La fin des insectes

La Fin des insectes ?
76% des insectes ont disparus en Europe en moins de 30 ans.

La fin des insectes, c’est notre mort annoncée !

C’est une information qui claque comme un clap de fin, vous l’avez sans doute lu ou entendu aux journaux radiophoniques et télévisés. Personne ne s’attendait à ces résultats impressionnants qui mettent en péril l’équilibre qui permettait à l’espèce humaine de vivre grâce à la nature qu’elle croyait maitriser au travers de l’agriculture intensive.

Cette étude essentielle, réalisée en Allemagne sur 63 Zones protégées et pendant 26 années montre que 76% des insectes ont disparus et même 82% de la population des insectes volants. QUATRE VINGT DEUX POUR CENT !

Et pourtant Hier encore 2 produits dits néo-nicotinoïdes – ceux dont on dit qu’ils tuent les abeilles – sont les mêmes pesticides qui tuent tous les insectes. Car c’est le biais de la communication sur la « disparition des abeilles », en réalité c’est la mort de tous les insectes pollinisateurs et plus de tous les insectes.

Mais vous le savez bien, la nature est un monde d’équilibre.

L’effet Papillon :

L’image est belle mais terrible. En effet, vous connaissez peut-être cette question d’Edward Lorenz qui relève d’une tentative d’explication de la théorie du Chaos : « Le battement des ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » nous concerne belle et bien après la communication des résultats de cette étude.

Quelle sera la réaction en chaine de cette annonce ?

Est-ce que la disparition des insectes préfigure la disparition des humains ?

Certains insectes sont pollinisateurs, ce n’est pas qu’une question de miel, mais une question de reproduction naturelle, si elle n’est plus possible, combien de temps, combien de temps le monde pourra continuer à cultiver.
Les insectes sont également la nourriture des oiseaux, mais s’il n’y a plus d’insectes plus d’oiseaux. Et là encore, les oiseaux participent à la reporduction de la nature en « digérant » des graines

Les cultivateurs, producteurs industriels portent une responsabilité énorme, au travers de leur mode de culture polluant.

Ce qui est impressionnant, c’est que la disparition des insectes touche tous le type d’habitat.

Faim pour l’homme Nous ne pouvons pas savoir comment les système de reproduction

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+