Comment éplucher les topinambours

Le topinambour, au couteau ou à l'économe ?

Le topinambour, au couteau ou à l’économe ?

C’est une bonne question ! Selon la taille, la peau pourra être relativement tendre, mais plus le topinambour sera gros, plus la peau pourrait être épaisse. En général, pour qui cuisine beaucoup, par habitude, on épluche les légumes – pomme de terre en particulier mais les topinambours aussi, avec un couteau d’office. Mais il faut reconnaitre que l’économe est très efficace et économe.

Le topinambour à l’économe :

• Avantages, la rapidité et la finesse des pelures, mais en général, le topinambour n’étant ni parfaitement régulier au niveau des formes, ni au niveau de la peau, il faut intervenir au couteau et repasser là où on est déjà passé pour le nettoyer parfaitement. La peau est parfois épaisse et dans ces cas là, un économe ne suffit pas.

Le topinambour au couteau d’office :

• Avantages, si pas la rapidité, dans le cas du topinambour, on a plus de facilité à maitriser l’épaisseur et d’adapter à la dureté de la peau, on peut alors plus facilement retirer ici une plus grosse épaisseur, là où au contraire, pour un rutabaga plus jeune, on coupera le plus fin possible.

Personnellement, je vote pour le couteau sans hésitation ! 

Dans cette recette de gratin de topinambour et pomme de terre, la préparation y compris le nettoyage des légumes et leu épluchage ne nous a pas pris bien longtemps. Parce que cuisiner ne doit pas être une corvée mais un plaisir !

Topinambour, pomme de terre, gruyère en gratin

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

Les cookies permettent à jaime-jardiner.com à mesurer l'audience (Google analytics). Nous faisons également appel à Google Adsens pour la monétisation du site. En continuant votre navigation, vous acceptez le dépôt des cookies. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? Les coockies sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience, ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont étées les plues vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et ce que vous n'aimez pas. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus que vous attendez. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Jaime-jardiner ne dépose pas de cookies pour connaitre vos habitudes afin de proposer des contenus "adaptés", nous ne voulons pas d'intrusion dans votre vie, c'est notre règle. Par ailleurs, jaime-jardiner fait appel à Google Adsens pour la monétisation du site. Google dépose des cookies qui peuvent lui permettre de d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts. Jaime-jardiner.com n'a pas accès, ni ne contrôle ces données.

Fermer la fenêtre !