Plantes grimpantes

Les plantes grimpantes produisent généralement un floraison abondante et le plus souvent longue, certaines possèdent un feuillage persistant, d’autres non, mais elles ont un intérêt certain, elle ne prenne pas de place au sol et elle habillent les clôtures de séparation entre jardins, les murs, les pergolas, les grillages. Parmi les plus connues, il y a les plantes grimpantes fleuries : bignone, clématite, passiflore, chèvrefeuille, glycine, dont certaines diffusent un parfum envoutant et d’autres une floraison originale et celle comme le lierre, qui s’invite souvent… et la magnifique vigne vierge.

Cultivées en pleine terre le plus souvent, beaucoup de plantes grimpantes acceptent la culture en pot. Elles arrivent alors sur les terrasses, en façade, aux étages sur les balcons ou les toits… Un beau pot, un support (treillage, montant…), un fond drainant (gravier, cailloux…), une bonne terre bien enrichie de compost.

L’astuce du jardinier amateur :
Dans le pot, ajoutez le gravier, le substrat adapté à la plante grimpante que vous allez cultiver. placez la plante : inclinez la souche de façon que la motte ainsi qu’une partie de la tige de la plante soient enterrées largement. En procédant de cette manière, on garantie un développement de racine plus important, amenant plus de vitalité à la plante.

Quand planter les plantes grimpantes ?
Généralement, la plantation intervient d’une part au printemps, la plante bénéficie alors des meilleures conditions d’ensoleillement, de lumière, de chaleur, mais sans la sécheresse ou les grande températures de l’été, laissant la plante s’installer au jardin, développer ses racines…
La plantation d’automne, avant les grands froids, est également tout fait adapté. En effet, pendant les quelques semaines qui précèdent l’hiver vont permettre à la plante d’implanter ses racines et se reconstituera tranquillement avant d’entrer en dormance. Au printemps suivant, la plante emmagasinera toute l’énergie de la nouvelle saison pour produire une belle première floraison.

Google+

Les cookies permettent à jaime-jardiner.com à mesurer l'audience (Google analytics). Nous faisons également appel à Google Adsens pour la monétisation du site. En continuant votre navigation, vous acceptez le dépôt des cookies. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? Les coockies sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience, ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont étées les plues vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et ce que vous n'aimez pas. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus que vous attendez. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Jaime-jardiner ne dépose pas de cookies pour connaitre vos habitudes afin de proposer des contenus "adaptés", nous ne voulons pas d'intrusion dans votre vie, c'est notre règle. Par ailleurs, jaime-jardiner fait appel à Google Adsens pour la monétisation du site. Google dépose des cookies qui peuvent lui permettre de d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts. Jaime-jardiner.com n'a pas accès, ni ne contrôle ces données.

Fermer la fenêtre !