Fritillaire

Comment planter et entretenir le fritillaireLa fritillaire fait frétiller !

Les fritillaires offrent de superbes couleurs de mars à juin. Elles peuvent être presque hautes d’un mètre. Il en existe plus de 120 espèces, à la fois différentes dans leurs formes et semblables… Des feuilles simples, le long d’une tige souvent épaisse dont le haut est terminé par une couronne de feuilles sous lesquelles, les fleurs, au port tombant et aux coloris et motifs étonnants, apparaissent. La fritillaire est une belle et originale plante bulbeuse à planter en automne pour un printemps gai et coloré ! les fitillaires sont originaires d’Europe et quelques variétés sont indigènes à la france. Dans l’ouest on les appelle « Goganes ».
Vous habitez dans l’ouest ? Vous connaissez cette plante, laissez-nous un commentaire et pourquoi pas une photo;-).

Nom botanique :

fritillaria – spp.

Type de plante

Famille : Liliacées – Liliaceae
• Cycle : Vivace par son bulbe
• Rusticité : Plante rustique
Feuillage : Caduc
Exposition : Soleil – mi-ombre
• Sol : Drainé
• Port : Érigé
• Enracinement : Plante bulbeuse
• Origine :  Europe / Europe centrale/ Amérique

Particularités

• Résistance au froid : -20°C
• Floraison  : mars à juin
• Hauteur : Jusque 90 cm
• Culture : pas toujours facile
• Toxicité : non
• Comestible : non

Quel type de sol pour la future du fritillaire :

• Pour la plupart des fritillaires, un sol léger et très drainé est le meilleur moyen de réussir sa culture. La « fritillaire pintade » quand à elle prospérera dans un sol humifère et frais.

Quand planter la fritillaire ?

• L’automne, au mois d’octobre. Attention toutefois, les bulbes des fritillaires étant très sensibles à l’humidité – ils pourrissent relativement facilement – il est conseillé de les planter à un endroit relativement abrité, sous la protection d’un arbre ou d’un arbuste.

Comment planter les fritillaires ?

Préparez le sol :

• Choisissez une zone ensoleillée voir mi-ombre.
• Ameublissez la terre, sur une hauteur de bêche, environ 25 cm de profondeur.
• Selon la nature de votre sol, amendez-le de sable et de terre de bruyère pour améliorer le pouvoir drainant et alléger la terre, si la qualité du sol le nécessite.

Plantation des bulbes de fritillaires :

Pour planter les bulbes de fritillaires à la bonne profondeur, il y a un repère : c’est 3 fois la hauteur du bulbe. Selon la variété de fritillaire et donc la taille de ses bulbes, vous connaissez de fait à quel profondeur les planter : à 3 fois sa hauteur !
• Avec un plantoir ou à la main, faites les trous et positionner les bulbes.
• Placez les bulbes pointe vers le haut.
• Là encore selon la variété, grands ou petits fritillaires, espacez les bulbes de 15 à 30 centimètres.
• Tassez avec le dos d’un râteau ou avec le pied sans risquer d’abimer les bulbes.
• Arrosez.

Période de floraison :

• Les fritillaires fleuriront dès le mois de mars et jusque juin.

Entretien :

• Arrosage : seulement en cas de sécheresse.

Le mot du jardinier amateur :

Le fritillaire est une plante qui peut être fragile en cas de

D’autres variétés de fritillaire :

• Fritillaire impériale, Fritillaria imperialis (photo)

• Fritillaria orientalis Adams, Fritillaire de Caussols – de la France à la Grèce
• Fritillaria nigra Mill. (Fritillaire des Pyrénées) – Cévennes et Pyrénées
• Fritillaria involucrata All., Fritillaire à involucre – Sud-ouest des Alpes
• Fritillaria tubiformis Gren. & Gordon, Fritillaire du Dauphiné – Alpes françaises

• Fritillaria meleagris L., Fritillaire pintade – Europe centrale

• Fritillaria conica Boiss. – Sud de la Grèce
• Fritillaria davisii Turill – Sud de la Grèce
• Fritillaria ehrhartii Boiss. & Orph. – Grèce

• Fritillaria drenovskii Degen & Stoyanoff – Balkans
• Fritillaria graeca Boiss. & Spruner – Balkans

• Fritillaria affinis Pursh – du Sud-ouest du Canada au Nord de la Californie
• Fritillaria agrestis Greene – Californie
• Fritillaria atropurpurea Nuttall – Ouest des États-Unis

• Fritillaria messanensis – Balkans et Afrique du Nord (var. atlantica Maire)
(…)

S’accorde avec

• Plantez les liserons argentés avec des ails d’ornement, des cléomes, des amarantes

Le fritillaire avec ou sans jardin

Au jardin : En massif de plante vivace ou en jardin nature sauvage
Sans jardin : Le fritillaire se prête relativement bien à la plantation en pot, attention au drainage et aux particularités de certaines variétés.

On récapitule, la fritillaire au jardin ornemental :

• Cycle : vivace
• Rusticité : rustique
• Feuillage : caduc
• Floraison : mars à juin
• Couleur : nombreux coloris et motifs
• Type de sol : sableux, léger et frais
• Semis : –
• Plantation : en automne, en octobre.
• Entretien : attention à l’humidité, arrosage exclusif en cas de sécheresse
• Exposition : soleil à mi-ombre
• Utilisation : massif et jardin sauvage

Fiche rapide :

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Mi-ombre à ombre
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Sableux, léger et frais
  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    par temps de sécheresse
  • Taille adulte de la planteTaille (HxL) jusque :
    90 x 40 cm
  • Profondeur de plantationProf plantation :
    10 cm
    (3 fois la taille du bulbe)
  • Quand semer la plante ?Semis :
    Plantation des bulbes en automne
  • Quand planter ?Plantation :
    En godet au printemps possible
  • Quand récolter ?Floraison :
    Avril – Juin
    Récolte des graines :

#PlanteVivace #PlanteRustique #PlanteFleurie #Parfum

Crédit photo Wikipedia – Henry Heatly from Chicago, United States of America — Fritillaria imperialis ‘Rubra Maxima’ 

 

6 Comments

  • Fortune dit :

    Bonjour
    Nous avons de magnifiques fritialires impériales dans notre jardin.
    Maintenant, les pétales sont tombés. Aparaient des « fruits » à la place .
    Devons-nous les laisser en place ou les enlever pour permettre au bulbe de se « reposer » ?
    merci
    Cordialement
    JL

    • Bonjour Jean-Louis,

      Merci de l’intérêt que vous portez à jaime-jardiner.com

      Je tente de répondre à votre question bienqu’il ne soit pas toujours facile de le faire, loin des yeux… Loin des Yeux !
      Il me semble qu’il est tôt pour le fritilaire pour déjà perdre ses pétales. Généralement la plante reste en fleurs d’avril à juin. Peut-être qu’avec le printemps doux les fleurs sont sorties plus rapidement en saison ? Vous me direz.
      Quoi qu’il en soit, il ne faut pas couper le feuillage avant qu’il ne soit complètement jauni et fané.
      C’est seulement lorsque les feuilles jaunissent que le fritillaire reconstitue ses réserves (recharge son bulbe en énergie) pour la prochaine floraison. C’est vrai de la plupart des plantes bulbeuses.
      Coupez le feuillage à raz, en (fin) automne, quand il s’est fané.
      Vous pouvez éventuellement pailler avec des feuilles séchées pour protéger des éventuels grands froids.
      Une autre info : les fritillaires ont besoin d’un sol riche pour rester en forme. Fertilisez le sol à chaque début de printemps, n’hésitez pas à mélanger un compost bien mature avec la terre, juste en griffant superficiellement le sol.
      J’espère que ma réponse voups apportera satisfaction.
      Je vous souhaite un bon week-end électoral !

      Daniel

      • Fortune dit :

        Bonjour
        Tout d’abord GRAND MERCI pour la célérité de votre réponse. Néanmoins, un peu déçu. Désolé. Mais ma question concernait ces « fruits » qui sont à la place des pétales.
        Je peux faire une photo
        MERCI
        Cordialement
        JL

  • Bonjour Jean-Louis,

    Désolé, je n’ai pas été assez précis.

    Ma réponse reste valable. Vous pouvez laisser les fruits en place et attendre que le feuillage ait bien jauni avant de tout couper à raz.

    Vous le savez, ce sont ces capsules, souvent assez anguleuses, qui contiennent les graines. C’est le cycle de la plante. Malheureusement, la fritillaire ne se ressème spontanément qu’assez rarement. Si vous vous voulez essayer les semis, laissez les arriver à maturité, c’est à dire, les laisser sécher sur le pied de la plante. Parcontre il n’est pas rare qu’elle arrivent à maturité assez tard en saison. Dasn ce cas il vaut mieux les ensacher pour les mettre en semis au mois de septembre suivant.
    J’espère cette fois vous avoir répondu plus précisément.
    Je vous souhaite un très bon long Week End,

    Daniel

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !