Caïeux d’Ail

 Culivez les cieux d'ail !

Est-ce qu’il existe des graines d’ail ?

• Non, l’ail ne produit pas de graines, il produit des cieux, avant les gousses. Pour le cultiver, on plante ces caïeux.

Comment Cultiver l’ail au jardin ?

Pour multiplier l’ail, il faut récupérer des jeunes bulbes (bulbilles ou caïeux) sur les plus beaux pieds d’ail.
• Sélectionnez les jeunes bulbes qui poussent le long de la tige.
• Replantez-les. Exposition ensoleillée dès le mois d’octobre
• Sol profond, frais, léger, humifère.

Le conseil du jardinier :

Pour cultiver les caïeux d’ail la terre doit être poreuse, l’eau ne doit pas stagner sous peine de pourrissement du pied, ou d’apparition de maladies comme la « graisse » par exemple.
Plus d’info ? Comment cultiver l’ail, une fiche jaime-jardiner !

Comment produire le caïeux d’ail :

La méthode habituelle pour la culture de l’ail réside dans la séparation de la tête d’ail –  c’est à dire la partie qui pousse dans la terre – en de multiples petits bulbes appellés « caïeux ». Ce sont donc ces caïeux que l’on replante, une fois la tête d’ail séparée, à l’automne.

Chaque caïeux replanté produira à son tour un tout nouveau bulbe complet (la tête), qui sera récolté au milieu de l’été. Mais ce n’est pas la culture la plus performante, découvrez ci-dessous la méthode des « amateurs éclairés » !

Chez les producteurs d’ail professionnels on supprime les hampes florales, c’est à dire la tige qui porte les fleurs, en début d’été, afin de permettre aux bulbes de grossir avantageusement. C’est effectivement d’une redoutable efficacité sur la croissance du bulbe. En effet, s’ils laissaient la tige en place, la plante utiliserait son énergie à alimenter la tige florale comme le bulbe. De fait, moins « alimenté » le bulbe grossirait moins.
Mais de fait, vous n’obtiendrez pas de caiëux de culture de cette manière.

Pour la production de bulbilles, de caïeux de culture, c’est de cette manière qu’il faut procéder :
• Laissez la hampe florale grandir et mûrir. Lors de la récolte pour la production de caieux ou pour la production d’ail de consommation, vous obtiendrez alors de petites « bulbilles » plus ou moins allongées, en forme de goutte, situés tout en haut de la hampe florale.

Une production d’ail en 2 temps :
1 > 
Une fois les bulbilles replantées, elles donneront la saison suivante un bulbe qui aura bien grossi. Un bulbe unique, pas encore une tête d’ail, ce bulbe d’ail peut être consommé, mais…

2 > En replantant ce bulbe d’ail, pour une 2ème saison, vous obtiendrez,  à la récolte suivante, les têtes d’ail tant attendues !
Le mot du jardinier :
Il y a aussi un avantage à procéder de cette manière.
En effet en récoltant les bulbilles sur la tige, ces bulbilles qui n’auront pas été en contact avec la terre, aucun virus présent dans le sol ne pourra atteindre le caïeu d’ail. C’est un vrai plus pour éviter les maladies d’une années sur l’autre.

Comme vous le voyez, las culture de caïeux d’ail n’est pas simple. Vous pouvez toutefois vous procurer des semences d’ail pour l’année chez un producteur de semence BIO… Et vous lancer parallèlement, dans cette production de caïeux destinée à la plantation pour obtenir de merveilleuses têtes d’ail !

Rotation des cultures :

• Comme toutes les légumes « bulbes » il est conseillé de ne pas laisser le pied en place plus de 4 ans. Un rotation bien plus rapide peu d’ailleurs être envisager pour éviter au maximum les maladies. C’est d’autant plus le cas si certaines têtes ont été atteinte par la pourriture ou d’autres maladies.

Temps de levée après plantation de l’ail ?

• 1 à 2 semaines environ.

L’Ail en cuisine ?

• Les gousses d’ail peuvent être cuisinées crues pour assaisonner les salades et les crudités.
• Les gousses d’ail peuvent être utilisées entières, juste écrasées
• Elle peuvent être hachées pour les marinades par exemple
• Les gousses d’ail peuvent être utilisées en chemise, c’est à dire qu’on conserve leur pelure pendant la cuisson, en fin de cuisson, en écrasant la gousse on découvre… une vraie purée d’ail qui se sera nourrie du jus de cuisson.
• Elle peuvent émincées pour assaisonner une viande ou une farce…

• Vous le savez, vous connaissez ; ) !! A vous de jouer.

Sur jaime-jardiner.com, on aime cuisiner ce qu’on a cultivé, et nous sommes sûr que vous aussi !

Liens utiles :Comment cultiver l’absinthe ?Absinthe, comment la cultiver ?
 Culture des caïeux cieux d'ail

Photos de  H. Zell via Wikimedia Commons

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !