saxifrage

Saxifrage, les rocailles d’abord !

Saxifrage est une plante des rocailles, souvent sous la forme de tapis de mousse ou de coussins mousseux, d’où s’échappent des tiges aux fleurs étoilées plus ou moins hautes et plus ou moins grandes. Mais en réalité, il existe de très nombreuses variétés de saxifrages, on dénombre plus de 400 espèces qui se développent le plus souvent dans les zones tempérées de notre hémisphère, ou les zones de montagne. On trouve donc les saxifrages mousses, saxifrage d’Arends – Saxifraga x Arendsii ,oles sexifrages japonnais Saxifraga Fortunei des vivaces semi-persistantes des sous-bois, ou encore les Saxifraga x Urbium, Saxifraga Stolonifera, Saxifraga paniculata, Saxifraga hirsuta. Pour cette fiche, nous nous interesserons davantage aux Saxifrages Mousses qui ornent vos massifs rocailleux, les murets, les sols pauvres. Saxifraga arendsii forme des petites rosettes de feuilles de 2 à 4 cm de largeur, elles sont divisées et d’une belle couleur verte. Les tiges grandissent, puis retombent formant un épais coussinet fleuri. Le feuillage dépasse rarement plus de 5 cm de hauteur et disparaitra, caché par l’explosion de fleurs. Des rosette de feuillage partes les tiges, portant une fleur unique ou parfois un petit panicule de plusieurs fleurs. Les petites fleurs aux 5 pétales arrondis ne mesurent qu’environ 1 à 2 cm. Les fleurs sont le plus souvent blanches ou roses, ou encore rouges, et parfois jaunes.

Nom botanique :

• Sexifraga x Arendsii – Sexifraga spp

Info plante :

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Persistant
• Rusticité :  Plante rustique (-18°C)
• Famille : Saxifragaceae, saxifragacées
• Ports : Port rampant en tapis de fleurs érigées
• Exposition : Soleil
• Sol : Sol sableux, et tout sol très drainé.
• Semis : Octobre sous châssis froid
• Plantation : printemps et automne
• Floraison : mars à août
• Fructification : –
• Enracinement : racines
• Zone de culture : Zone 5 – voir la carte de rusticité France ou Quebec
• Origine : Hémisphère nord (nombreuses régions)
• Plante mellifère : Oui
• Plante comestible : Non
• Plante Toxique : Non

Le mot du jardinier :

Dans les saxifrages il existe des plantes vivaces, mais également des annuelles, des bisannuelles… Certaines au feuillage persistant, d’autre caduque…

Particularités des saxifrages

• Le grand nombre de variétés, les « ports » différents, en effet, saxifrage porte ses fleurs parfois près du feuillage mais parfois, au contraire, elles forment des panicules hautes, des tiges fines hautes jusque 80 cm, créant un effet nuageux notamment quand ses fleurs sont blanches… Les saxifrages sont très décoratives et très esthétiques.

• Saxifrage emet des stolons qui permettent de la multiplier facilement.

Quels avantages au jardin :

• Très facile au jardin.
• Très florifère (certaines variétés)
• Floraison longue
• Très rustique
• Plante sans entretien

Quelle exposition :

• Soleil à mi-ombre.

Quel sol  ?

• Sol sableux, terre de rocaille.
• Tout sol ordinaire très drainé.
• Jamais d’eau stagnante

Méthodes de multiplication des saxifrages ?

• Boutures, divisions et utilisation des stolons pour les varétés qui en produisent.

Quand les semer ?

• Semez en automne sous châssis froid.

Comment semer les saxifrages ?

Semis en chassis froid en octobre :

• Choisissez une position exposée ensoleillé pour le chassis.
• Préparez le sol de manière à le créer léger et drainé.
• Mélangez de la terre du jardin, avec du terreau tamisé avec du sable à 30/30/60 environ.
• Tassez légèrement, arrosez et semez clair.
• Ajoutez du terreau pour semis pour recouvrir légèrement les graines.
• Repiquez au printemps suivant.

Le mot du jardinier amateur :

La saxifrage est très rustique et résistante. L’avantage de produire les semis en chassîs froid, c’est qu’ils sont facilité en évitant l’eau des pluies à répétition, ainsi que le vent qui pourrait chasser les graines. Le froid n’est pas un problème. 

Quand planter les saxifrages

• Plutôt au printemps dès le mois de mars, région douce ou chaudes et avril pour les autres.

Comment les planter ?

• Choisissez une exposition ensoleillée ou mi-ombragée.
• Travaillez la terre sur une hauteur de bêche.
• Amendez-la de sable pour la rendre plus drainante si nécessaire.
• Préparez la place qui va recevoir les plants de saxifrages.
• Grattez les mottes pour libérer les racines.
• Mettez-les en place , comblez avec le mélange de terre/sable.
• Tassez et arrosez.

Comment installer un saxifrage en bac en pot ?

• Prévoyez un beau pot percé, plutôt en terre, de toutes les dimensions.
• Placez un lit de gravier.
• Ajoutez un mélange terreau de plantation, terre de bruyère et sable.
• Placez les plants de saxifrages en solo ou en lélange avec des orpins par exemple.
• Tassez, arrosez et laissez vivre 😉 !.
• Placez en exposition ensoleillé sur une terrasse et même dans un décor de pot au jardin.

Quand diviser ?

• Division au printemps.

Comment diviser ?

• Tous les 3 ans ou quand la plante s’est bien développée au jardin.
• Avec une fourche bêche, passez en dessous des racines pour soulever la motte.
• Avec une bêche ou un couteau bien aiguisé et désinfecté coupez la motte.
• Replacez les mottes.
• Vous pouvez conserver la/les division(s) en pot le temps de les replacez ou de les partager avec les amis.
• La division donne un coup de jeune au racines qui vont repartir de plus belle après la division.

Entretien :

• Pas d’entretien en dehors de supprimer les feuilles et fleurs abimées ou fanées.

Floraison du saxifrage :

• Magnifique floraison blanche, rose, rouge, jaune.
• D’avril à juillet voire août.

Variétés :

Le genre saxifraga comprend de nombreuses variétés et espèces, dont voilà un petit échantillon. Elles ne sont d’ailleurs pas toujours faciles à trouver en jardinerie.

Espèces de saxifrages japonais :

Saxifraga Fortunei « Black Ruby » : Un beau contraste en le feuillage presque noir et une superbe floraison rose dense, l’une des plus belles variétés.

Saxifraga Fortunei « Cherry Pie » : Ses fleurs sont rose soutenu et le feuillage est luisant.

Saxifraga Fortunei « Cotton Crochet » : Aux fleurs blanches doubles très esthétiques, son feuillage est vert et brillant.

…d’autres Fortunei comme « Crystal Pink » « wada blanc » et…

d’autres variétés de saxifrages :

• Saxifrage hirsuta, au feuillage dentelé, arrondi, vert sombre et aux fleurs blanche en étoile, Saxifrage Panicula au feuillage compact et des fleurs originales, blanches tachées de rouge vermillon. Saxifraga Stolonifera porte aussi le doux nom de saxifrage-araignée, et pour cause, elle produit des fines tiges qui s’extirment du feuillage, les stolons, comme chez les fraises, qui provoqueront la pousse de nouvelle rosette. Elle produit une floraison d’été en panicule, le long de fines tiges érigées, ou encore Saxifraga Aizoides, Saxifrage des rivières, ou « faux orpin »

Maladies :

Les pucerons, les limaces et les araignées rouges peuvent nuire aux saxifrages.

Que planter avec  ?

• Avec des plantes de rocailles, orpins, fougères, campanules, joubarbes…

Utilisation :

• Au jardin : en rocaille, sur un muret, entre les dalles…
• Sans jardin :
 Saxifrange stoloniféra est parfaite en suspension ou en pot comme les autres saxifrages. Un pot moyen de 15 à 20 cm de diamètre au minimum.

Photo par Kim Hansen – Saxifrage des rivières, saxifraga aizoides, ou « faux orpin » – picked on wikipedia.org – under Creative Commons – CC BY-SA 3.0.

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil à mi ombre
  • Quelle qualité de sol ?

    Sol :
    Sol sableux et
    Tout sol très drainé

  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    non
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) jusque :
    70 x 30 cm
  • Profondeur de plantationProf plantation :
    10-15 cm/
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Printemps
  • Quand planter ?Plantation :
    Printemps et automne
  • Quand récolter ?Floraison :
    Mars à juillet
    Récolte :

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !