Ciboule Saint-Jacques

Ciboule Saint-Jacques ou échalote perpétuelle

La ciboule Saint-Jacques… de Compostelle, en effet cette ciboule tient son nom des pèlerins, qui, pour suivre le chemin de leur long pèlerinage s’en munissaient pour éviter d’être atteint par le scorbut pendant la durée du périple. La ciboule St Jacques est une plante condimentaire herbacée, proche de la ciboule commune. Elle est un peu plus haute, le produit des bulbes, nombreux et longilignes, de couleur rouge/violine, allongés, dont les feuilles cylindriques vertes et assez grosses forment des touffes importantes qui ne disparaissent pas en hiver. Elle disparaissent en fin de printemps pour réapparaitre au milieu de l’été, au mois d’août. Les feuilles comme les bulbes sont agréables en cuisine. La ciboule Saint-Jacques est un indispensable au potager aromatique.

La ciboule Saint-Jacques qu’on l’appelle aussi cive vivace

Nom botanique :

• Allium lusitanicum

Type de plante :

 Famille : alliacées, alliaceae
• Cycle : Plante Vivace
• Rusticité : Plante rustique
• Feuillage : Caduc (l’été)
• Exposition : Soleil
• Sol :  Humifère et drainé
• Port : Port en touffe serrée e érigé
• Enracinement : Racines
• Origine : Chine
• Toxicité : Non
• Plante mellifère : Non

Particularités et atout santé :

Elle est riche en vitamine C, et en calcium, fer, phosphore.

• Santé & nutrition : Ce légume vivace a des propriétés antiseptiques, apéritives, digestives et diurétiques, antiscorbutique.
• Huile essentielle : –
• Vitamines : Le cive Saint-Jacques est riche en vitamines A, B, C.
• Minéraux : La ciboule st Jacques est riche en calcium, en fer, en phosphore, potassium et sodium.
• Rotation des cultures : C’est une plante vivace qui peut rester en place. Si elle est récoltée régulièrement, il n’est même pas nécessaire de la diviser.
• Toxique : Non

Avantage au jardin :

• Facile à cultiver.
• Très résistante aux épisodes de sécheresse.
• Se développe facilement
• Ne souffre pas de maladies et n’est pas attaquez par les « ravageurs ».

Description :

De longues tiges cylindriques et creuses, d’un joli vert chlorophylle et plus blanc sur le bas. Les bulbes sont rouges/bordeaux. Elle peut atteindre 30 à 35 cm de hauteur. Les bulbes sont allongés. On les récolte généralement l’été et tout au long pour une récolte perpétuelle « à la maison » pur la cuisine familiale.

Quelle exposition ?

• Ensoleillée.

Quel sol pour cultiver la ciboule Saint-Jacques :

• Sol humifère et drainé, l’apport de sable est important en cas de terrain lourd.

Quand semer les graines ?

La ciboule saint-jacques ne produit ni fleurs, ni graines, la reproduction se fait en récupérant des bulbes du pourtour d’une touffe existante.

Quand planter la ciboule Saint-jacques ?

• Repiquez les jeunes bulbes au mois de juillet.

Comment repiquer l’échalote perpétuelle ?

• La ciboule saint-Jacques étant un légume perpétuel, elle peut rester en place.
• Pour produire une culture importante, faites des lignes séparées de 40 cm et repiquez les bulbes tous les 35 cm.
• Au bout des 3-4 ans, la plante a tendance marquer un ralentissement de sa production, et « s’étouffer » un peu….
• Prélevez quelques jeunes bulbes du pourtour de la motte
• Et faites les sécher sur une grille et dans un endroit sec et aéré.
• Quinze jours plus tard, en juillet, repiquez-les au jardin, et c’est reparti pour au moins 3 à 4 années.

Le mot du jardinier amateur :

• La ciboule saint-Jacques peut être cultivée et produite comme une annuelle, au potager, sans tenir compte de sa qualité de légume perpétuel. Toute la motte sera alors arrachée lors de la récolte.

Récolte de la ciboule Saint-Jacques ?

Comme vous l’avez lu plus haut, la ciboule Saint-Jacques possède « son » rythme, en effet, c’est l’été en juin que ses feuilles sèchent lors de l’arrêt végétatif de la plante, empêchant du coup toute possibilité de récolte de feuilles au coeur de l’été. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est aussi appelée ciboule saint-Jean, en référence à la saint-Jean le 24 juin qui signe le début des récoltes des bulbes.

Récolte des feuilles :

• Les récoltes des feuilles ont lieu de mars à mai-juin et de septembre jusqu’aux gelées.

Récolte des Bulbes :

• 1 an après la plantation les bulbes doivent être récoltés de mi-juin et par prélèvements successifs.
• Lorsque la récolte est régulière, il n’est pas nécessaire de diviser la plante.

Conservation après récolte :

• La ciboule saint-Jacques se consomme au besoin lors d’une culture pour les besoins personnels.
• Dans le cas d’une culture annuelle, les touffes sont arrachée, la durée de conservation est proche de celle de l’échalote, c’est à dire quelques semaines (2 mois maximum) en conservant les touffes de ciboule dans un endroit sec et frais.

Entretien des plants :

• Binage et sarclage pour améliorer l’infiltration de l’eau de pluie.
• Vous pouvez arroser en cas de sécheresse, elle se développera d’autant mieux, même si ce n’est pas obligatoire, la tétragone cornue étant très résistante à la sécheresse.
• Divisez la plante tous les trois année.

Fertilisation :

• Au printemps ou en automne en intégrant du compost bien mature au sol, mais jamais de fumier frais.

Variétés :

• Une seule variété :  la téragone cornue 😉 !

Tétragone et bonne compagnie au jardin potager

• La plante n’a pas d’ennemies à propremet parler mais l’ombre peut l’empêcher de se développer.
• Évitez lui donc le voisinage de cultures hautes.

Rotation des cultures ?

• Peu gourmande en éléments nutritifs du sol, la tétragone peut revenir en place tous les 3 années.

Maladies de la ciboule Saint-Jacques ?

• Cette ciboule perpétuelle n’est pas sensible aux maladies ni aux parasites du jardin….

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil (voire mi-ombre)
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    humifère et drainé
  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    En cas de grande sécheresse
  • Taille adulte de la planteTaille :
    Jusque 0,4 x 0,50 m.
  • Distance de plantationDistance :
    35 cm tout sens
  • Profondeur de plantationProfondeur semis. :
  • Quand semer la plante ?Semis :
    La ciboule St J. ne produit pas de graines
  • Quand planter ?Plantation :
    Repiquage des bulbes en juillet
  • Quand récolter ?
    Récolte :
    Bulbes : 1 an après repiquage, l’été en juillet et au long court (Conso perso)
    Feuilles : De mars à mai et de septembre au gelées

Et côté Cuisine ?

• Les feuilles et les bulbes sont utilisées pour assaisonner les salades et autres marinades.
• Elle peuvent également rentrer dan la composition de soupes

Summary
Article Name
Ciboule Saint-Jacques, ou échalote vivace, un légume perpétuel idéal au potager Bio
Description
C'est la ciboule St Jacques ...de Compostelle, ce n'est pas un simple jeu de mot. Elle porte en effet de nom qui lui vient des pèlerins, qui, pendant leur long pèlerinage s'en munissaient pour éviter d'être atteint par le scorbut. La ciboule St Jacques est une plante condimentaire herbacée, proche de la ciboule commune. Elle produit de nombreux petits bulbes qui peuvent être récoltés l'été mais aussi au long cours en fonction des besoins pour la cuisine.
Author
Publisher Name
jaime-jardiner.com
Publisher Logo

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !