Pincer les tomates, les infos avec jaime-jardiner.com

Pincer les tomates

 pincez-gourmand
Quand les jardiniers chevronnés cultivent les tomates, les gourmands, ils savent ce que c’est et surtout, quoi en faire ! Mais quand c’est la première fois qu’on se lance dans les semis de tomates, puis la plantation des pieds de tomates… On ne sait pas forcément tout, on ne connait pas forcément les bons gestes. On est d’accord ? Alors suivez ces rapides explications sur le : « comment pincer les tomates » ! >>>

Qu’est-ce qu’un gourmand ?

Le gourmand des tomates, est un bourgeon puis une petite branche, une excroissance, qui va se développer à l’intersection de la tige et des branches latérales, à « l’aine ». On l’appel « gourmand » parce que ces branches, en se développant vont cannibaliser l’énergie du pied, et pour autant, elles ne produiront pas nécessairement de fruits.
Ces gourmands se développent parfois tout à la base du pied, comme pour produire une deuxième tige, mais dans la culture des tomates, on ne conserve qu’une seule tige primaire.
Pour les supprimer, on va « Pincer les tomates ».

Quand va t-on pincer les tomates ?

Il y a 2 objectifs pour lesquels on va pincer les tomates :
• Le premier pour éviter d’épuiser inutilement le pied de tomate
• Le deuxième pour permettre la ramification et/ou limiter la hauteur du pied.

Pourquoi pincer les gourmands de tomates ?

• Les gourmands qui se développent ne produiront pas forcément de fruits, c’est une première raison.
• Et même s’il devaient porter des tomates, on ne les conserverez pas car, trop de tomates, si proches les unes des autres donnerait des petites tomates, car trop peu alimentées. Leur calibre ne serait pas conforme à la variété cultivée.
• Parfois un pied de tomate peut grandir très fort, jusque bien plus qu’un mètre. En réalité, la plante se fatiguera et ne développera pas de beaux fruits. De fait, dans ce cas, on va pincer le sommet de la tige après la 4ème ou la 5ème grappe de fleurs, là encore, pour limiter le développement en hauteur et surtout s’assurer des tomates d’un beau calibre.
• Dernier point. Un pied de tomate fatigué est plus sujet aux maladies et même aux attaques de parasites.

Comment pincer les gourmands de tomates ?

• Tout d’abord on va identifier les gourmands :  un bourgeon juste à l’aine des branches.
• On va simplement utiliser le pouce et l’index pour serrer la jeune tige – le gourmand –  entre ces 2 doigts* à la base.
• La chair végétale va se rompre sous la pression.
• Le gourmand est retiré.
• La plante va cicatriser à l’endroit de la suppression.

* On peut utiliser des ciseaux. Mais utiliser les doigts permet de créer une pression qui donne des meilleurs résultats à la cicatrisation et empêche le retour des gourmands.

Encore une indication : tutorez les tomates.

• les tomates on besoin d’un tuteur pour croitre correctement. Lors de la plantation, n’hésitez pas à en mettre un grand, en fonction de la variété de tomates que vous avez choisie. Vous ajusterez la fixation de pied de tomate sur le tuteur, au long cours, avec du raphia, ou de la ficèle de cuisine.

Une bonne recette de tomates pendant qu’on y est ?

Découvrez les pates aux tomates gratinées !

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

jaime-jardiner.com ainsi que nos partenaires, nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies. jaime-jardiner.com Pour mesure l’audience et vous proposer les fonctionnalités de vos Réseaux Sociaux préférés. Nos partenaires les utilisent pour personnaliser les publicités (Google Adsens ©). Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? SUIVI DE L'AUDIENCE DE JAIME-JARDINER.COM Les cookies Analytics (analyse d'audience) sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience. Ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont été les plus vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que les internautes apprécient sur jaime-jardiner.com et ce qu'ils aiment moins. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus, ceux que les utilisateurs attendent. ce sont des chiffres qui nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Nous avons fait la démarche de limiter les cookies à 14 mois dans Google analytics conformément à la loi. Pour respecter la nouvelle réglementation RGPD qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018, nous vous proposons la possibilité de recevoir ou de supprimer vos données liées aux cookies ICI : https://www.jaime-jardiner.com/mentions-legales/ PUBLICITÉS : jaime-jardiner.com fait appel à Google Adsense© pour la monétisation du site. Google Adsense© dépose des cookies (ou à ceux des partenaires) qui peuvent lui permettre d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts. RÉSEAUX SOCIAUX : Pour vous permettre de partager avec vos amis ou "liker" les contenus de jaime-jardiner.com nous intégrons les codes de nos partenaires Facebook©, Twitter©, Google+© et Pinterest© qui mettent à jour les cookies lors de votre visite. ABONNÉS NEWSLETTER : Tous les abonnés à la newsletter jaime-jardiner.com se sont abonnés sur le site en remplissant un formulaire simple et logiquement chacun a donné son accord. Si vous ne souhaitiez plus recevoir nos messages, en bas des message vous avez une possibilité de désinscription en 1 clic.

Fermer