Ail

Ail, une tresse d'ail rosé séché

L’ail : facile à cultiver et sérieux atout au jardin potager

L’ail blanc ainsi que l’ail violet, appelé ail ordinaire est une plante condimentaire herbacée qui mesure en général 60cm de hauteur. Le bulbe est un agrégat de gousse ou caïeux, la tige est creuse, et produit des fleurs, en ombelle, blanches pour l’ail blanc ou violettes pour l’ail violet, les fleurs portent également des bulbilles. L’ail fleurit malheureusement pas systématiquement sous tous les climats d’Europe. C’est une plante de culture d’automne, dont la plantation se fait en automne, même tardivement. Le froid favorise le développement des têtes d’ail, et elles résistent de fait même bien aux températures négatives.

Nom botanique

• Allium Savitum Linné

Type de plante

Type : Plante vivace (bulbe) cultivée en annuelle
Famille : Liliaceae, Liliacées
Feuillage : Caduc
Enracinement : Plante bulbeuse
• Type de sol : Léger, meuble, humifère et drainé
• Plantation : Lune Croissante en fin d’automne
• Récolte : Lune décroissante, en juillet, une fois que les feuilles ont jaunies.

Particularité

• Résistance au froid : – 15° C

Quel sol pour la culture de l’ail ?

• Un sol riche en humus, meuble et léger.

Jardiner avec la lune

• Plantez en lune décroissante.

Quand planter l’ail

On peut planter l’ail à deux périodes :
• Plantez l’ail dès l’automne, octobre ou novembre, dans les terres les plus légères.
• Plantez l’ail en février mars, dans les terres les plus lourdes.

Pour connaitre la méthode de production de la semence de l’ail, c’est à dire les caieux d’ail que vous utiliserez pour la culture des têtes d’ail.

Comment planter l’ail

• Préparez le sol. Il doit être ameubli, fin, et léger. Le cas échéant, amendez de terreau, de terre de bruyère et de sable.
• Selon l’importance de la culture, préparez les lignes, espacées de 25 cm.
• Plantez les caïeux, pointe vers le haut, tous les 10 à 15 cm et à 5 cm de profondeur.
• Recouvrez et arrosez.

Entretien… au long-cours

L’été s’il fait sec :
• Binez, sarclez, et arrosez. La terre une fois « cassée » permet 2 choses, l’eau d’arrosage pénètre dans la terre. Et la terre étant moins tassée, moins plate, rend le soleil moins brûlant.

L’été s’il pleut au jardin potager :
• Déchaussez* les têtes pour éviter qu’elles ne pourrissent.

* Déchausser, c’est l’action de retirer la terre qui entoure le bulbe. De cette façon on permet à la tête de l’ail de sécher dès que la pluie s’arrête.

La récolte de l’ail avec la lune

Généralement pour récolter l’ail, il faut attendre que son feuillage jaunisse, c’est généralement le cas au mois de juillet. C’est le signe que la tête est à maturité et est prête à être récoltée. Mais, pour permettre une croissance plus importante du bulbe, il vaut mieux couper la tige à une certaine hauteur.

• En lune décroissante et jour racine :
> Récoltez à l’aide d’une fourche-bêche.
> Enfoncez là suffisamment loin pour ne pas abimer les têtes d’ail.
> Ne coupez pas le feuillage à raz, ce sera utile pour ramasser les têtes d’ail et pour faire des tresses.
> Laisez ressuyez* les têtes directement sur place
> Puis stockez en tresse dans un local sec, frais  et aéré.

Si vous faites la récolte par temps de pluie, certaines régions comme le nord de la France ont, ces dernières années, souffert d’un temps maussade et pluvieux les mois de mai jusque juillet. Dans ce cas dans un local sec et aéré, laissez les sécher à plat quelques jours avant de les mettre en tresse et de les pendre. Vous pouvez les mettre en caisse mais soyez alors certain d’un séchage parfait !

La durée de culture de l’ail est différente selon que vus avez planté en automne ou au printemps.
4 à 5 mois pour la plantation de printemps
8 à 9 mois pour la plantation d’automne.

* Ressuyer, c’est l’action de laisser sécher. On en parle particulièrement pour l’ail et pour d’autre potagère bulbeuse qui craignent l’humidité.

L’info du jardinier

Type de sol : Léger, meuble, et humifère

Exposition : Soleil

Arrosage : Seulement parsécheresse

Période de récolte : l’été, généralement Juillet

Le jardin, l’ail… et le jardinier

L’ail est une plante formidable pour ce qu’elle est mais également pour tout jardinier amateur qui va bénéficier d’avantages indéniables :

• L’ail favorise le développement de fruitiers comme le pêcher, le framboisier ou encore l’abricotier.
• L’ail est bon pour la culture des carottes car il éloigne la mouche qui porte son nom : la mouche des carottes.
• L’ail éloigne également les petites araignées rouges des tomates
• Et il empêche la pourriture grise qui attaque les fraisiers

L’ail, là où il ne doit pas être planté :

• L’ail ne doit pas être planté à proximité de légumineuses, Fèves, haricots (sec), lentilles
• Plantez l’ail loin des choux et loin des asperges.

Le conseil du jardinier :

Dans le commerce, on trouve beaucoup de semences pour l’ail. Il existe beaucoup de provenances qui ne sont pas toutes certifiées, voire non exemptes de maladies. Et plus simplement, ces provenances ne garantissent pas la vraie variété que vous pensez acheter.

• Privilégiez donc une semence BIO (AB)
• Privilégiez également le Label SOC ( Service officiel de certification)
Ces 2 labels garantissent l’identité variétale et le bon état sanitaire de vos achats.

Maladies :

• La graisse : est une maladie qui survient quand les terre sont trop humides. La qualité du sol est primordiale car il doit nourrir le plant d’ail, mais il doit laisser s’évacuer l’eau et laisser la terre sécher de temps à autre.
• La rouille : les feuilles jaunissent. Il est important de respecter les règles de la rotation des cultures pour éviter son apparition.

Les associations au potager :

Le compagnonnage des légumes au potager s’appelle le compagnonnage. C’est l’art de faire pousser ensembles des légumes qui s’entendent bien. L’ail n’échappe pas à la règle. Certaines cultures lui sont favorables (et réciproquement) et à l’inverse d’autres association de légumes lui sont nuisibles. Attention, ces associations sont avant tout une question de proximité. C’est à dire que des légumes qui vont bien ensembles se retrouveront plantés dans des rangs ou des zones du potager proches. À l’inverse, des cultures qui ne vont pas bien ensembles, pourront se trouver au potager pendant la même période, mais on les éloignera fortement. Attention toute fois pour les potagers de petites surfaces, où il faudra faire un choix !

Associations favorables :

• Au potager l’ail apprécie d’être cultivé à proximité de plants de pomme de terre, et des fraisiers.

Associations défavorables :

• Au contraire, avec l’ail, il est important d’éloigner les rangs d’asperges, de choux, de haricots, des pois et les soucis.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Léger,
    humifère –
    Arrosage en cas de sécheresse
  • Quels besoins en arrosage ?

    Arrosage :
    Sol frais

  • Taille adulte de la planteTaille (h x l) :
    20 à 60 x 25 cm.
  • Distance de plantationDistance :
    15 cm
  • Profondeur de plantationProfondeur plantation :
    5 cm
  • Quand semer la plante ?Semis :
    • –
  • Quand planter ?Plantation :
    automne, octobre
    et printemps
  • Quand récolter ?
    Récolte/floraison :
    8 – 10 mois après plantation des caîeux.

 

4 Comments

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !