Comment semer la pelouse…

 Semer le gazon pas à pas

Toutes les infos pour semer la pelouse  !

Semer la pelouse ? On rêve, tous d’être propriétaire d’en belle maison, avec un grand jardin magnifique. Et quand c’est possible, c’est génial ! Parfois à la suite d’une longue période sans entretien la pelouse est devenue… une pâture ! Qu’à cela ne tienne, voilà toutes les infos pour semer une pelouse « toute neuve ». Et pas de panique, refaire une pelouse ce n’est pas l’enfer… Et si vous n’avez pas le temps cette année, vous trouverez toutes les informations pour entretenir la pelouse dans un premier temps, et lui redonner un coup de pousse… Ah, ah… Jeu de mot : la pousse, l’herbe, …qui pousse, Non ? ah bon ! Et si vous trouvez que les conseils sont bons, un petit partage Facebook, un petit « like j’aime jardiner 😉 ! Ce serait cool !

Semer la pelouse, quelles étapes ?

La première étape, c’est de savoir ce qu’on va faire de la pelouse. Est-ce que c’est une pelouse esthétique ? Un gazon à l’anglaise ? Un gazon fin ou rustique ? Une pelouse que vous entendrez au cordeau chaque semaine, à coup sûr, prêt à retirer le moindre trèfle ?
Est-ce que ce sera le terrain de jeu des enfants, qui trouveront là un petit stade de France ! Quelle est la surface, reçoit-il beaucoup de lumière, y-a-t-il beaucoup d’arbres, quelle région, nord ou bien au sud ?

Voilà en quelques exemples, des questions essentielles pour choisir les bonnes semences, le bon gazon, gazon d’ombre, gazon rustique, gazon résistant, gazon économe en eau, gazon sport…

Vous avez les réponses ? On passe à la suite !

Quand semer la pelouse ?

On peut semer la pelouse à deux moments de l’année.

Semer la pelouse en automne :

L’automne – au début – n’est pas une si mauvaise période, pourquoi ?
Lorsqu’arrivent les dernières semaines de septembre, la période de sécheresse d’été relative est terminée, la terre est de nouveau bien alimentée en eaux. La terre est encore chaudes des semaines de soleil. Bref des conditions idéales pour la pousse. Un détail auquel on pense moins, avec l’automne l’envie d’aller jouer dehors est moins pressente, les enfants se sentiront d’autant moins privés. 😉 !

Semer la pelouse au printemps :

À la fin du mois de mars, ou début avril quand l’hiver est derrière, la température va croitre doucement, l’ensoleillement aussi avec les beaux jours. Le printemps est idéal pour semer la pelouse. Mais, pour des semis facilité, il aura mieux valu commencer l’automne si possible, notamment l’action de travailler la terre et de la nourir. En effet, entre l’automne et l’hiver, les éléments nutritifs de l’ancienne pelouse auront eu le temps de se dégrader, de se mélanger, de bien nourrir le sol. Cette étape n’est pas obligatoireen automne, mais si elle est réalisée au printemps, il faudra un temps de pause entre le travail de la terre et les semis.

Semer la pelouse étape par étape !

On peut semer la pelouse à deux moments de l’année.

Semer la pelouse en automne :

Travail de la terre :

• Délimitez les contours de la future pelouse.
• Retournez le terrain à la bêche ou bêche-fourche pour les petits terrains ou avec un motoculteur.
• Nettoyez le sol des gros cailloux, des pierres et de tout élément solide… On trouve parfois des trésors 😉 ! Chaque jardin a son histoire…

Nourrir le sol et le laisser reposer :

C’est une étape importante qui vise à améliorer le sol pour répondre aux qualités nécessaire à la pousse de la pelouse.
• Amendez le sol avec des matières organiques comme le  compost et le terreau.
• Si la terre est lourde, ajoutez du sable.
• Ensuite il faut laisser reposer 3 semaines.

Préparation du sol :

C’est une étape à réaliser par temps sec.
• Le premier geste est réservé à la suppression des « mauvaises herbes » (adventices).
• Cassez les mottes de terre puis émiettez-les. Profitez-en pour récupérer les derniers petits cailloux qui remontent à la surface. Utilisez la bêche, la fourche-bêche, le râteau et pour finir le balai à gazon pour un résultat parfait. Ce qu’on attend ici, c’est de rendre la terre de plus en plus fine possible et le sol nivelé comme vous l’aimez.
• Tassez le sol au rouleau lesté. Les graines bénéficieront d’un sol plus dure où les racines prendront mieux.

Semez la pelouse :

Si vous quelques jours sont passés depuis la préparation du sol, repassez le balai à gazon, pour améliorer la surface et éventuellement la « casser » un peu si il y a eu des pluies.
• Semez le gazon « à la volée ». C’est à la fois un geste basique, on distribue le gazon à la main, mais c’est un geste nécessite beaucoup de régularité, presque de précision… Et donc c’est un geste que souvent les habitués réussissent à la perfection. en tant qu’amateur, le résultat pourrait être plus conforme à vos attentes en utilisant un semoir à gazon. On l’appelle aussi « épandeur à gazon ».
Ajoutez 1 petite épaisseur de terreau (1cm) de terreau sur toute la surface. La terre sombre retiendra les graines, et surtout attirera les rayons du soleil.
• Dernière opération. Arrosez copieusement, mais en pluie très fine, pour éviter que les grimes de pelouse ne chassent avec l’eau. Privilégiez les positions « Brumisateur » de votre tuyau arroseur.

 

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !