Tomate

tomates au jardin

La tomate, c’est l’éclate !

La tomate, c’ est « le légume » par excellence. C’est le légume le plus cultivé au monde !
En italien, le mot pour tomate c’est « pomodoro » (pomo d oro) pomme d’or, c’est beau et ça résume bien ce magnifique légume, non ? On aurait pu l’appeler  Pomo d’amouro mais c’était déjà pris 😉 ….
Ce n’est alors pas surprenant si la tomate, quand on lui a donné tout l’amour qu’il faut, du soleil, de l’eau… et du temps, se consomme presque comme une friandise, comme un fruit… d’amour.

Des passionnés de jardins, comme vous, j’en rencontre de temps en temps et, quand on en vient à parler de  tomate, il y a toujours une sorte de fierté, presque une jubilation, qui s’exprime par leur attitude, quand ils me présentent leur tomates encore sur pied, les variétés, les couleurs, les rondes, les allongées, les grosses, les petites, les charnues, les juteuses… Les tomates, c’est l’éclate !!!!

Il y a une phrase aussi qui revient quand ils cueillent leur « précieuse » : « Y’a rien de meilleur qu’une belle tomate mûre, bien rouge, qu’on vient de cueillir et qu’on croque avec gourmandise ! » ! C’est jouissif, j’en salive encore!

Certains la mange « croque au sel » parce qu’ils ajoutent vite fait du (gros) sel, c’est vrai la tomate, on peut la manger nature comme on vient de l’évoquer ci-dessus, elle sera d’autant meilleure qu’elle aura doré sous le soleil… Et en cuisine, les recettes aux tomates sont pléthores ! Crues ou cuites, cuisinées pour l’apéritif, nature ou farcies au thon ou au fromage frais – en entrée, simplement avec un filet d’huile d’olive et du gros sel, du basilic frais, ou bien encore en salade composée. Et en plat, cal tomate n’est pas en reste cuites et farcies de viande, ou bien en sauce comme la bolognaise, fameuse recette italienne…
La tomate, elle est quelque chose de plus que les autres ne sont pas !

« Piatto ricetta con pomodoro », ça fait voyager non ? (Recette de plat avec tomate)

Même si des années de productivisme agro-alimentaire ont bien failli nous en faire dégouter, tellement la tomate de nos magasins et de nos marchés était devenue bien rouge mais trop lisse, trop insipide, sans caractère, et surtout… sans intérêt en dehors de la faciliter à les ranger dans des caissettes carrées !

La tomate, on la redécouvre en la cultivant ! Elle a un goût simplement sublime !

Et Cultiver la tomates, c’est aussi l’occasion de retrouver des variétés anciennes dans l’assiette et aussi de cultiver des tomates pour des utilisations en cuisine et des récoltes sur le long cours !

Nom botanique :

Lycopersicon esculentum

Type de plante

• Légume
• Plante potagère herbacée
• Famille des Solanacées – Solanaceae
• Plante annuelle

Particularités

La tomate est un légume qui vient d’Amérique du sud, plus précisément du Mexique. Elle a été découverte et importée en Europe par les conquistadors espagnols ou Portugais partis à la découverte, à la conquête des Amériques. Et comme aurait pu dire Alain Bashung, Elle m’a conquis, j’l’adore !

Elle a d’abord été cultivée comme plante ornementale, à cette époque, au XVI siècle on pensait que la plante était un poison. C’est seulement 2 siècles plus tard qu’elle aurait intégré les potagers et les cuisines.

La tomate est un superbe aliment, Elle est anti infectieuse, elle est riche en vitamines (A, B, C, E, K, U). Elle contient également du Magnésium, du Calcium, du Potassium…etc.

Les tomates, au jardin potager…

Il existe de nombreuses variétés, qui donnent des fruits vraiment différents, des plus petites : les tomates cerises aux plus grosses : « Russe » une ancienne variété qui donne des fruits très gouteux. On retrouve bien sûr des variétés d’hybrides : Luxor et superstar, 2 variétés issues de croisements qui les rendent plus résistantes aux maladies et qui sont très gouteuses également !

N’hésitez pas à déposer des commentaires pour nous dire ce que vous cultivez : Légumes Anciens, bio… ou Hybrides F1 ? Et surtout, dites-nous lesquelles vous préférez au potager, facilité, maladies… mais aussi en en cuisine 😉 !

Description des tomates :

En matières de tomates, les nombreuses variétés permettent, pour peu que vous ayez de la place et l’envie, d’en cultiver des rondes et rouges, mais aussi des blanches et allongées, des jaunes, des noires, et encore, des pieds de tomates à fruits vert et pour finir à fruit « zébrés » ou striés !

Elles ont « les formes »… les tomates : rondes, aplaties ou allongées, petites, moyennes ou grosses, lisses ou « dessinées ».

Les semis des tomates :

Préparez une caissette à semis :

• Semis de février à mars.
• Semez les graines sous abri, sous châssis ou bien sous tunnel plastique à chaud (18 à 20°C).
• Déposez quelques centimètres de graviers.
• Préparez le terreau de plantation – ou terreau tamisé – mélangé avec du sable (70-30%).
• Humidifiez-le et travaillez-le à la main ou avec une truelle pour le rendre « fluide ».
• Placez-le dans la cagette.
• Tassez-le terreau avec une planchette.
• Déposez les graines en surface, pas trop sérrées.
• Recouvrez d’une fine épaisseur de terreau de plantation – Maxi 3mm.
• N’oubliez pas de repérer les variétés de tomates avec une étiquette pour chaque.
• Tassez à nouveau.
• Placez la caissette dans une mini serre, vous pouvez la réaliser vous-même en ajoutant des arceaux avec des tuteurs fins et souples ou du fil de fer du jardin et en ajoutant un plastique transparent au dessus. le tout doit être hermétique pour conserver l’humidité.

Pendant les jours qui suivent, veillez à ce que la terre soit toujours humide et à la lumière la journée.

Placement des plants de tomates en petits godets :

• Quand les plantes portent 4 feuilles, c’est le moment de les repiquer en godets, certains appellent cette étape « planchonner« .
En réalité le meilleur moment, c’est quand la plantule crée une une deuxième rangée de feuilles sur les premières. Voir Image ci dessous.plantules tomates, le bon moment de la mise en godet
• 
Remplissez des godets simples en plastique, avec du terreau de repiquage et 1/3 de tourbe. Humidifiez le avant la mise en godet, comme décrit au passage des semis (juste ci-dessus).
• Retirez les plants de la cagette avec un crayon, n’ayez pas peur d’en retirer plusieurs à la fois, dans ce cas séparez)les au moment de les mettre en godet.
• Toujours avec le crayon (ou un plantoir…) faites-un trou dans le terreau de 1 à 2 cm, au centre du godet.
• Placez le plant de tomate.
• Tassez délicatement le terreau avec les doigts pour fixer la plantule.
• Conservez à l’abri juqu’au moment de la plantation, vers le mois de mai.

Le mot du jardinier amateur :

Pour faire des économies, nous sommes tentés de réutiliser des godets de récupération. Très bien. Mais lavez-les bien et désinfectez-les avant le repiquage pour éviter la propagation éventuelle de maladies.

Repiquez les plants de tomate en pleine terre :

Attention selon le climat de votre région…. Ne vous y prenez pas trop top, la tomate redoute le froid. (entre 15 et 30°). La tomate aime les climats tempérés et les climats chauds, généralement en mai.

La tomate aime le soleil du matin qui va sécher la rosée et éviter les maladies comme le Mildiou.

Préparez le sol :

• Pour un pied de tomate, creuser sur 10-15 cm de profondeur et de côté, mais…
• Pour planter un bon nombre de pieds de tomates, faites une petite tranchée de 15 cm de largeur et de profondeur.
• La terre en fond de tranchée doit être ameublie pur favoriser l’enracinement.

Préparez les plants de tomates :

• Préparez le plant de tomate, en retirant toutes les feuilles qui vont de la motte au haut du pied, en laissant les feuilles du sommet. Vous obtenez ainsi des longues tiges qui une fois enterrées développeront des racines.

Placez les plants :

• Selon la variété de tomate, adaptez l’espace entre les plants, de 30 à 50 cm.
• Placez un lit d’un mélange terreau / terre de tranchée au fond de la tranchées.
• Allongez le plant dans la tranchée.
• Recouvrez la motte et la tige de Terre/terreau, tout en maintenant la partie de tige feuillue verticalement.
• Glissez du terreau pour redresser et maintenir le sommet vertical et hors de terre.
• C’est le côté qui recevra le tuteur.

Plantation du jeune plant de tomate

• Si la terre est pauvre, évacuez-en la moitié et mélanger la moitié restante avec l’équivalent de compost.

Un pied de tomate peut faire des racines sur toute sa tige. Enterrée en partie comme sur le dessin, le pied va développer de nombreuses racines et nourrir ses « fruits » plus facilement. Il sera également plus robuste aux maladies.

• Remplissez du mélange terre du jardin/compost.
• Fixez au tuteur…
• Arrosez.
• Un peu de patience et vos tomates seront bientôt là 😉 !

Le mot du jardinier amateur :

Dans le potager de mon grand père… il y avait des fleurs aux pieds des tomates, c’était très beau le potager fleuri comme ça. Mais en réalité, c‘était son astuce pour protéger les plants de tomates contre les maladies. Il plantait, entre chaque pied, des oeillets d’Inde, qui servaient de « repoussoir » aux indésirables… Testez, c’est efficace !

Entretien des plants de tomates :

• Tout au long de la croissance des plants de tomates, il est nécessaire de supprimer les gourmands. Voir Comment pincer les tomates !

Variétés de tomates à cultiver

Variétés hâtives :

• Premio : est une tomate en grappe de 5 à 6 fruits rond et assez réguliers. les tomates sont d’un beau rouge et son goût très aromatique, c’est une très bonne tomate et très productive: environ 40 tomates / pied.
Récolte : de juin à septembre

• Corazon – (tomate type coeur de boeuf) C’est une variété récente c’est une variété qui produit des gros fruits côtelés en forme de poire (piriformes) . Leur chair est dense et très charnue. Bonne tolérance aux maladies.
Elle produit environ 30 fruits de 200g / pied.
Récolte : de juillet à octobre

• Coeur de boeuf  – Variété à très gros fruits en « forme de cœur ». Les tomates très charnue, elles sont appréciées pour sa chair à teneur très faible en pépins. cette variété de tomate est reconnaissable à ses feuilles fines et bien découpées, qui retombent tout le long de la tige.
Elle produit environ 10 fruits de 300g à 400g / pied.
Récolte : de juillet à octobre

• Green Zebra : variété de tomates à fruits moyens… Et à la peau vert et zébrée, la tomate devient jaune à maturité mais conserve sa chair verte. Elle a une forme bien ronde, lisse et régulière, en grappe. les fruits ont la chair juteuseet la peau un peu dure.
Elle produit environ 30 à 40 fruits de 120g / pied.
Récolte : de juillet à octobre

 

• Rose de Berne : variété de tomate à gros fruits couleur framboise, à chair ferme et au fruits juteux présentant un goût puissant et bien équilibré.
Elle produit environ 20 fruits de 180g à 200g/ pied.

Récolte : de juillet à octobre

D’autres variétés :
• Tomates blanches : Petits fruits : Cherry Ghost, Gros fruits : Beauté blanche, Blanche Yan….
• Tomates roses : Petits fruits : Thaï Pink, Gros fruits : Violette du portugal, Soldaki…
• Tomates jaunes : Petits fruits : Poire jaune, Prune jaune, Gros fruits : Marmande jaune….
• Tomates oranges : Petits fruits : Cerise orange, soleil d’or, Gros fuits : Persimon…
• Tomates noires : Gros fruits : Noire de Russie, Black Prince, Southern Nights…. gros fuits
• Tomates vertes : Petits fruits : Raisin vert, Green Grape, Gros fruits : Green PeanApple….
• Tomates rouges : Petits fruits : Barbaniaka, Délice du jardinier… Gros fruits : Grosse rouge plate du Portugal, Marianne…

Les maladies et insectes nocifs :

Les pucerons et les petites mouches blanches (aleurodes) sont les parasites les plus communs. Par temps chaud et sec, les araignées rouges ou jaunes (acarien) peuvent également attaquer les pieds de tomates.
Le Mildiou est bien connue des jardinier, les dégâts sont rapide par temps chaud et humide. Le champignon peut détruire rapidement votre culture, soyez vigilants, i
l n’existe pas de traitement curatif et tout réside dans la prévention :

• Pratiquez la rotation des cultures, 3 ans sans replanter au même endroit.
• Arrosez le matin sans mouiller les feuilles.
• Arrachez les feuilles dès le moindre signe de maladie et brulez-les.
• Lors de l’entretien du sol, veiller à ne pas enfouir des cultures possiblement malade.

La maladie du « cul noir » est un défaut esthétique de la tomate. Il est du à un mauvais arrosage. La tomate en quelque sorte se « calcifié ».

Une recette ?

• Testez celle-ci, des Pâtes et tomates gratinées, une recette italienne qui nous vient des Pouillies au sud-est de l’Italie.
• Quand on récolte beaucoup de tomates, il peut être judicieux de préparer des « sauces » : voire la recette de passata et de pulpe de tomate.

Une anecdote pour terminer….

En voyage en Italie, en Toscane, j’étais allé avec ma famille dans un agro-tourismo, un « gite rural » comme on les connait bien en France. Je me souviens que pour le trouver, ça avait été compliqué : notre GPS n’indiquait pas l’endroit, et je tournais et tournais avec la voiture de location… vers 23 heures à 3 kms de ma destination finale… J’ai fini par demander à un viel homme qui se trouvait là, assis sur une chaise, (devant une épicerie qui faisait semble t-il également café, boucherie…) dans un italien plus que rudimentaire voire même médiocre : « Agro tourismo per favore »… Et le vieil homme de me montrer la direction… d’un chemin de terre, suffisamment « défoncé » pour que j’appréhende de l’emprunter avec une voiture de location. Je me décidais finalement ! Après 10 mn de 4 x 4 (sans 4×4), j’aperçois un beau portail en fer forgé noir, enfin tout était noir, c’était la nuit… J’ouvre, j’avance la voiture que je laisse serrée le long du mur de la maison… Quelques secondes plus tard, devant la porte d’entrée, notre nom écrit à la main sur un post-it. Nous nous sommes installés sommairement, les enfants dormaient déjà.
C’est le lendemain que nous avons découvert le panorama, une vraie carte postale. FANTASTIQUE ! Pas d’autres mots ! (Je vous passe ma belle semaine de tourisme). La semaine se terminait et le départ approchait. Nous avions vu un autre « agro tourismo » qui faisait également Auberge. Je réservais. Quelque heures plus tard, la veille du départ nous y étions.
C’est étrange : nous sommes installés. Pas de carte sur les tables, pas de menu, pas de serveur,… Ça cuisine sous nos yeux, comme à la maison, une grande cuisine presque centrale, avec une énorme cheminée. Tiens des plats nous arrivent, ici une salade, là du lapin à la tomate, puis des pâtes, puis une autre viande, un repas décousu, mais agréablement étonnant.
En Italie, nous avons découvert une grande richesse gastronomique. Nous étions bien encore au coeur de l’Italie !
Pendant ce dernier repas, le cuisinier nous a apporté une assiette de tomates (pomodoro), comme ça, simplement coupées en fines tranches. Sur le côté, du gros sel dans de l’huile d’olive « maison ». En dehors de ce fabuleux repas, je crois que ce sont les meilleures tomates que j’ai jamais mangées. Des tomates de son jardin potager ! Vive les tomates, vive l’Italie !

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil ! Surtout le matin pour sécher la rosée
  • Quelle qualité de sol ?

    Sol :
    Sol frais et humifère.

  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    Sol frais, ne pas arroser les feuilles
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) :
    1,50 x 0,5 m (jusqu’à)
  • Profondeur de plantationProfondeur semis :
    surface recouvert de quelques mm de terreau
  • Quand semer la plante ?Semis (abri) :
    Au printemps (février – mars)
  • Quand planter ?Plantation :
    En Mai
  • Quand récolter ?Récolte :
    Juin à Septembre
    De 3 à 5 mois près semis.

4 Comments

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !