Abricotier – Abricot

Abricotier et abricotsAbricotier – Prunus Armeniaca :

L’abricotier est originaire d’Asie et de l’est de la Chine plus particulièrement où on le trouve d’ailleurs en toujours à l’état sauvage. Mais aujourd’hui l’abricot est cultivé presque partout dans le monde.

Prunus Armeniaca, c’est son nom botanique, il avait été donné par les grecques. Un nom qui a créé le trouble car, par défaut, on pense que l’abricotier est originaire d’Arménie, ce qui n’est pas le cas.

L’abricotier, l’arbre à abricot :

L’abricotier est un arbre fruitier qui demande certains soins avant la récolte des abricots.
Comme souvent en ce qui concerne les arbres fruitiers, la plantation, l’entretien et la taille sont des points d’importance, afin d’éviter les maladies d’une part et assurer sa croissance et sa fructification à l’abricotier.

Type de plante :

• Plante : Arbre fruitier
• Feuillage : caduc
• Cycle : arbre vivace
• Rusticité : résistance au froid : – 15°C.
• Famille : Rosaceae – Rosacées
• Hauteur : 5/6 m
• Exposition : Ensoleillée
• Température méridionale.
• Sol : tout type de sol
• Récolte : l’été (juillet et Août)

Particularités :

• Sensible aux plaies
• Il existe de nombreuses variétés

Avantage au jardin

• L’abricotier est très florifère
• Les fruits, certaines variété sont très productive
• La possibilité de cultiver une variété d’abricotier plus original que les abricots de consommation courante
• Arbre facile à entretenir

Description de l’abricotier :

L’abricotier est un bel arbre de 5 ou 6 mètres de hauteur, qui produit beaucoup de fleurs. L’abricotier est plutôt un arbre qui se développe bien sous les climats chauds. Mais il existe des variétés qui poussent très bien maintenant dans des régions moins « favorable » question météo.

Quelle exposition ?

Soleil plein pot ! Comme souvent les fruitiers l’apprécient.

Quelle qualité de Sol pour l’abricotier ?

L’abricotier a capacité à pousser dans toute qualité de sol.

Quand semer l’abricotier ?

En toute fin de printemps ou en été, Juin et Juillet, quand les fruits sont mûrs, prêts à être récoltés sur l’abricotier.

Comment semer l’abricotier : la méthode pour planter les noyaux

Les noyaux d’abricot sont constitués d’un coque dure, résistante, à l’intérieur de laquelle, il y a une « fève », la véritable graine.
Pour réussir les semis d’abricoter il faut alors faire stratifier les graines. Stratifier, c’est l’action qui va permettre d’abimer cette coque extérieure afin que la graine puisse germer. Dans la nature, c’est ce qui se passe une fois le fruit tombé, l’enveloppe se détériore avec la météo – les vents, les pluies voire les petits animaux, finit par se fixer dans le sol et c’est là que la graine libérée de l’enveloppe va germer et développer un abricotier.

Stratifier les noyaux de l’abricot avant plantation :

Première méthode : stratification en intérieur

• Utilisez un bac plastique transparent, type « curver », non-percé. L’avantage de la transparence, c’est qu’elle va permettre de contrôler les différentes étapes.
• Faites un lit de billes d’argile de 3 à 5 cm d’épaisseur.
• Ensuite ajoutez du sable sur la même hauteur.
• Placez quelques noyaux fraichement sélectionnés sur des fruits mûrs placez et espacez-les tous les 3 cm.
• Ensuite, recouvrez de sable et répétez l’opération jusque le haut du bac en terminant par un lit de sable.
• Arrosez : l’eau doit atteindre les billes d’argile.
• Entreposez le bac à l’air libre dans une cave, à l’abri des grosses chaleurs qui dessécheraient trop vite l’ensemble.
• Arrosez de temps à autre jusqu’au printemps suivant.

Deuxième méthode : stratification en extérieur

• Cette fois utilisez un bac que vous allez percer, vous pouvez très bien utiliser un pot percé en argile.
• Faites un petit lit de billes d’agile et procédez comme pour la première méthode, par couche de sable, de noyaux d’abricot…
• Finissez par une couche de sable.
• Placez le pot dehors, au Nord, éventuellement à l’abri d’un mur pour que l’eau des pluies ne soient pas trop abondantes.
• N’hésitez pas à protéger le pot par un couvercle en grillage pour éviter que les petits rongeurs ne profitent de l’aubaine 😉 !

Plantation des noyaux d’abricot après stratification :

• Choisisssez leur place définitive au jardin en tenant compte de la ramification et de l’envergure de l’arbre.
• Dans un sol amélioré de terreau et de sable…
• Placez 2 noyaux légèrement séparés, de manière à assurer la reprise.
• Si les 2 noyaux donnent une pousse, choisissez la pousse la plus robuste et retirez l’autre.

Semis et stratification en place.

• Choisissez quelques endroits au jardin dont la place définitive de l’arbre.
• Travaillez la terre du jardin en lui ajoutant du sable de rivière.
• Faites un trou.
• Faites un cylindre en grillage que vous allez placer verticalement.
• Replacez et répartir la terre autour du grillage.
• AU centre du grillage, ajoutez un lit de sable…
• Placez 3 noyaux d’abricotier.
• Recouvrez de sable
• Terminez par un mélange terre du jardin/sable.
• Refermez le grillage en hauteur, c’est à dire largement décollé du sol afin de permettre aux pousses de lever facilement tout en évitant que les petits animaux viennent s’en repêtre…
• Si les 3 noyaux lèvent, ne gardez que le plus beaux des 3 sujets.

Quand planter ?

• Plantez le jeune sujet d’abricotier en octobre de préférence.

La plantation au printemps est tout à fait possible, mais il faudra alors être vigilent quant à l’arrosage,
(voir plus bas dans la section entretien pour plus d’informations).

Comment planter l’abricotier ?

• L’abricotier peut être installé dans tous les sols. Il appréciera davantage les sols un peu drainés, et dans le cas d’un sol très argileux, il conviendra de faire un apport massif de bonne terre de jardin et de sable..
• Selon la maturité du sujet à repiquer, faites un trou d’un bon diamètre généralement 80cm de diamètre et de profondeur.
• Ajoutez de l’engrais, mélangez un compost bien décomposé à la terre du jardin.

Dans l’idéal, quand c’est possible il est intéressant de préparer le trou à l’avance, quelques semaines avant, on ouvre le trou, les pluies, le gel et le dégel travailleront la terre, ce qui rendra le sol plus propice la plantation.

Abricotier livré racine nue :

• Coupez le bout des racines et celles qui vous semblent abimées à l’aide d’un sécateur.

Abricotier livré en motte :

• Placez la motte dans un seau remplit d’eau.
• Laissez-la égoutter à même le sol avant la  plantation.

Comment placer l’arbre fruitier ?

• Dans les régions les moins chaudes, l’idéal est d’installer l’abricotier près d’un mur haut exposé plein sud.
• Une culture en palissage peut être conseillée, la taille plus limitée favorisera la protection de l’arbre contre le froid. En effet, l’idée ici c’est d’éviter qu’un gel tardif ne vienne frapper les « jeunes pousses » et tuer dans l’œuf la prochaine récolte.
• Tassez la terre ajoutée au fur et à mesure que vous remplirez le trou de manière à ne pas laisser d’air dans le sol.
• Tutorez en diagonale en plantant le tuteur à 1 gros mettre du tronc de l’arbre et en fixant avec une ficelle juste en dessous de la fourche.

Le mot du jardinier amateur :

Attention, le compost ou la fumure à ajouter à la terre du jardin doit être très décomposée, mature. Si tel n’était pas le cas, ils pourraient « bruler » partiellement les racines pendant leur temps de décomposition, ce qui n’est pas l’effet recherché.

Quelques variétés d’abricotiers :

• Abricotier d’Anjou :

Les fruits abricots ont la peau dorée avec quelques points rouges
Récolte : début à mi-juillet.

• Alberge de Montgamé :

C’est une variété qui est apparue vers 1765 vers Montgamé dans le département de La Vienne (86). Cette variété d’abricotier propose un arbre vigoureux, avec une floraison tardive, des fruits de belle taille.
Ils ont une couleur originale : jaune foncé coté soleil, légèrement vert coté ombre. La chair des fruits est très fine, jaune-orangé, tendre, juteuse.
C’est une très bonne variété, avec des saveurs acidulo-sucrées, très parfumées, idéale pour les confitures.
Le rendement quand à lui est plutôt moyen, Ça n’est pas la variété la plus riche en abricots.
Récolte : vers mi-juillet.

• Ampuis, Abricot de Hollande, Abricot de Breda :

L’Ampuis, nom qui vient d’une ville près de Vienne dans le Lyonnais, produit des petits fruits colorés orange et rouge coté soleil. Leur chair est assez tendre tendre et elle n’adhérent pas au noyau. Les fruits sont un peu pateux, peu juteux, mais très sucré, C’est une variété idéale pour les confitures.
L’abricotier Ampuis est peu Productif.
Récolte : vers mi-juillet.

• Bergarouge® :

Une des variétés les plus répandues, C’est une création récente de l’INRA (Institut National de la Recherche en Agronomie) en 1999. Son nom, l’Abricotier Avirine qu’on retrouve sous le nom de Bergarouge, dénomination commerciale.
C’est une variété qui hérite de capacité à pousser dans des zones climatiques plus étendues.
Cette variété produit des fruits intéressants d’un point de vue gustatif, ses abricots ont un gout sucré, bien juteux, ils sont de couleur orange et zone rouge pour les zones exposées au soleil.
Récolte : vers mi-juillet.

Il existe une cinquantaine de Variétés d’origine différente et de création par des institutions de recherche ou bien encore des facultés et bien sûr des sociétés de production de sujets botaniques.

Entretien des Abricotiers :

La taille de renforcement :

De temps en temps, tous les 5 ans environ, il est  important de renouveler les branches principales. Pour être efficace, il faudra diminuer les branche fortest de la moitié de leur longueur. Evidemment, la production en fruits est moins forte l’année suivante. La deuxième année vous obtiendrez  de nouveau, un abricotier bien fructifère.
Les abricotiers sont sensibles aux maladies et au parasites lorsqu’il y a des plaies. Alors même si le jardinier aura tendance à penser que les produits cicatrisants du commerce sont inefficaces, dans ce cas précis, il vaut mieux protéger l’arbre.

La taille de fructification :

la taille de fructification sert à renforcer les branches et à accroitre la ramification. Elle est simple : il suffit de couper l’extrémité de la plupart des rameaux, afin d’obtenir une ramification plus dense. La partie coupée doit être limitée. En effet coupé trop court, les repousse ne créerait que des « yeux à bois » et donc pas plus de fruits.

La taille des gourmands :

Les gourmandes de l’abricotiers sont les rameaux qui ne portent que des yeux à bois et qui sont ramifiés en extrémité. Il faut les supprimer en coupant tout près de la branche principale. mais atttention, l’arbre étant sensible au plaies, il est très important de recouvrir la plaie de coupe d’une pâte

Arrosage de l’abricotier après plantation :

La première année, surtout en cas de plantation en fin d’hiver ou de début de printemps, pour assurer une bonne implantation de l’abricotier, il est important de l’arroser très régulièrement. Laisser sécher le sol  sur 5 cm de profondeur entre deux arrosages.
Une fois bien installé, après deux ou trois ans de culture, l’abricotier n’aura pas de besoin particulier en arrosage excepté en période de sécheresse où un copieux arrosage par semaine sera suffisant.

L’arrosage les années suivantes :

L’abricotier est un arbre qui ne nécessite pas beaucoup d’eau d’arrosage, au contraire même il redoute l’abondance d’eau qyiu nuit gravement à sa santé.

Multiplication de l’abricotier :

• Semis
• Greffes
• Les boutures, si elles ne sont pas impossible donnent souvent des résultats moins intéressants : sujets fragiles et à croissance lente.

Voir les articles consacrés aux différents type de greffe : greffe en écusson à oeil dormant et greffe en demi-fente et aussi les informations sur les arbres porte-greffes.

Et côté recette ?

• Confiture, tarte, Abricot fromage blanc, Abricot à l’eau de vie…

  • Quelle exposition ?Exposition :
    Soleil
  • Quelle qualité de sol ?Sol :
    Tous sols
  • Quels besoins en arrosage ?Arrosage :
    Si grande sécheresse
  • Taille adulte de la planteTaille h :
    Jusque 8 m.
  • Distance de plantationDistance :
    4 à 6 m
  • Profondeur de plantationProfondeur plantation :
    40 cm
  • Quand semer la plante ?Semis :
  • Quand planter ?Plantation :
    Avril à octobre ou printemps
  • Quand récolter ?
    Floraison :
    avril-mai juin
    Récolte :
    de juin à juillet.
Summary
Cultivez l'abricotier presque partout !
Article Name
Cultivez l'abricotier presque partout !
Description
L'abricot est l'un des fruits emblématique du sud de la france et on pense souvent tord qu'il est impossible de le cultiver ailleurs. Dans toutes les régions au climat océanique, où les périodes de gel sont moins franches et moins nombreuses, il est tout à fait possible de cultiver l'abricotier. Ailleurs , plus au nord par exemple sa culture reste possible. On privilégira son installation près d'ub mur plein sud et une culture palissée par exemple...
Author
Publisher Name
jaime-jardiner.com
Publisher Logo

Leave a Comment

Captcha-formulaire * Attention, la limite de temps pour la validation du formulaire via le CAPTCHA est dépassée ! Merci de recharger le CAPTCHA.

Google+

Les cookies permettent à jaime-jardiner.com à mesurer l'audience (Google analytics). Nous faisons également appel à Google Adsens pour la monétisation du site. En continuant votre navigation, vous acceptez le dépôt des cookies. Plus d'infos ?

Pourquoi utiliser des cookies ? Ils sont impersonnels et nécessaires au "monitoring" de l'audience, c'est à regarder quelles sont les pages qui ont étées vues. Une fois ces mesures enregistrées, nous pouvons comprendre ce que vous appréciez sur jaime-jardiner.com et ce que vous n'aimez pas. Cela nous permet d'améliorer ou d'ajouter des contenus que vous attendez. En gros, ils nous servent à améliorer votre expérience utilisateur sur j'aime-jardiner.com. Jaime-jardiner ne dépose pas de cookies pour connaitre vos habitudes afin de proposer des contenus "adaptés", nous ne voulons pas d'intrusion dans votre vie, c'est notre règle.

Fermer la fenêtre !