Pivoine

Pivoine Rose Fuchsia

Pivoine, ma Pivoine… Belle et fragile

Quand elle fleurit, c’est d’incroyables fleurs, à profusion et puis à peine a-t-on pu en profiter, qu’un coup de vent ou de pluie battante sont passés par là, que déjà la floraison est terminée.

Vous l’aurez compris, « la Pivoine a la fleur fragile et la floraison courte ».

Nom botanique :

Pivoine Herbacée – Paeonia (plusieurs variétés)

Type de plante

• Plante : Vivace.

• Feuillage : persistant.

• Type de plante : bulbeuse.

Particularité

• Supporte les basses températures, jusqu’à environ – 20°.

• Semis extrèmement délicats

Avantages au jardin

Évidemment l’avantage des Pivoines au jardin c’est la profusion des fleurs, leurs parfums et leur finesse unique.

L’autre avantage se situe dans la maison, finalement, en effet pourquoi ne pas tirer parti de ce nombre de fleurs pour en soustraire quelques-unes et créer un beau bouquet de fleurs coupées. Le succès est garanti !

Description de la Pivoine

Un feuillage serré, des feuilles de taille moyenne, d’un vert vif à vert plus sombre pas nécessairement très ethétique (selon les variétés de Pivoines), des fleurs assez grandes jusque 12 cm de diamètre.

De mon côté ma préférence va aux variétés à fleurs doubles, où la disposition et la forme des pétales créent une Anarchie esthétique notamment dans les zones où les pétales sérrés semblent chiffonnés…

En fait la Pivoine est un peu comme un enfant mal réveillé, dont le « coup de brosse » n’a été fait qu’à l’endroit où la glace renvoie un reflet. On a envie d’y passer la main, pour y remettre de l’ordre, même si je ne goutte pas nécessairement à l’Ordre, au jardin comme ailleurs, la liberté n’a jamais fait de mal à personne !

L’info du jardinier

La Pivoine, en plus d’avoir une floraison qui ne dure pas, est fragile. Elle n’aime pas le vent qui abîme ses fleurs… ni les pluies, qui dispersent ses pétales dans tout le jardin.

Alors, plantez-la à l’abri d’un mur, d’une haie, ou pourquoi pas au fond du jardin.

Quand semer les pivoines ?

Concernant les semis des Pivoines, il y a un certain nombre de choses à savoir :

• Savez-vous ce que veut dire : « hétérozygote », Non ?

Et bien les Pivoines le sont ! Je vous avouerai que je ne suis pas rentré au fond du sujet et que comme l’abeille, qui cherche où elle va butiner, va survolé un certain les pollens convoités… de mon côté, j’ai survolé… aussi !

Bref, il y a quelque chose de magique au pays des Pivoines, les graines ne produisent pas obligatoirement la variété de Pivoines dont elle est issue. Donc ça peut créer des surprises.

Pour faire des semis de Pivoines…. Ce n’est pas simple :

• Les graines de Pivoines nécessitent des conditions climatiques particulières.

• Pour germer, un environnement chaud et humide créera les racines.

• Dans un 2ème temps, une fois les racines développées, il faut placer les graines dans une atmosphère froide (4 ou 5°) et humide permettra l’apparition d’une pousse, un frigo vieux serait idéal.

• Il faudra encore un peu de patience et… de chance car il pourra se passer du temps avant que des fleurs n’apparaissent dans votre jardin.

• Les premières Pivoines qui apparaîtront sont souvent différentes de celles de plants « adultes », laissez-leur le temps de vous séduire…

 

Quand planter les pivoines

• La période idéale, c’est l’automne, même si vers le mois de mars c’est encore « jouable », mais attention aux coups de gels tardifs que les Pivoines supportent mal.

Comment planter les pivoines

Plantez les Pivoines se fait en plusieurs étapes :

• Préparez le sol 4 à 6 semaines avant la date de plantation prévue :

Mélangez, à la terre du jardin, du compost ou terreau ainsi que de la tourbe.

(mélange égal 1/3-1/3-1/3).

Les Pivoines détestent les sols trop secs, ou trop pierreux, ou très calcaire.

• Creusez un trou de 40 à 50 cm de profondeur

• Mettez en place des conteneurs sans trop briser la motte.

• Laissez environ 50 cm d’espace entre 2 plants, si vous plantez plusieurs plants de Pivoines,

• Remettez la terre et tassez bien.

• Arrosez généreusement.

Comment entretenir les Pivoines

• Au printemps, ajoutez une belle quantité de compost.

• Vous pouvez tuteurer, si vous craignez que les pivoines ne se « couchent » sous le poids des fleurs et le vent.

• L’été, même si elles ne portent plus leurs belles fleurs, les pivoines devront être arrosées régulièrement, d’autant plus si l’été est chaud.

• Retirer les tiges fanées fin Aout – début septembre, vous pouvez également retire une certaine quantité de feuillage vert. Pour cette opération, il ne faut pas couper trop près du sol de façon à ne pas abimer les bourgeons qui donneront au printemps prochain.

 

Comment diviser les Pivoines…

Pour qu’elles reignent mieux !

• Diviser les Pivoines, c’est l’opération qui consiste à séparer un plant mature, en plusieurs. Les « divisions » se développeront et, à terme, donneront plus de fleurs que le plant d’origine. La division permet aussi de planter ailleurs dans le jardin votre Pivoine chérie.

• Il ne faudra pas vous étonner que le plant mette une année à refleurir… dans certains cas plus encore…

Oui, la Pivoine est réellement capricieuse.

Déterrez le plant de pivoine avec ses racines :

• Avec une fourche-bêche, en prenant soin de mettre de la distance avec le pied que vous souhaitez séparer, afin de ne pas l’abimé et surtout de préserver le maximum de racines, faites le tour du plant en écartant la terre.

Il faut atteindre une belle profondeur, là encore pour préserver le maximum de racine.

• Ensuite passer la bêche en dessous et soulever le plant, par à-coups.

• Retirez le maximum de terre de la motte fraichement sortie de terre avec une petite pelle de plantation, ou avec un bâton. Attention aux racines

Divisez la motte de terre

• A l’aide d’un couteau, passez au travers du plan pour le couper en 2.

• Les parties à replanter devront être pourvue de racines pour avoir une chance de repartir.

Replantez les pivoines divisée

• Faites un trou à l’endroit prévu, amendez la terre de Terreau et de tourbe

• Mettez en place le plan obtenu par division en veillant à ce que le collet ne soit pas enterré. Il doit être situé au niveau du sol, mais hors de terre.

(Le collet : partie située entre les racines et les tiges du feuillage)

Quelques variétés

• Pivoines officinales : existe en rose, rouge et blanc, fleur simple ou double
• Pivoines de Chine : grande variété de cultivars riche en formes et en couleurs

Quelques variétés de Pivoines à Fleurs doubles

• Chalice • La Fiancée • Pico • Requiem : Blanc
• Couronne d’Or • Festiva Maxima Blanc
• Prairie afire • Seashell • Féerie • Great Lady • Reward : Rose
• Sarah Bernhardt • Albert Crousse • First Lady • Cornela Shaylor • Souvenir de Louis Bigot : Rose
• Early Scout • Nippon Beauty • Madame Henry Fuchs • Orange Glory • Golden Glow : Rouge
• Adolphe Rousseau • Inspecteur Lavergne • Karl Rosenfield • Héritage • Monsieur Adam Modzelewsky : Rouge
• Pastel Splendor : rose Jaune au coeur mauve
• Canary Brillant • Lolly Pop : Jaune orangé
• Néon : Violet
• Vogue : Orange
• Felix Crousse • Louis Van Houtte : Pourpre
• Duchesse de Nemours : Vert

S’accorde avec

• En massif, les pivoines sont à associer à d’autres plantes commenceront à fleurir en même temps, mais surtout qui prendront la suite, avec une floraison pendant tout l’été : des Dahlias, des géraniums vivaces, des Delphiniums !

Avec ou sans jardin…

• Au jardin, en massif de plantes vivaces, Certaines variétés comme les Pivoine de Chine sont idéales en bordure d’allées ou plantées proches d’une terrasse pour profiter au mieux des fleurs elles-mêmes et également de leur parfum.

• Et sans jardin ? Hum… Il vaut mieux botter en touche !

Recap Pivoine
On récapitule : Les Pivoines !

• Suporte le froid jusque -20°

• Type de sol : riche, frais et bien drainé.

• Plantez à l’automne en priorité et jusque mars.

• Attention à la préparation du sol, environ 6 semaines avant plantation.

• Attention aux coups de gelée

• Divisez en toute fin d’été, Août – Septembre.

• Entretenir et éclaircir à l’automne, ou dès que les fleurs/tiges sont fanées.

• Utilisation Massif et bordure

• Culture en pot… Sans Intérêt

crédit-image : Genekong – 123RF Banque d’images

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !