feuilles à partir de la base du pied en remontant. Meilleur consommé après les premières gelées. il se cuisine comme les autres choux.

Vous cultivez le chou ? Vous avez des recettes au chou que vous adorez ? Partagez-les en nous laissant un commentaire !

La recette sera cuisinée, prise en photo, juste pour vous (et toutes les personnes qui viendront sur jaime-jardiner.com pour découvrir la recette 😉 !

Type de plante

• Plante potagère, légume.

• Cycle : Annuel.

• Famille : Brassicacées (ancienne dénomination : Crucifère).

Particularité

Nous avons vu plus haut les différentes variétés de choux. Il ont chacun une période de semis, de plantation et de récolte qui leur est propre.
Le chou est aussi un légume d’hiver : selon la date et la variété cultivée, il sera possible de le récolter les choux toute l’année jusque et pendant les mois d’hiver. (voir ci dessous le tableau plantation récolte)

Avantages au jardin potager

Le chou, les choux, devrai-je dire…. il en existe de telles variétés qu’il y en a toujours un qui vous plaira. en potée, en soupe, en salade, en farcis, en gratin ou en sauce. Le chou permet au jardin de continuer à vivre pendant l’hiver et vous, il vous permet de récolter des légumes frais, et pas à cause du froid 😉

Le chou est riche en vitamines, chaque chou a ses vertues, on dit qu’il protège contre certains cancers ainsi que contre les maladies cardio-vasculaires.

L’info du jardinier

La culture du chou n’est pas compliquée !

• Il faut cultiver dans une terre adaptée, et être vigilant quand aux maladies et aux attaques de parasites.

• Si vous choisissez de cultiver vos choux pour une récolte d’hiver, pour éviter le « coup de gel », il sera nécessaire, dans les régions les plus froides, de pailler les cultures. Le chou résiste généralement à une température de -5°C.

Chou, maladies et parasites :

La fonte des semis, La hernie du chou, le mildiou, la pourriture du pied…

Rien ne permet d’éviter à 100% les maladies dans les cultures mais quelques bonnes pratiques peuvent aider.

il est vrai que nous sommes souvent tentés par l’utilisation de produits chimiques puissants qui « font le ménage » au jardin.

Mais ils sont responsables de la pollution et de l’appauvrissent des sols  et leur utilisation aboutit surtout à créer d’autres problèmes, demandant sans cesse une augmentation de l’utilisation de ces produit dont on peut dure qu’ils sont nocifs.

Alors comment nos ailleuls se passaient-ils de produits chimiques au jardin ?

Les bonnes pratiques pour éviter aux maximum les maladies du chou

• Laissez suffisamment d’espace entre les plants, 50 cm dans tous les sens.

• Pratiquez des rotations de cultures régulière de la famille des brassicacées : le cresson de terre, le chou, les navet, le rutabaga, la roquette, le radis, le raifort japonais pour les plus connus.

• Evitez de planter du chou sur des terres acides, sols souvent légers et parfois sableux. On peut ajouter des lithothamnes (poudre à base algues) pour diminuer le taux d’acidité.

• Arrosez de manière régulière et veilliez à ce que la terre ne soit pas humide en permanence.

• Nettoyez et désinfectez les outils du potager pour éviter de passer les maladies et les parasites d’une culture à une autre.

Ces éléments n’empêcheront pas « à coup sûr » les maladies, mais elles permetteront de les éviter en grande partie.

Comment traiter le mildiou ?

• Utilisez un traitement à base de sulfate de cuivre, comme la bouillie bordelaise et bouillie bourguignonne. Il existe d’autres produits, utilisables pour la culture bio, donc moins nocifs pour les terres. Mais attention, moins nocif, ne veut pas dire pas nocif… Pensons-y et utilisons leu seulement dans les cas bien précis.

Comment débarrasser les choux des pucerons ?

Les attaques sont parfois fulgurantes : un jour tout va bien et le lendemain, vos choux en sont recouverts. Alors comment se débarasser des pucerons ?

Un traitement simple et préventif :

• Entre chaque rang, déposez des feuilles d’aluminium que vous maintiendrez avec des briques. Les pucerons sont sensibles à la lumière.

Ce traitement préventif donne de bons résultats. (n’hésitez pas à témoingner ! merci).

Préparez le produit de traitement, à base de savon naturel :

• Mélangez 1 litre d’eau avec 25 cl de savon de Marseille ou savon noir – prenez les produits sans additif… C’est toujours mieux pour les cultures, d’autant que dans ce cas précis, il va falloir pulvériser directement sur les choux.

Le traitement :

• Il faut absolument traiter un jour et son lendemain sans pluie.

• Pulvérisez directement là où il y a les pucerons, jusqu’à ce que le produit s’écoule.

• Vérifiez bien sur les plantations alentours pour essayer de traiter tous les foyers d’infestations ou du moins, le maximum.

• Le sur-lendemain vérifiez. Généralement vous en êtes débarrassés.

• S’il a plu plus tôt que prévu, n’hésitez pas à re-pulvériser l’anti-pucerons « naturel ».

Quand planter et récolter les choux ?

Comme on l’a vu plus haut il existe plusieurs variétés.

Les choux atteignent leur maturité environ 2 mois après plantation. Ils sont prêt à être récoltés et accueillis dans la cuisine pour une bonne recette au chou… et à être dégustés en famille.

En cuisine, le chou est synonyme de plats conviviaux, un peu rustiques : les potées au chou, les choux farcis, les salades aux choux, le chou au lard…

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Chou pommé lisse et rond (chou cabu)
Semez
Plantez
Récoltez
Chou pommé lisse et pointu
Semez
Plantez
Récoltez
Choux à pomme frisé (Chou Milan)
Semez
Plantez
Récoltez
Choux de Bruxelles
Semez
Plantez
Récoltez
Choux-fleur
Semez
Plantez
Récoltez
Choux brocolis
Semez
Plantez
Récoltez
Choux-rave
Semez
Plantez
Récoltez

Comment planter les choux ?

• Préparez d’abord le terrain : Le chou a besoin d’un terrain riche en azote.

• 10 jours avant de planter, travaillez le terrain en y ajoutant du compost de jardin – pour qu’un compost soit riche en azote, il aura pu recevoir : des restes de fruits, de légumes, des tontes de gazon fraîches, pour complémenter la terre, vous pouvez ajouter du fumier mature.

• Disposez vos plants de Choux avec 50 cm d’espaces dans toutes les directions.

• Arrosez la terre sans gorger le sol.

• Les arrosages successifs se feront sur la terre et pas sur les plants ni les légumes que il seront développés.

• Pour que les choux arrivent à maturité, vous devrez patienter 2 mois environ.

Infos+ du jardinier

Pour préparer et nourir le sol de vos cultures, savez-vous qu’il existe du compost à base d’algues marine ? Vous vous en servez ? témoignez ! Et laissez nous un commentaire ! C’est important pour tous les jardiniers de connaitre les bons plans, et les méthodes efficaces de culture.

Les associations au potager :

L’art de faire pousser ensembles des légumes qui s’entendent bien. Les choux n’échappe pas à la règle. Certaines cultures lui sont favorables et à l’inverse d’autres association de légumes lui sont « nuisibles ».
On distinguera ici les choux à feuilles et inflorescences et plus la choux-rave.

Associations favorables des choux à feuilles ou inflorescences :

• Au potager la betterave apprécie la proximité de plants de betterave, céleri, haricot, laitue, mâche, pois, pomme de terre et tomate.

Associations défavorables :

• Au contraire, les choux feuilles et inflorescence, doivent être éloignés des rangs d’ail, chicorée, fenouil, oignon, panais, poireau, radis.

Associations favorables des choux-rave :

• Au potager le chou-rave apprécie la proximité de plants de céleri-rave,  laitues, betterave, poireau

Associations défavorables :

• Au contraire, le chou-rave, doit être éloignée des rangs de chicoree, fenouil, fraisier, radis.

Une recette ?

• Le chou c’est excellent, on connait les soupe, le chou au lard, le chou farci… Et bien sûr la choucroute même si dans ce cas précis, il faut l’avouer, on a souvent recours aux traiteurs pour acheter le chou déjà préparé qui aura cuit dans le sel pendant un mois. C’est le chou blanc coupé très fin que votre fournisseur aura utilisé pour la choucroute. Allez bon chou et bonne choucroute !

Exposition
Arrosage
Taille
plant
Espace
Arrosage
exposition
Hauteur et largeur
espace entre plants
Soleil
Terre humide
(arrosage
sur pied)
0,4 m
0,5 m
Prof.
semis
semis
Récolte
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
1 cm
Voir
tableau
Voir
tableau
Summary
Article Name
Le chou, connaitre et cultiver !
Description
Chou à feuilles, racine, fleur : cultiver, récolter, déguster jaime-jardiner.com. Les choux forment une grande famille : cultiver pour les feuilles, les racines, les fleurs...toutes les infos pour les connaître et réussir leur culture !
Author
Publisher Name
jaime-jardiner.com
Publisher Logo

2 Comments

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !