Alyogine

Partagez Likez pour nous aider ! Merci ;-) !
Alyogyne super arbuste semi-rustique très florifère

L’alyogine, ou alyogyne un arbuste à fleurs de soie !

Semi-rustique, l’alyogine ne résiste qu’à des températures supérieures à -2 / -3°C. Il peut être cultivé en pleine terre dans les régions les plus méridionales, mais ailleurs, il est conseillé de le cultiver en grand pot, afin de le protéger des froids rugueux de l’hiver ! L’alyogine est un arbuste magnifique notamment grace à une floraison exceptionnelle. Il est très ramifié et propose une feuillaison originale, découpée et esthétique. Les fleurs apparaissent au milieu du printemps, vers le mois de mai. L’arbuste produit de grandes fleurs pourpres, soyeuses, avec une petite particularité… Parfois, lorsque les fleurs se déplient, l’implantation de ses pétales qui se recouvrent et se déploient en torsion, produit un mouvement qui peut faire penser aux lamelles d’un objectif fermé.
Les fleurs sont le plus souvent pourpres,  l’espèce type possède des fleurs plus colorées sur les bords, pour s’éclaircir vers le centre des pétales. Originaire et endémique d’Australie, c’est une cousine éloignée de l’hibiscus, « hibiscus huegelii » est l’un de ses synonymes comme hibiscus bleu d’Australie ou encore faux hibiscus.

Nom botanique :

• Alyogyne huegelii.

Info plante :

• Cycle : arbuste vivace
• Feuillage : caduc
• Rusticité : Plante peu rustique (-3°C plus)
• Famille : Malvacées – malvaceae
• Port : Arbuste
• Exposition : Soleil à mi-ombre
• Sol : Sol frais, profond, léger et très drainé
• Semis : Printemps
• Plantation : Printemps après les gelées
• Floraison : mai à octobre.
• Fructifiaction : –
• Enracinement : Racines
• Zone de culture : Voir carte de rusticité (FranceQuébec)
• Origine : Australie
• Plante mellifère : Oui
• Plante comestible : Non
• Plante Toxique : Non

Particularités de l’alyogyne :

• Croissance rapide
• Peu rustique (culture en pot)
• Fertilisations régulières pendant l’été avec de la corne

Quels avantages au jardin :

• Port esthétique et beau feuillage, belle floraison.
• Floraison longue

Quelle exposition  pour l’alyogine ?

• L’alyogine accepte les expositions soleil et mi ombre.
• Attention à l’arrosage en exposition plein soleil.

Quel sol  ?

• Sol très drainé, profond, sableux.

Méthode de multiplication ?

• Bouture et semis

Quand préparer les semis de l’alyogine ?

• Au printemps ou en automne sous abri hors gel.

Comment réaliser les semis de l’alyogyne ?

• Récoltez les graines en les récupérant directement sur l’arbuste pendant l’été.
• Le tégument des graines est très résistant. Pour permettre d’améliorer la germination, et notamment la rendre plus rapide, frottez les grianes sur su papier à ponçage. Une fois l’enveloppe affaiblie, l’humidité pénètre plus rapidement, humidifiant la graine et favorisant l’apparition du germe.
• Dans une caissette remplie d’un mélange terreau sable à 70/30%
• plancez les graines en surface et recouvrez les de 3 mm de terreau.
• Tassez.
• Arrosez et maintenez humide jusqu’à la levée.
• Placez les plus belles plantules en godets individuels dans le même mélange terreau/sable de rivière.

 Quand réaliser la bouture ?

• Comme les semis, au printemps ou en automne

Comment bouturer l’alyogine ?

• L’alyogine est très facile à bouturer.
• Seul le froid peut empêcher la bouture.
• Utiliser un morceau de branche de 25 cm, semi ligneux ou vert.
• Conservez quelques feuilles en haut de la tigne, elles agiront comme tire-sève.
• Plantez dans un pot moyen rempli de terreau et de sable…
• Arrosez et placez la bouture au soleil.
• Maintenir le sol humide.

Comment planter ?

• Selon la taille du plant d’alyogine,
• Préparez le sol sur une demi-hauteur de bêche à une hauteur pour les régions qui le permettent pour les autres, préparer un pot moyen à grand.
• Ajoutez du terreau, du sable à la terre du jardin, si besoin de drainage.
• Préparez les plantations, avec 1 à 1,5 mètre d’espace entre les plants.
• Rebouchez avec le mélange terre de jardin et terreau.
• Tassez bien sans abimer des plants.
• Arrosez.

Culture en pot ?

• Dans un pot moyen ou grand…
• Placez un lit de gravier au fond du pot
• Ajoutez le mélange terreau/sable.
• Placez le plant, rebouchez et tassez bien.
• Arrosez, puis arrosez régulièrement. Il faudra être attentif en cas de sécheresse..

Entretien de l’alyogine :

• En ce qui concerne l’alyogine, l’entretien est un vrai sujet.
• La plante doit toujours toujours bénéficier d’une terre humide.
• Elle doit également être fertilisée une fois par mois pendant la période de floraison.
• Pour la fertilisation, n’utilisez pas de fumures, l’alyogène ne suporte pas le phosphore.
• Utilisez plutôt de la corne.
• En automne,rabattez le feuillage en automne

Floraison de l’hibiscus huegelii :

• 5 à 6 mois de floraison entre le mois de mai et le mois d’octobre.

Variétés :

• Alyogine Cuneiformis : Alyogine cunéiforme
• Alyogine Lilacina aux fleurs blanches
• Alyogine Hakeifolia, aux fleurs blanches également
• Alyogyne huegelii West Coast GemMonterey Bay de couleur pourpre comme Santa Cruz dont la couleur est plus dense.

Que planter avec l’alyogyne ?

• Plantez les avec un laurier rose ou des solaniums

Utilisation :

• Au jardin : en massif de vivace dans le sud, sinon en pot.
• Sans jardin : 
Pot ou jardinière, dans un substrat composé de terreau et sable à arroser et fertiliser très régulièrement.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil et mi-ombre
  • Quelle qualité de sol ?

    Sol :
    Sol profond, léger et frais

  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    régulier
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) :
    2,00 x 1,50 m (jusqu’à)
  • Profondeur de plantationProfondeur semis :
    surface recouvert de quelques mm de terreau
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Au printemps ou en automne
  • Quand planter ?Plantation :
    mars avril ou septembre
  • Quand récolter ?Floraison :
    Mai à octobre
Summary
Alyogine, un arbuste à fleurs soyeuses !
Article Name
Alyogine, un arbuste à fleurs soyeuses !
Description
L'alyogine est une plante semi-rustique. Elle ne résiste qu'à des températures supérieures à -2 / -3°C. Cultivée en pleine terre dans les régions les plus méridionales, ailleurs, il est plutôt conseillé de la cultiver en grand pot, afin de pouvoir la protéger des froids rugueux de l'hiver !
Author
Publisher Name
jaime-jardiner.com
Publisher Logo

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !