Cardon

Cardon, plante potagère

Le cardon, de retour aux potagers !

Le cardon fait partie de ces légumes oubliés qui reviennent au goût du jour. En effet nombre de personnes sont à la recherche de saveurs originales ou « de saveurs retrouvées » et c’est tant mieux, ça participe de la diversification alimentaire et souvent ces « légumes anciens » bénéficient souvent mais pas toujours d’une culture Bio.
Dans le cardon, ce sont les tiges – les côtes – qui sont cuisinées, et si les plants du jardin sont conservés en place suffisamment longtemps, ils finissent par donner des capitules, très ressemblant à l’artichaut. Les « fleurs » de cardons sont d’ailleurs dégustées et cuisinées comme des fonds d’artichauts. En Afrique du nord et particulièrement en Algérie, le cardon pousse à l’état sauvage et des habitants en récoltent parfois les boutons floraux avec lesquels ils agrémentent le couscous, notamment la variété appelé le cardon rouge d’Alger.

Type de plante :

• Type de plante : Plante potagère
• Famille : Asteracées
• Cycle : Plante vivace cultivée comme une annuelle
• Origine : Europe Orientale

Particularité du cardon :

• Le cardon est un accélérateur de digestion.
• Il est diurétique et laxatif
• Il est un dynamisant naturel

Type de sol :

• Le cardon apprécient les sols fertiles, profond et humifère.
• Il se cultive dans un sol profond et aéré.
• Il accepte particulièrement l’eau.

Description des cardons :

Le cardon est une plante potagère d’une hauteur de 1,50 m à 2 m et ressemblant à l’artichaut. A l’observation, on fait la différence grâce à sa tige et à ses feuilles qui sont plus grandes, plus étirées. La tige est haute et rameuse. C’est elle qui est cuisinée et il faut d’ailleurs lui retirer les fibres avant de la cuisiner.
Ses feuilles sont de couleur cendrée et possèdent un pétiole et une nervure centrale fortement développés, (larges et charnus). Elles sont découpées en lobes profonds, les feuillesne se mangent pas. Certaines variétés sont épineuses. Les fleurs sont hermaphrodites et de couleur bleu-violacé, en capitules entourés de bractées (Bractée : en botanique, une bractée est une pièce florale en forme de feuille faisant partie de l’inflorescence. L’ensemble des bractées s’appelle involucre)

Comment semer les cardons ?

Faites les semis en godets :

• Semis sous châssis/abri au début du mois d’avril
• Dans des godets remplis de terreau.
• Déposez les graines sur couche, 4 graines par godets.
• Tassez légèrement.
• La terre doit être humide.

Plantez les cardons en pleine terre :

• A partir des godets qui auront poussés sous abri, et en dehors de tout risque de gelée
• Replantez les cardons, au mois de mai.

Préparation du sol :

Le sol doit être fertile, frais et aéré pour permettre une belle culture de cardon :
• Bêchez-le sur la hauteur d’une bêche, sur 25 centimètres environ.
• Amendez le sol d’un mélange terre du jardin et compost 60/40%.
• Mettez en place les godets en conservant leur terre
• Plantez prioritairement les plants les plus fort.

Floraison :

La floraison du cardon intervient généralement 2 mois après les semis, dure de juin juillet à septembre, à partir de la deuxième année.

Mariage :

• La fève semble être la meilleure amie du cardon.
• Cultiver également de la mâche, des radis et des laitues.
• On peut y ajouter du trèfle blanc.

Rotation des cultures :

• Le cardon est une plante assez exigeant pour le sol. C’est pour cette raison qu’elle est généralement cultivée en annuelle. Attendez 3 ou 4 ans avant d’en remettre au même endroit.
• Si vous conserviez la culture au même endroit, à la recherche de « la fleur » le temps d’attente sera plus important encore, plus vous attendrez plus la période d’attente devra être longue.

Quelques variétés de cardons :

• Blanc amélioré
• Cardon de tours (fortement épineux)
• Cardon rouge d’Alger
• Cardon Vert de Vaulx-en-Velin

Les maladies et parasites des cardons

• L’Ascochytose : Taches noires en haut des tiges et à la pointe des bractées (feuilles du doux fleur). La fleur finit par sécher. C’est une maladie qui apparait après une longue période humide.
> Traitement préventif : bouillie bordelaise.

• Le blanc (meunier des laitues) : Taches brunes sur les feuilles et poudre blanche dessous.
> En cas d’infection pulvérisation des feuilles avec un produit lithotamne (algues) et dès le début de l’attaque, avec un mélange de poudre 50% fleur de soufre, 50% Lithotamne. (la quantité dépend de la surface à traiter 300g de mélange pour 1 are). poudrage foliaire.

• Pourriture des inflorescence : Taches brunes sur les écailles du capitule (Le capitule est un type d’inflorescence. Il s’agit de fleurs sans pédoncules regroupées sur un réceptacle, entourées de bractées) qui fini par pourrir.
> En prévention : Bien respecter les principe de rotation des cultures
> En traitement : pas de traitement : coupez les capitules atteintes si l’infestation est avancée, coupez le pied et mettez le à la poubelle et pas au compost pour éviter la propagation, c’est idiot à dire, mais au moins c’est dit 😉  !

Exposition
Sol et Arrosage
Taille du plant
Espace des plants
Arrosage
exposition
Hauteur et largeur
espace entre plants
• Soleil
• Sol frais et
riche en humus profond et aéré
1,5 m
1 m
Profondeur des semis
Période de semis
Période de récolte
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
Profondeur de plantation
Sur couche et en godet sous abri
• Avril sous abri
• En terre en mai
environ 5 mois après les semis

Côté recette ?

• Les cardons sont cuisinés simplement. la fleur est dégustée comme le coeur d’artichaut.
• Les tiges, dites « côtes » sont épluchées pour retirer le tour fibreux qui les entoure, un peu comme  la rhubarbe, ensuite, coupées en petits morceau, revenu dans une sauteuse avec des oignons et auxquelles on peut ajouter des lardons.
• En fin de cuisson, on pourra ajouter un peu de crème fraîche.
• Une recette facile qui accompagnera très bien une côte de porc, ou une côte de mouton grillée ou poêlée.

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Google+

Les cookies nous servent à mesurer l'audience du site, en continuant vous acceptez que nous les utilisions, merci. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous sommes en mesure de comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et quand à ce que vous n'aimez pas, ça nous permet de le savoir et de retravailler ces contenus. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com

Fermer la fenêtre !