Arum ou Calla

Partagez Likez pour nous aider ! Merci ;-) !
Arum d'Ethiopie

L’arum d’Éthiopie, ou calla ? D’exotiques calices immaculés !

L’arum est une plante d’une belle noblesse au jardin. Des grandes feuilles vertes élancées et pointues telles des lances, les fleurs en forme de calices blanc (spathes) s’extirpent et rayonnent. Elles peuvent mesurer près d’un mètre de hauteur. Les fleurs d’arum enveloppent un « épis » central, jaune vif, et elles mesurent jusqu’à 20 cm.
Les arums ne sont pas totalement fragiles. En effet, l’arum est rustique jusque -10°C – en dehors des cultivars qui, eux, ne sont pas rustiques, mais il est tout de même nécessaire de les cultiver, à un endroit du jardin, où ils seront à l’abri des coups de vents. Dans de bonnes conditions de plantation, l’arum d’Éthiopie se propage très rapidement au jardin, pour votre plus grand bonheur.

Nom botanique :

Zantedeschia aethiopica

Type de plante

Famille : Aracée
• Cycle : plante vivace
• Rusticité : rustique  (-10°C)
Feuillage : caduc
Exposition : soleil et mi-ombre
• Sol : sol frais et bien drainé
• Port : touffe et fleurs érigées au bout d’une longue tige
• Enracinement : Bulbeuse (rhizomes)
• Origine :  Asie

Particularités de l’arum ou Calla

• Résistance au froid : de -10°C pour l’Arum blanc, à non-rusitique pour les cultivars colorés.
• Floraison  : mars à juillet
Entretien : facile.
• Hauteur : de 0,50 à 0,90 m
• Toxicité : non
• Plante comestible : Non

Quel type de sol pour cultiver les arums ?

• Les Arums apprécient un sol profond, frais, humifère, et bien drainé.

Planter en pleine terre ou pot pour le calla ?

On peut cultiver les arums en pot ou en pleine terre sans distinction !

En pot :
• L’arum se développe bien en pot assez grands, 30-35 cm.
• Prévoyez un terreau bien riche.
• Plantez environ 3 à 4 bulbes /pot.

En pleine terre :
• La plante accepte un certaine sécheresse
• Par contre elle supporte mal l’eau stagnante.
• Une terre bien fraiche et une exposition soleil à mi-ombre.

Quand planter les arums ?

• Installez les bulbes (rhizomes) ou bien les conteneurs au printemps, à partir du mois d’avril.

Comment planter les arums d’Éthiopie ?

Préparez le sol :
• Ameublissez la terre, sur la profondeur d’une bêche. Environ 20-25 cm.
• Selon la nature du sol, amendez-le de compost pour assurer un bon développement à la plante.
• Et ajoutez du sable pour le rendre plus drainant – si nécessaire.
• Préparez les emplacements pour les bulbes à 40 cm d’espace en tout sens.
• Placez les conteneurs ou les bulbes.
• Pour la culture en rhizomes, placez-les à une profondeur d’environ 10 cm.
• Tassez, arrosez, c’est planté !

Période de floraison des calla ou arum :

• L’arum fleurit tout le printemps jusqu’au début de l’été : de Mars à juillet.

Entretien:

• Arrosage : régulier.
Supprimez les fleurs fanées pour aider la floraison.
A l’automne, Il faut laisser les feuilles de l’arum ou calla devenir jaunes. C’est à ce moment là que le bulbe s’est reconstitué.
• En novembre, lors des premières gelées, coupez les feuilles « court ».
• Protégez les pieds d’arum avec un paillage quand vous avez coupé les feuilles.

Le mot du jardinier amateur, arum, hiver doux, reprise de végétation :
• En cas d’hiver doux et de reprise du feuillage : protégez l’arum ou calla avec un voile d’hivernage, un au pied de la plante et l’autre pour protéger le feuillage. En cas de temps doux, protégez le avec 2 tuiles posées en chapiteau au dessus du feuillage.

Peut-on diviser l’arum ou calla ?

• Oui, c’est même conseillé quand il s’agit de plants en place depuis longtemps au jardin.

Comment diviser l’arum ?

• En fait, c’est très simple. Généralement à chaque printemps, l’arum ou calla produit de nouvelles pousses.
• Pour faire une division, il suffit de prélever ces jeunes pousses.
• Détérez la souche avec précaution, puis prélever quelques pousses, à remettre en terre immédiatement, il n’est pas necessaire de passer par la case « pot ».

Le mot du jardinier amateur :

Dans le cas de la division, c’est vrai pour le calla et pour toutes les plantes, l’important dans cette opération, c’est que le couteau à bouture soit parfaitement désinfecté. Ceci évite de transmettre des maladies en provenance d’une autre plante.

Quelques variétés

• Zantedeschia aethiopica « Green Goddess » : Les fleurs sont blanches et vertes.

Connaissez-vous l’arum de palestine ?

• Arum palaestinum : C’est un très bel arum noir, un arum aux fleurs noires. Il a une odeur très agréable, dont on dit qu’elle ressemble à celle d’un fruit. Il est originaire de Syrie, du Liban et de la Palestine dont il a pris son nom. il pousse sur des coteaux secs et les bords des champs cultivés. Cet arum est très « heureux » dans un jardin bien drainé et prend des proportions importantes quand il bénéficie d’un bon arrosage et de soleil. 50 cm x 50 cm. Ses feuilles sont moins bien dessinées, moins graphiques que Zantedeschia aethiopica… Une autre esthétique, un autre charme !

Arum de palestine, Arum palaestinum

Photo par Avishai Teicher on wikipedia under Creative commons

S’accorde avec

• Plantez les arums avec : des fuchsias, des hortensias !

Avec ou sans jardin…

Au jardin : en massif de plantes vivaces, en bordure…
Sans jardin : En grand pot, avec une terre bien humifère.

On récapitule

• Cycle : Vivace
• Rusticité : -10°C.
• Feuillage : caduc
• Exposition : Soleil à mi ombre et protégé du vent
• Floraison : mars à juillet.
• Couleur des fleurs : blanc pour la variété la plus populaire.
• Type de sol : Profond, riche en humus, frais, bien drainé.
• Plantation : Printemps – mars.
• Entretien : Arrosage pendant la croissance, sec pendant la dormance.
• Utilisation : En massif, en bordure, en sous bois.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil à mi-ombre
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Profond et drainé
  • Quels besoins en arrosage ?

    Arrosage :
    Maintenir le sol frais

  • Taille adulte de la planteTaille :
    0,8 m
  • Distance de plantationDistance :
    40 cm
  • Profondeur de plantationProfondeur semis :
    Le bulbe effleure le sol
  • Quand semer la plante ?Semis :
  • Quand planter ?Plantation :
    printemps
  • Quand récolter ?
    Floraison :
    Mars à juillet

7 Comments

  • Je voudrais un petit conseil j’ai un arum blanc le temps n’etant pas froid il s’est refourni en feuilles bien vertes, mais on annonce des gelées, que faire ? D’habitude il est déjà coupe et couvert avec des feuilles séchées ramassées dans le jardin…

  • Bonjour à tous,
    C-dessus, une question que j’ai reçu sur l’email de jaime-jardiner. J’y réponds ici pour que toutes les personnes intéressées trouve une réponse.

    Tout d’abord merci à Merci à Madame G d’avoir posé la question !

    Avec cet hiver très très doux, le plus doux que nous ayons connu, certaines plantes ont repris leur végétation, redonnant ici des feuilles ou des bourgeons.

    Que faire ?

    Les arums sont mi-rustiques. C’est à dire qu’ils résistent aux basses températures jusque – 10°C.

    Dans le cas des arums, le froid est un problème mais l’humidité également.

    On est pas « obligé » de couper les feuilles de l’arum. De fait, le conseil qui suit est valable pour les personnes qui n’ont pas coupé les feuilles et pour ceux dont les arums dont les jeunes feuilles ont repoussées.

    1. Protéger la souche du gel :
    Utilisez un voile d’hivernage dont vous tripler l’épaisseur. Et entourez la base de la plante en faisant plusieurs tours. Les feuilles restent découvertes.

    2. Protéger contre l’humidité :
    Placez 2 grandes tuiles, formant un « chapiteau qui protégera la feuilles de trop de pluie et d’humidité.

    • Dans le cas de risque de températures très négatives.
    Utilisez un voile d’hivernage autour des feuilles. Triplez également l’épaisseur, faites quelques tours autour du feuillage (jusque la base de la plante). Le voilage doit recouvrir le feuillage.

    J’espère que ce conseil protègera bien votre arum… N’héistez pas à donner des nouvelles !

    PS : on peut prélever à l’automne une tige, avec son système racinaire, qu’on place en terre et qu’on conserve en intérieur…

    Cette protection devrait protéger les arums contre cet hiver !

  • PEREZ dit :

    Moi, j’ai un arum qui ne donne que des feuilles en abondance et des graines. Pas de fleurs.
    Quelqu’un peut-il m’expliquer ?

    • Bonjour Françoise !

      Merci de l’intérêt que vous portez à jaime-jardiner.com

      Il est toujours difficile d’apporter des réponses sans avoir quelques informations… Mais je me jette à l’eau !

      Les arums sont des vivaces, assez rustiques, jusque -10°C à forte croissance. Leur culture en pot n’est pas adaptée car elle impose des rempotages réguliers et répétés. Pour des arums en pleine terre, comme c’est la majorité des cas, en hiver, il est parfois important selon la région, de les protéger d’une couche de feuilles sèches ou de paille avec un voile d’hivernage qui maintient la couche au sec, de novembre à mars/avril. Certaines variétés d’hybrides sont moins rustiques, c’est le cas de zantedeschia aethiopica.
      Les arums sont des plantes qui apprécient les sols humides mais pas mouillés. Ce qui veut dire dans un sol drainant, ceci évite que les rhizomes ne pourrissent pendant l’hiver. Dans les sol trop lours, un apport de tourbe mélangé à du compost permet d’alléger le sol et de drainer le trop plein d’eau. En début de printemps, déposez du compost en surface et mélangez le à la terre du jardin avec une « griffe » !

      A propos de l’entretien des arums, peut-être l’avez-vous lu plus haut, en automne, vers le mois de novembre, il faut couper le feuillage à quelques centimètre du sol. Mais il faut procéder à cette opération une fois que les feuilles ont jaunies. En effet, le système racinaire se reconstitue et une fois que les feuilles sont fanées, ce cycle est terminé. Si on coupe les feuilles trop tôt, en réalité, on l’affaiblit, la plante n’est donc pas suffisamment armée pour passer l’hiver et produire une belle floraison au printemps suivant.

      Autre chose. L’arum est une plante de mi-ombre ou soleil. Dans certaine région, ou certaine exposition de jardin, le soleil est peu présent en nombre d’heure. Si l’arum est planté mi-ombre d’un jardin nord ou nord ouest par exemple…. Le manque de soleil peut aussi être une possibilité au manque de fleurs.

      Si l’arum est en place depuis quelques années, et même puisqu’il ne fleurit pas, si les indications au dessus ne sont pas à l’origine du problème, au printemps prochain (maintenant il fait trop froid), vous pourriez faire quelques divisions de la souche, à replanter dans d’autre endroit du jardin. La division régénère souvent les plantes !

      J’espère avoir répondu à votre question.

      Daniel

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !