L’hiver au jardin potager

L’hiver est bien installé !

Selon sa rudesse les sols peuvent etre gelés, gorgés d’eau. Parfois en cas de douceur la nature se verrait bien déjà au printemps, prete à bourgeonner….

Mais en général, si les travaux, l’hiver au jardin potager, se mettent gentiment en veille, il faut tout de même préparer le terrain pour la prochaine culture. Nettoyer et réparer les outils pour les ranger et puis s’attaquer aux semis sous abri des premières variétés. C’est aussi le moment idéal pour travailler la terre pour l’enrichir de compost voire d’engrais vert.
Retourner la terre permettra au sol d’évacuer les éventuels trop-pleins d’eau de pluie, et redistribuera les nutriments.

L’entretien du jardin potager

Arrachez les restes des cultures d’été et d’automne :

Nettoyer les pieds de tomates, les plans de courgettes, le basilic…

Débarassez-vous de toutes les plantes suspectes de maladies ou porteuses d’insectes et chenilles… Brûlez-les, ou si vous résidez en ville, privilégiez le recyclage organisé en centre de tri.

En ce qui concerne les plantes saines, ajoutez-les au compost, tout simplement.

Le matériel

C’est le moment de faire le point sur le matériel et des éléments d’aide à la culture. Vérifiez les baches, les cloches, les tuteurs, et triez-les.

Récupérez ceux qui pourront servir dans les mois à venir, nettoyez et rangez-les.

Vérifiez le système d’arrosage et rangez ce qui pourrait subir des dégât du froid, les tuyaux en caoutchou par exemple.

Pour les éléments fixes d’arrosage, les arrivées d’eau, il faut les isoler si ce n’est déjà fait : Il faut utiliser un isolent extérieur, et pourquoi pas le sytème D : vous du plastique à bulles, de la laine d’isolation, polystyrène, si possible purgez le réseau et fermer l’arrivée d’eau.

Rappel pour les novices:

Pour vous assurer de ne pas apporter de maladie pour les futures cultures, il faut bien nettoyer les éléments (Tuteurs… On y pense pas toujours) ainsi que les outils. Nettoyez-les avec un mélange d’eau et de javel, faites-les bien sécher à l’air libre, avant de les remiser.

Protéger les cultures

Par précaution, il est important de mettre certaine cultures sous protection.

Salades, cresson, mâche, radis, oseille… à recrouvrir d’un tissus/voile d’hiver.

Attention aux coups de vent. Il est important de bien fixer le voile, de manière à ce que les vents glacials ne s’engouffrent pas et ne l’arrache pas.

Pour les légumes d’hiver, afin déviter qu’ils ne gèlent. il faut les pailler.

Mise en jauge

La mise en jauge est necessaire pour basculer d’une culture sur l’autre selon les saison.

La mise en jauge est l’action d’une plantation temporaire, – quelques semaines avant la plantation définitive, pour éviter que la plantation échoue dans le cas d’itempéries ou dans le cas de bascule d’une culture sur l’autre selon les saisons.

A quoi sert la mise en jauge ?

L’action est de ralentir le plus possible le développement des plants des légumes racines : carottes, navets, panais, rutabaga, bettrave et celeri-rave, ainsi que les choux et les poireaux.

Mais la mise en jauge peut servir à tout type de plantes ou d’arbre.

Comment la réaliser ?

? Faites un trou, orienté au nord, si possible abrité des vents, près d’un mur, muret ou d’une haie, avec une expostion ombragée.

Privilégier une terre fine et légère. Le sable peu également servir, plutôt pour une courte mise en jauge.

• Déposez la terre au fond du trou.

• Déposez les plants
dans le trou de manière à ce qu’ils soient bien inclinés, regroupez les espèce par espèces pour éviter de vous y perdre au moment de les récupérer.

• Recouvrez les plants ou les racines (carottes, celeris…) jusqu’au collets avec la terre bien meuble.

• Tassez pour que la terre pénètre bien dans les racines.

De cette manière vous pourrez donc conserver vos plants quelques semaines.

Info : Attention, si les plants venaient à prendre racines… Les défaire pour les replanter sera une nouvelle agression qu’ils pourraient mal supporter. Alors n’attendez pas trop !

Jardin potager et labours

Préparez le terrain…

Si les mois de novembre et décembre ne vous l’ont pas permis, il est encore temps de le faire, il est meme important de le faire si la période est pluvieuse, pour favoriser l’évacuation des eaux

Etendez du compost qui permettra de nourir la terre pendant ces quelques mois de calme au jardin.

d’une part, et d’autre part pour oxygéner le so.

Avant de bécher (fourche bèche) ou selon la surface de passer le motoculteur, étalez du compost en surface. Lors du béchage, le compost mélangé à la terre permettra de l’enrichir, vous meme ajouter des engrais naturels pendant cette opération.

Plantation

C’est le moment de plantez l’Ail et de se fournir :

• en plants de pommes de terre.

• en graines pour semis des légumes : tomates, aubergines, courgettes, salades….

• en graines pour semis des herbes aromatiques : coriandre, basilic…

 

 

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !