Confiture de fruits rouges

confiture de fruits rouges, à faire l'été et se régaler toute l'année !

Confiture de fruits rouges…
Profiter et déguster ces fruits d’été toute l’année !

Quand les arbustes fruitiers du jardin se mettent à produire leur fruits, en masse, avec l’arrivée des beaux jours du printemps et d’été… il n’est pas rare de se sentir un peu débordé, devant le risque de perte des récoltes. J’exagère ? Certes… Il existe de nombreux moyens de conserver les fruits comme la congélation par exemple. Mais tous les fruits ne sont pas égaux devant ce mode de conservation, car lors de la décongélation, les petits fruits fragiles, à la « peau » délicate, à la fibre fragile, comme les groseilles et même les fraises, ne ressortiront pas indemnes du frigo.

La confiture, on ne le sait pas toujours, est, au départ, un mode de conservation des fruits. Plus il y a de sucre, mieux les fruits se conservent dans le temps.

Si nous sommes attentifs à la qualité des fruits, à leur mode de culture bio, nous le sommes également de la façon dont nous allons les cuisiner en respectant les « parfums ». Vous et moi, essayons de baisser la quantité de sucre dans les confitures pour mieux profiter et mettre en valeur les saveurs des fruits et aussi, mettre moins de sucre dans notre alimentation.

Cette recette de confiture aux fruits rouges n’échappe pas à cette règle, alors bonne cuisine et bonne dégustation 😉 !

Nombre de pots :

6 – 8 pots.

Temps de préparation :

20 min.

Temps de cuisson :

20 mn.

Temps de repos :

2 heures ou 12 heures. (temps non obligatoire mais il permet aux fruits de rendre du jus et de se gorger de sucre)

Ingrédients pour la confiture de fruits rouges :

• Fraise : 250g
• Groseilles : 250g
• Framboise : 250g
• Mûres : 250g
Soit 1 kg de fruits rouges bio
• Citron : 1
• Sucre de canne en poudre : 750 g
• En option pectine bio : 15 g

Le mot du cuisiner amateur :

La règle de la confiture, c’est « 1 pour 1 », c’est à dire 1kg de fruits pour 1kg de sucre, mais personnellement, je préfère baisser les quantités de sucre, pour laisser plus de place aux goût des fruits, mais surtout baisser de taux de sucre des confitures. Le sucre, c’est bon, mais il faut s’en méfier.

Ustensiles nécessaires à la recette de confiture de fruit rouge :

• Un petit couteau (lame en inox).
• Un saladier.
• Une grande casserole / un fait-tout inox / bassine en cuivre à confitur
• Une spatule en bois.
• Une cuiller.
• Du papier sulfurisé (papier cuisson).
• Un entonnoir (option pour mise en pot) ou une louche.
• Une balance pour peser les ingrédients.
• Une assiette à placer au frigo, pour le test de tenue

Préparation de la confiture de fruits rouges :

• Lavez les fruits rouges à l’eau froide
• Retirez les queues, tiges… délicatement
• Coupez les fraises en 2.

le mot du cuisinier amateur :

Pour ceux qui souhaitent une confitures sans les pépins, et qui sont patients, vous pouvez épépinez les groseilles, personnellement je ne le fais pas… Comme quand je mange des groseilles, je ne retire pas les pépins non-plus… Mais je vous dis comment faire plus bas, au cas où.

Préparation de la confiture de fruits rouges :

Préparation des ingrédients :

• Dans le saladier, ajoutez les fruits, fraises, groseilles, mûres, framboises
• Ajoutez le jus du citron avec sa pulpe
• Ajoutez le sucre.
• En option ajoutez la pectine bio.
• Mélangez délicatement et suffisamment longtemps pour que le sucre soit bien réparti.

Réservez au frais :

• Réservez au moins 2 heures,
• Réserver 12 heures permet aux fruits de rendre plus leur jus…
• Le sucre va se mélanger en profondeur aux fruits rouges.

Cuisson de la confiture fruits rouges :

• Mettez le mélange fruits rouges et sucre dans votre bassine ou faitout en inox ou aluminium.
• Allumez à feu doux, puis petit à petit, portez à feu vif jusqu’à ébullition.
• À partir du moment où la préparation de fruits bout, comptez le temps de cuisson : 15 à 20 minutes
• Maintenir un feu vif et remuer souvent.
• Écumez avec une cuillère sans attendre.
• Pour vérifiez la cuisson (tenue de la confiture) voir ci-dessous
• Lorsque votre confiture aux fruits rouges est parfaite, stoppez la cuisson.
• Écumez à nouveau et rapidement la confiture.
• Donnez un dernier coup de feu vif pour la faire bouillir une dernière fois.
• Mélangez !

Astuce : Pour vérifier la bonne tenue de la confiture, prenez une assiette que vous avez placée au frigo le temps de la cuisson des fruits soit 20 mn) avec une cuillère faites tomber quelques goûtes dessus. La confiture doit se figer et ne pas couler quand vous penchez l’assiette.

Mise en pot de la confiture de fruits rouges :

• Les pots auront été soigneusement nettoyés et stérilisés.
• L’avantage de l’entonnoir, c’est de ne pas salir les bords des pots et ça permet d’aller vite.
• Remplissez les pots à raz-bord.
• Refermez bien et à chaud, sans vous bruler.
• Retournez les pots.

Pourquoi retourner les pots de confitures ?

Stérilisation à chaud :

• En retournant les pots avec la confiture encore bouillante à l’intérieur, si il y avait une petite contamination par la bactérie Aspergillus glaucus, sur le couvercle par exemple, elle serait détruite par la haute température et notamment parcequ’une fois le pot retourné, la confiture très chaude et encore très liquide, va bien se répartir le long du joint de fermeture du couvercle.

Confiture, étenchéïté à chaud, vide, explication :

• La mise en pot des confitures à chaud crée « une sorte de vide ».
• En réalité c’est la différence entre la matière chaude dilatée, qui prend donc plus de place dans le pot. En refroidissant, la confiture va se contracter pour retrouver sa forme initiale à froid.
• De ce fait, il va se former une dépression dans le pot, le couvercle est alors comme aspiré, être encore plus en contact avec le verre, améliorant l’étenchéïté et interdisant toute contamination extérieure.

• C’est cela qu’on appel, à tord, le vide.

Le mot du cuisinier amateur :

Aspergillus glaucus : c’est la bactérie qui provoque les petites moisissures blanches qui apparaissent parfois quelques semaines à la surface des confitures,  lorsqu’on met la confiture en pot souvent dans le cas d’une réutilisation.

Source image public Domain  Pixabay.

• Si vous voulez, juste en dessous pour télécharger les étiquettes !

Téléchargez les étiquettes ci dessous en PDF :Ici, les étiquettes pour pot confiture de fraise ou« les confitures du jardinier » étiquettes avec les intitulés ou « les confitures du jardinier » étiquettes sans les intitulés !Etiquette de confiture


Etiquette de confiture

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

jaime-jardiner.com ainsi que nos partenaires, nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies. jaime-jardiner.com Pour mesure l’audience et vous proposer les fonctionnalités de vos Réseaux Sociaux préférés. Nos partenaires les utilisent pour personnaliser les publicités (Google Adsens ©). Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies sur jaime-jardiner.com ? SUIVI DE L'AUDIENCE DE JAIME-JARDINER.COM Les cookies Analytics (analyse d'audience) sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience. Ils servent à regarder par exemple, quelles sont les pages qui ont été les plus vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que les internautes apprécient sur jaime-jardiner.com et ce qu'ils aiment moins. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus, ceux que les utilisateurs attendent. ce sont des chiffres qui nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur jaime-jardiner.com. Nous avons fait la démarche de limiter les cookies à 14 mois dans Google analytics conformément à la loi. PUBLICITÉS : jaime-jardiner.COM fait appel à Google Adsense© pour la monétisation du site. Google Adsense© dépose des cookies qui peuvent lui permettre d'afficher des publicités (annonces) proches de vos centres d'intérêts, mais pour respecter la nouvelle réglementation RGPD qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018, nous avons fait la démarche de désactiver les publicités personnalisées de Google Adsense ©. De fait Google Adsense© ne dépose de cookies qui lui permette la personnalisation de publicité que la compagnie vous propose habituellement. RÉSEAUX SOCIAUX : Pour vous permettre de partager avec vos amis ou "liker" les contenus de jaime-jardiner.com nous intégrons les codes de nos partenaires Facebook©, Twitter©, Google+© et Pinterest© qui mettent à jour les cookies lors de votre visite. ABONNÉS NEWSLETTER : Tous les abonnés à la newsletter jaime-jardiner.com se sont abonnés sur le site en remplissant un formulaire simple et logiquement chacun a donné son accord. Si vous ne souhaitiez plus recevoir nos messages, en bas des message vous avez une possibilité de désinscription en 1 clic.

Fermer