Confiture de prune - une recette jaime-jardiner.com

Confiture de prune

confiture de prune
La confiture maison… Y a-t-il quelque chose de plus bon !
Les prunes nous arrivent sans retenue, et c’est tant mieux. C’est l’occasion de squatter l’arbre quelques minutes et tout en récoltant les fruits, s’en « goberger », s’en sustenter, s’en bâfrer, s’en « enquiller », s’en goinfrer, s’en « re-sucer »… Selon notre personnalité, notre appétit ou encore… notre gourmandise. Ben oui, avec les fruits ce n’est pas un pêcher (fruits – pécher… C’est bon ça non ?).Il faut le dire aussi, c’est sans doute là qu’on trouve son origine  la confiture… Mais faire de la confiture c’est aussi éviter de perdre la récolte ou de laisser les fruits pourrir sur l’arbre ou de les laisser piquer par les insectes, oiseaux,…Au menu de cette confiture de prune, des prunes et des groseilles du jardin… Et de la rhubarbe ! dans cette recette la rhubarbe est un petit plus. les prunes étaient très sucrées, délicieuses, mais je me suis dit, Sucre + Sucre = 2 Sucres…. j’adore les maths… Bref j’ai crains que la confiture n’ait plus que le goût du sucre. Alors d’une part j’ai ajouté aux prunes des groseilles, de la rhubarbe et d’autre part, j’y ai mis moins de sucre. On m’a dit : « elle va pas tenir ta confiture… » et finalement elle est nickelle, elle est délicieuse, elle est siouper bonne, elle est « écoeurante » clin d’oeil à nos amis du Québec !Hep ?! Après la mise en pot, il faut mettre une petite étiquette. Ben c’est vous le jardinier ? Alors on vous a préparé : « Les confitures du jardinier« , une petite planche d’étiquettes à télécharger avec plein de confitures et une planche « Les confitures du jardinier » vierge pour vous permettre de noter vous même « VOTRE » confiture ! Elle est pas belle l’étiquette ? Y’a même des repère pour couper. Au fait… Si vous voulez que j’ajoute une nouvelle confiture, un fruit que je n’aurais pas mis, un nouveau mélange, hop, un petit commentaire et je ferai l’ajout !

Nombre de pots :

6 pots.

Temps de préparation :

20 min.

Temps de cuisson :

20 mn + 10 mn.

Temps de repos :

12 heures. (temps non obligatoire mais il permet aux fruits de rendre du jus et de gorger le sucre)

Ingrédients pour la confiture de prune et groseille :

• Prune : 1000 g

• Groseilles : 300g

• Rhubarbe : 1 branche soit 150 – 200g

• Banane : 1

• Sucre de canne  en poudre : 1200 g (pour 1600g de fruits).

Ustensiles nécessaires à la recette :

• Un petit couteau(lame en inox).

• Un saladier.

• Une grande casserole / un fait-tout inox / bassine à confiture en cuivre… Vous n’en avez pas, hum, moi non plus !

• Une spatule en bois.

• Une cuiller.

• Du papier sulfurisé (papier cuisson).

• Entonnoir (option pour mise en pot) ou une louche.

La recette étape par étape pour notre confiture de prune

Préparation des fruits :

• Lavez les fruits à l’eau froide.
• Coupez les prunes en 2 et dénoyautez-les et mettez les dans le saladier.
• Ajoutez la rhubarbe épluchée et coupée en brunoise (petits dès).
• Ajoutez la banane coupée en rondelles d’un centimètre d’épaisseur.
• On préparera les groseilles au dernier moment.

Préparation de la confiture de prune :

• Ajoutez le sucre aux fruits et mélangez délicatement mais longuement ;)) !

• Déposez une feuille de papier sulfurisé de manière (à peu près) étanche.

• Réservez au moins 2 heures – 12 heures en option, c’est long, mais c’est mieux !.

Au moment de cuire la confiture : 

• Lavez et équeutez les groseilles.

• Ajoutez-les au saladier de fruits.

• Mélangez.

Cuisson de la confiture :

• Mettez le mélange fruits-sucre dans votre faitout en inox.

• Allumez à feu doux, puis petit à petit, portez à feu vif jusqu’à ébullition.

• Maintenez l’ébullition pesant environ 20 mn, tout en remuant très régulièrement.

• Vérifiez la tenue de la confiture.

Astuce : Pour vérifier la bonne tenue de la confiture, prenez une assiette que vous avez placée au frigo le temps de la cuisson des fruits soit 20 mn) avec une cuillère faites tomber quelques goûtes dessus. La confiture doit se figer et ne pas couler quand vous penchez l’assiette.

• Si la confiture ne tient pas encore, maintenez à feu vif et testez régulièrement… (n’oubliez pas de remettre l’assiette au réfrigérateur entre 2 tests).

• Lorsqu’elle est parfaite, stoppez la cuisson.

• Écumez-la confiture. Il ne doit presque plus rester d’écume après votre passage…

• Donnez un dernier coup de feu vif pour la faire bouillir une dernière fois. Et on stop tout !

• Mélangez !

• C’est presque fini…

Mise en pot des confitures :

• Les pots auront été soigneusement nettoyés et stérilisés.

• L’avantage de l’entonnoir c’est de ne pas salir les bords des pots… Mais sinon en étant attentifs c’est largement faisable avec une louche.

• Remplissez un pot, presque à raz-bord.

• Refermez-le bien à chaud > Attention de ne pas vous brûler !

• Retournez le pot.

• Répétez l’opération 6 fois.

 

Téléchargez les étiquettes ci dessous en PDF :  « les confitures du jardinier » étiquettes avec les intitulés ou « les confitures du jardinier » étiquettes sans les intitulés !Etiquette de confiture

2 Comments

  • rouffignac dit :

    Des prunes oui, mais lesquelles ? perso j’adore les quetsches, mais je ne les mettrais pas avec de la rhubarbe …
    des sainte-Catherine peut-être ? jaunes et sucrées ?
    à +
    Sophie

  • Bonjour Sophie et merci pour cette question….

    Pour cette recette, ce sont des prunes qui m’ont été apportées par un voisin fort sympathique. je ne connais pas de manière certaine la variété.

    C’était des prunes rouges, récolées en juin-juillet.
    Comme cette année – 2014 – l’été est particulièrement chaud et ensoleillé, on aurait pu se demander si la récolte ne se ferait pas en… novembre, mais finalement…

    Pour la variété je pourrais te proposer la variété de prune Obilnaya. C’est une variété très généreuse en fruits. La couleur des prunes est de rouge à violet. La chair quand à elle est orangée, ferme et juteuse. La forme arrondie, ovoïde. elle est de taille moyenne, 4 à 5 cm. Elle est peu sucrée et plutôt acide.

    Merci et à bientôt sur jaime-jardiner.com

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

jaime-jardiner.com ainsi que nos partenaires, nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies. jaime-jardiner.com Pour mesure l’audience et vous proposer les fonctionnalités de vos Réseaux Sociaux préférés. Nos partenaires les utilisent pour personnaliser les publicités (Google Adsens ©). Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? SUIVI DE L'AUDIENCE DE JAIME-JARDINER.COM Les cookies Analytics (analyse d'audience) sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience. Ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont été les plus vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que les internautes apprécient sur jaime-jardiner.com et ce qu'ils aiment moins. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus, ceux que les utilisateurs attendent. ce sont des chiffres qui nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Nous avons fait la démarche de limiter les cookies à 14 mois dans Google analytics conformément à la loi. Pour respecter la nouvelle réglementation RGPD qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018, nous vous proposons la possibilité de recevoir ou de supprimer vos données liées aux cookies ICI : https://www.jaime-jardiner.com/mentions-legales/ PUBLICITÉS : jaime-jardiner.com fait appel à Google Adsense© pour la monétisation du site. Google Adsense© dépose des cookies (ou à ceux des partenaires) qui peuvent lui permettre d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts. RÉSEAUX SOCIAUX : Pour vous permettre de partager avec vos amis ou "liker" les contenus de jaime-jardiner.com nous intégrons les codes de nos partenaires Facebook©, Twitter©, Google+© et Pinterest© qui mettent à jour les cookies lors de votre visite. ABONNÉS NEWSLETTER : Tous les abonnés à la newsletter jaime-jardiner.com se sont abonnés sur le site en remplissant un formulaire simple et logiquement chacun a donné son accord. Si vous ne souhaitiez plus recevoir nos messages, en bas des message vous avez une possibilité de désinscription en 1 clic.

Fermer